Archives par mot-clé : Mobilité

Etes vous Mobile First ?

Mobile First, la plupart des marchands en parlent.

Le mobile est devenu un canal majeur des visiteurs d’un site web. Il s’agit donc d’adapter le site à ce support.

Adapter ? Non justement ! Mobile First, c’est l’idée qu’on conçoit le service pour le mobile, pour le mobile en premier.

Mais jusqu’ou faut il aller dans cette logique ?

Je vous propose de vous raconter une histoire : celle de What’s App.

What’s App a été créé en 2009. En 2009, Skype est déjà une solution largement utilisée. Pourtant, What’s App va proposer de développer un service d’échange de messages… Mais va concevoir sa solution pour le mobile, et rien que pour le mobile.

On connait la suite : 450 millions d’utilisateurs actifs début 2014, avec une progression folle.

Alors, quelle est la clé du succès de What’s App ?

Et bien son extrême focalisation sur les mobiles (et une parfaite exécution, c’est sûr).

Imaginez, vous bosser pour skype. Vous pensez à votre service sur mobile. Vous allez vous concentrer sur la qualité de l’interface, l’ergonomie, de manière à rendre l’expérience du client satisfaisante.

Maintenant, regardez ce qu’à fait What’s App :

Comment s’inscrit on sur What’s App ? Juste en entrant son numéro de mobile, pas besoin de savoir autre chose.

Faut il saisir un mot de passe ? Non, le mobile, avec envoie d’un SMS, permet cette authentification.

Faut il ajouter ses contacts ? Non plus, l’accès au carnet d’adresse permet d’ajouter directement toutes les personnes de son carnet d’adresse.

Si vous comparez attentivement l’expérience de l’utilisateur, entre ce que propose Skype et ce que propose What’s App, en particulier sur cette partie inscription, vous prenez la mesure de ce que veut vraiment dire “Mobile First”.

Alors, êtes vous mobile first ? 😉

 

La vie sans iPhone ?

J’avais mis l’iPhone dans la portière, mal rangé. La porte s’ouvre, l’iPhone tombe et malgré sa housse, bing, l’écran est complètement explosé.

J’ai donc envoyé l’iPhone pour réparation, et pendant ce temps, je me suis retrouvé avec un vénérable Thomson, basic.

LD0001585474_2

Alors, peut on vivre avec un tel téléphone ?

Le truc étonnant, c’est que ça fait presque tout : téléphone, messagerie, SMS, photos (si), Internet (si, en mode wap 😉 ).

Alors, tout est bon ?

Ben non 😉

  • Pas de carte, pour trouver le RV au dernier moment
  • Pas d’application SNCF pour savoir ou on est assis
  • Impossible de savoir qui appelle, et impossible d’appeler l’un des 1000 contacts, sans ouvrir l’ordinateur

Et puis le mode T9 pour l’envoie des SMS, on avait oublié, mais c’est “lourd”.

Donc au final, bien sûr qu’on “survie”, mais cette expérience permet de bien prendre la mesure de ce que nous apporte un smartphone moderne.

L’iPhone, successeur du Palm Psion 5 ?

Depuis des années, je suis à la recherche d’un “ordi mini”, successeur du noble Psion 5.

L’iPhone 6 Plus est pas mal, mais il manque un clavier.

J’ai enfin trouvé mon bonheur avec le clavier iLepo :

iphone ordi

Le clavier est vraiment bien fait, et à la différence d’autres modèles, marche avec les différents caractères accentués.

Son seul défaut : il glisse. J’ai donc ajouté à ma config un “sous main”, fabriqué à partir d’un protège écran pour Mac.

Le tout est vraiment agréable à utiliser.

Je pense qu’à l’avenir les fabricants d’accessoires vont proposer quelque chose d’intégré, un peu comme ce qui est proposé pour l’iPad Air.

Et à quoi ça sert tout ça ? ça me donne accès à toutes les applications de l’entreprise, en mobilité, avec une utilisation intensive.

Donc, c’est la config utile pour les vacances, ou on ne veut pas amener l’ordinateur et ou on doit bien sûr pouvoir intervenir si besoin.

Mon iphone s’ennuie…

J’ai un iPhone depuis 2007.

A l’arrivée de ce smartphone, ça a été une vrai révolution.

Enfin, un terminal mobile qui permettait vraiment pleins d’autres usages, avec une ergonomie super, un écran vraiment nouveau…

Bref, une vrai expérience utilisateur satisfaisante.

2013 : j’ai un iPhone 4s. Je pourrais avoir un 5, mais pourquoi ? Gagner une petite bande de plus en haut de l’écran ?

Ce qui m’ennuie, c’est qu’aujourd’hui, les petits bugs s’accumulent, et finissent par rendre l’usage lassant :

  • Depuis le passage à la dernière release d’iOS, ma batterie tient moins de 12h.
  • Les logiciels ne se téléchargent pas bien : ils apparaissent en attente, et le téléchargement OTA (over the air) ne se fait pas.
  • Les livres achetés sur iPhone ne peuvent pas être lus sur mon ordi
  • La synchronisation avec iTunes ne fonctionne plus, il me demande de libérer des Go, alors que rien ne justifie cette demande d’espace supplémentaire
  • L’iPhone ne propose rien de rien pour gérer la notion de multi utilisateurs
  • La censure faite par Apple sur les contenus des livres et des applications apparait de plus en plus comme insupportable.

