Archives par mot-clé : Open Source

Amazon met son moteur de recommandation en open source ? Vraiment ?

On peut lire ici ou qu’Amazon aurait mis en open source sa solution de recommandation.

Alors ça c’est un “move” impressionnant : des années de R&D, des milliards (je dis bien milliards) de $ d’investissements, tout ça versé en open source.

Le plus impressionnant, c’est que tout ça tient en 10 000 lignes de codes, dans un seul package, comprenant 10 fichiers !

Whaou ! Quelle incroyable performance !

Bon, évidemment, c’est une blague. La réalité est tout autre. Amazon n’a pas mis son moteur de recommandation en open source, mais a publié (ici) un algo de recommandation. La différence est la même qu’entre une roue et une voiture, ou entre un clou et une maison 😉

Le code est de plus en C++, il n’est donc pas du tout évident à récupérer…

Bref, c’est une fausse nouvelle. Cela prouve que notre métier (le e-marketing) est extrêmement imbriqué à la technologie, et qu’avant de transmettre une info, il faut un peu creuser, sinon, on dit n’importe quoi 😉

Barcamp Prestashop – Le 19 novembre

Le prochain Barcamp Prestashop a lieu le 19 novembre… C’est une bonne date, spécialement pour moi 😉

Pleins de bonnes choses se profilent pour cette fournée : François Monboisse, Lucie Helpérin (Facebook), Stan Massueras (Twitter)… plus bien sûr toute l’équipe de Prestashop… et biens d’autres personnes.

J’y serais, et vous ?

Petit cadeau : 5 places gratuites à gagner aux 5 premiers à le demander via un commentaire sur ce billet.

Bravo d’avance aux plus matinaux 🙂

Inscription ici.

Prestashop 1.6

Petit teasing sur Prestashop 1.6 :

ça a l’air bien sympa tout ça 🙂

Bon, je ne peux pas m’empêcher de vous rappeler que Target2Sell est très facile à installer sur toutes les boutiques prestashop, et que ça permet de gagner en performance commerciale (taux de transfo, montant du panier…). Déjà plus de 20 boutiques en ligne 🙂

Question clé : le passage de la 1.5 à la 1.6 pourra-t-il se faire sans douleur ? A suivre !

Prestashop : Go Go Go !

J’ai entendu, ou plutôt lu, par ci par là, des critiques plutôt sévères à l’égard de Prestashop.

Je ne me sens pas en phase avec ça !

Bien sûr, Prestashop n’est pas parfait, et la direction n’a pas toujours pris les bonnes décisions.

Et oui, c’est vrai, la nouvelle direction a décidé de réduire les effectifs.

Mais, quand vous connaissez les choses de près, le revers du décors, vous en connaissez beaucoup de boites ou tout est parfait ?

L’entrepreneuriat, c’est fait d’essais / erreurs. Après, certains font croire qu’ils avaient tout calculé… La vie d’une entreprise n’est jamais un long fleuve tranquille.

Par exemple si on parlait de Magento, on pourrait en dire des choses, sur la non focalisation, ou d’autres histoires pas toujours claires.

Donc Prestashop :

C’est une très bonne solution, plutôt bien faite, plutôt bien adapté pour mettre en ligne des boutiques, plutôt souple pour correspondre à pas mal de cas.

Pour de petites boutiques, la solution est très bien, facile et légère a installer.

Pour de plus grosses boutiques, Prestashop peut se brancher par dessus un système d’information interne, et ça tourne très bien.

La boite avance, et qu’ils aient décidé de simplifier le contour fonctionnel de la solution est de mon point de vue un très bon signe.

Si vous me lisez, vous savez que l’un de mes motos est : focalisation.

Donc, Prestashop : GO GO GO

Keynote RBS Change

Je vous ai parlé la semaine dernière, RBS est un éditeur de solution e-commerce.

Aujourd’hui, RBS a organisé une présentation, avec pas mal d’actualité.

Voici quelques notes :

  • Le produit existe depuis 7 ans, 200 clients
  • Le produit cible des sites “moyen à grand”, B2B & B2C
  • Cross canal, International
  • Avec des besoins CMS
  • Le modèle, c’est un coeur gratuit, et des extensions payantes : 20 extensions payantes, de 500 à 8000 € l’extension, plus une maintenance de 20% par an
  • Les partenaires : NBS en particulier, hébergeur spécialisé dans le e-commerce, avec une offre Magento, Prestashop et RBS Change donc
  • Références : Aubert, Phox, Rossignol, Manfield, …
  • Une offre packagée pour les partenaires, avec formation, accès au help-desk, 20% de commission sur les licences : 8995 €
  • Partenaires intégrateurs : Smile, Synolia, Bysoft, …
  • Focus sur Smile justement : Smile met en avant la rapidité de l’outil, la qualité (modularité en particulier) : 10 développeurs formés, 2 projets menés à terme et un en cours (Solaris, Ma boutique Régime Dukan)

Annonce de la V4 !

  • Objectif : devenir leader mondial d’ici fin 2015 sur son segment de marché
  • Core : 30% plus compact
  • Respect des nouveaux standards du marché (PSR-0 et 1)
  • Mise à jour des designs patterns
  • API simplifiée
  • PHP 5.3 – 5.4
  • Basé sur Zend Framework 2 !!!
  • Disponible sur Github
  • Qualité vérifiée via Travis-ci
  • Documentation en anglais
  • Ouvert aux contributions externes
  • Le Back office de la V3 est sur XUL (propriétaire Firefox), le nouveau back office est en HTML5
  • Avec une interface responsive, qui permet de gérer le back depuis une tablette

Copie d’écran du nouveau back office :

  • Fonctions avancées pour l’international : instances pilotées (super 🙂 )

  • Date de sortie : Q2/Q3 2013 (un peu de patience 😉 )
  • Garantie du support éditeur de la 3.6 jusqu’en 2015

Et voilà, c’est la fin de cette présentation !

RBS Change – Solution e-commerce open source évoluée

La brique e-commerce est évidemment un élément clé du système d’information e-commerce !

Vous ne connaissez peut être pas RBS Change, et c’est une erreur 😉

RBS Change est une solution e-commerce, open source, portée par un éditeur français.

La solution est intéressante parce que construite par une équipe expérimentée.

A la base (2005), RBS avait de l’expérience dans le CMS, et la solution a donc ces éléments là dans ses gènes.

Un CMS avancé, cela permet, outre bien sûr l’édition de pages, de gérer des notions avancées comme des droits d’accès au back office, du workflow, de la gestion de version…

Le workflow par exemple est une fonction très importante dès qu’on sort du mode garage :

L’idée c’est de définir des rôles pour les personnes qui vont animer le site. Ensuite, on peut définir, justement via le gestionnaire de workflow, des étapes, permettant d’aller de la création à la mise en ligne d’un élément du site.

Exemple : une personne A crée un contenu, et c’est une personne B qui doit valider ce qui a été fait et qui a la responsabilité d’appuyer sur le bouton GO.

A partir de ce CMS, RBS change a fait évoluer les choses en prenant le virage du e-commerce (2007).

Par la suite, la solution a encore pas mal évoluée, avec  la réécriture du coeur pour avoir une solution plus efficace, puis enfin le changement de modèle, avec un coeur en open-source et une vrai stratégie d’éditeur.

Petit détail qui a son importance : la solution possède un module SOLR qui permet d’enrichir le moteur avec les fonctions de navigation à facette et la recherche avancée, tout cela parfaitement intégrée dans la solution.

Aujourd’hui, la solution en est à la version 3.6.2.

Vous pouvez la tester directement sur le site de RBS.

Cette solution est plutôt stable, et motorise de beaux sites e-commerce.

Le modèle de licence est de ne rien payer pour le coeur de la solution et de payer pour les modules périphériques.

Tout cela est déjà très bien… Mais en plus, RBS va faire des annonces mardi prochain.

Que va proposer RBS ? Une nouvelle release ? Des innovations technologiques ? Stay tuned 😉

Prestashop a sorti la nouvelle version 1.5 !

Prestashop édite une solution e-commerce open source.

PrestaShop 1.5

Cela faisait plusieurs mois qu’on attendait ça : la sortie de la nouvelle version 1.5.

Et bien c’est fait, la version est disponible au téléchargement, ici.

Quelques nouveautés, parmi une liste bien pus longue :

  • Le multi boutique
  • L’intégration de thèmes mobiles
  • Un back office entièrement redessinée
  • Gestion des commandes partielles

Un enjeu important sera la migration des modules de la 1.4 vers la 1.5, modules qui font la richesse de la solution.

Bravo à Prestashop en tout cas, j’ai hâte de tester ça 🙂

Et vous pouvez également passer les voir au salon e-commerce :).

Prestashop optimise la version 1.4 et prépare la suite…

Prestashop vient de sortir une toute dernière version de la solution e-commerce.

Ce n’est pas une release majeure, on sait tous que la prochaine version importante, c’est la 1.5, qui est en préparation…

Cette version semble tout à fait intéressante, en ce sens qu’elle apporterait un gain de performance tout à fait significatif.

Quand on sait l’importance d’avoir des boutiques qui répondent vite, ce graphique donne envie d’essayer, non ?

Voir l’article complet sur le blog de prestashop, avec la liste des améliorations, et pleins d’autres infos, en particulier sur la procédure pour migrer vers cette version.

De l’importance de bien utiliser une solution e-commerce

Vous avez de grandes ambitions, et vous souhaitez refaire votre site e-commerce.

Vous avez fait (ou fait faire) un cahier des charges.

Vous avez choisi une solution open source (prestashop ou magento) et vous avez sélectionné une bonne agence, qui va faire les développements.

Quelques mois plus tard, le nouveau site est en ligne.

Bien sûr, tout n’a pas été facile : certaines fonctions qui étaient dans le cahier des charge n’ont pas été développées. Le planning a dérapé, …

Mais bon, globalement, le nouveau site est là, et vous êtes plutôt content d’avoir un nouvel outil, qui va vous permettre de décrocher la lune.

Rapidement, vous déchantez. On vous avait vanté les mérites de la solution open source choisie, la richesse fonctionnelle, les milliers de modules, la communauté.

Votre sentiment est d’être coupé de tout ça !

Pourquoi ?

Parce qu’a chaque fois que vous voulez ajouter une fonction, qui normalement s’active d’un simple clic depuis le back office, votre site est tout cassé.

Ou alors vous installez un module, et le résultat est le même : au mieux, le module ne fonctionne pas. Au pire, il casse le site.

Pourquoi tant de haine ?

La raison est simple : l’agence qui vous a développé votre boutique n’a pas respecté les standards de la solution. Au lieu de faire des développements sous forme de modules, de respecter l’architecture de la solution, ils ont “tapé dans le dur” et modifié directement le code du coeur de la solution.

Le résultat est que la boutique fonctionne… Mais que plus rien n’est évolutif. Vous devez faire développer toute évolution.

Moralité : il est super important de bien valider que la boutique que vous développez respecte les choix d’architecture de la solution retenue.

7ème Bargento… Mais c’est la semaine prochaine !!!

Le bargento, c’est l’évènement de référence, en France, pour se plonger dans la communauté Magento.

Cette année, l’équipe qui organise l’évènement “envoie du lourd”, avec des témoignages de folie (Hermès, Zadig & Voltaire, TF1, l’IGN ou bien Smartbox), des experts, des confs, …

Bref, si Magento vous intéresse de près ou de loin, c’est l’évènement à ne pas rater…

Les infos pratiques :

:
CNIT, 2 Place de La Défense, 92053, PARIS La Défense

Quand ?
Mardi 29 mai 2012

Comment s’inscrire ?
Pour s’inscrire, rendez-vous sur le site du Bargento !

Heu, pour ma part, je vais le rater d’ailleurs, parce que je donne une formation ce jour là 😉

Particulièrement dommage, car j’avais vraiment des trucs à voir…