En écoutant le dernier podcast sur onrefaitlemac, les arguments des défenseurs de l’iphone m’ont semblé bien faibles (j’ai mes habitudes).

Au final, mon prochain smartphone sera sans doute un Androïd…

Bon, au niveau ordinateur, je ne suis pas prêt de laisser Apple…

Vive Free, ça va booster le m-commerce :)

Free vient de lancer son offre :

Cela veut dire plus d’accès internet en mobilité pour moins cher.

La crainte, c’est que l’offre ne soit là que pour quelques mois, le temps de capter les clients, puis de changer cette offre.

Je ne crois pas du tout à ce scénario, qui n’est pas, il me semble, dans la culture de Free. Il n’y a qu’à voir ce qu’à fait Free sur l’accès Internet, avec un prix “cassé” qui a tiré, depuis pas mal d’années maintenant, les prix vers le bas.

Donc, plus d’internet en mobilité.

Et ça, c’est une excellente nouvelle pour le développement des services mobiles en général, et du m-commerce en particulier !

Cela contrarie bien la mauvaise tendance, qui commençait à émerger, d’un retour à “l’octet payant”, qu’on a malheureusement connu dans les années 2000.

Donc, vive Free, qui a bien secoué le petit monde des opérateurs.

Bon, évidemment, difficile d’accéder à la page d’abonnement, même à minuit :

Quelques chiffres sur la publicité mobile en France et en Europe

La société InMobi est une agence de publicité spécialisée sur le marché des mobiles.

Ils m’ont envoyés tout un tas de docs, que je vous propose, ils contiennent des infos intéressantes.

Cliquez sur les images, pour charger les PDF originaux.

Marché de la publicité sur mobile en France :

 

Même chose au niveau europe :

 

Le gyroscope de l’iPhone 4 – Quel usage ?

L’une des grosses nouveauté de l’iphone 4 est un gyroscope.

L’iPhone avait déjà :

  • Une boussole
  • Un accéléromètre
  • Un indicateur d’inclinaison
  • Un GPS

Alors, pourquoi ajouter un gyroscope ?

C’est en fait un capteur essentiel, pour plusieurs cas de figures :

  • Cela peut permettre de prendre le relai, de manière assez fiable, quand on est en guidage type GPS, et qu’on passe sous un tunel. Ceux qui utilisent une application type Tomtom, et qui passent par La Défense comprendront ce que je veux dire
  • Autre exemple d’application : améliorer notablement les applications de type “réalité augmenté”.
  • Les jeux bien sûr.

On voit bien, dans la vidéo, a quel point l’usage du gyroscope permet un ajustement fin avec les déplacement du mobile.

Vivement que les applications exploitent ce capteur !

La fin de l’internet mobile, avant que ça ait vraiment commencé ?

Serge en a parlé, lors de l’AG de la Fevad, les nouvelles qui circulent, à propos de la fin des abonnements data illimités sont extrêmement préoccupantes.

Les usages Internet en mobilité n’ont commencé à décoller qu’après que les opérateurs aient enfin proposé un accès data illimité.

Concrètement, cela veut dire que le client paye un forfait, qui lui permet de surfer sur Internet.

Avant, on payait à l’octet… et les usages ne décollaient pas.

(Bon, je sais, les abonnements ne sont pas “vraiment” illimité, mais quand même, ils permettent un usage raisonnable sans payer à l’octet)

Et bien les opérateurs vont peut être faire marche arrière, et revenir à des abonnements non illimités.

La raison évoqué : la difficulté “d’encaisser” cette hausse du trafic data.

A mon avis, c’est surtout l’appât du gain, et la volonté de mieux traire le client…

On en parle :

A suivre de très près, parce que le démarrage des accès mobile pourrait bien se retourner, si les abonnements sont inadaptés.

iPhone 4

Annonce ce soir de la nouvelle version de l’OS pour l’iPhone, la version 4 donc.

En fait, la sortie de l’iPad agrandie la famille de produits qui tourne sur cet OS, et comme l’iPad est plus grand, plus puissant, cela tire l’OS vers le haut.

Donc, les annonces, c’est du “plus, plus, plus”.

L’annonce majeure, c’est l’arrivée du multi-tâche.

Aujourd’hui, Apple triche un peu, en permettant à ces propres applications de tourner en tâche de fond, et ne permet pas aux autres applications de bénéficier de cette caractéristique.

Les utilisateurs de spotify en savent quelque-chose : impossible d’écouter Spotify en tâche de fond, à la différence de l’application iPod fournis par Apple.

Bon, ça devrait donc être corrigé dans la prochaine version.

Apple est très prudent sur ce sujet, pour une bonne raison :

Une des grandes différences, entre l’iPhone et les autres mobiles, c’est la qualité de l’expérience utilisateur, et en particulier la vitesse de réaction : quand on fait défiler l’écran, quand on lance une application, … tout apparait presque instantanément.

C’est très difficile d’apporter cette vitesse, et de permettre à toutes les applications de travailler en tâche de fond… Regardez nos pauvres PC, incapable de suivre quand on tape un texte alors qu’on a des quadri-processeurs avec 4 Go de Ram !!!

Est-ce que je devrais consulter ?

Ceci, c’est une photo de mon bureau “à la maison” :

Vous reconnaîtrez le Macbook pro 17 pouces, un moniteur au dessus (en train de regarder une très bonne émission avec Cédric Ingrand sur le cloud computing), l’iPhone.

Mais j’ai craqué pour un nouvel ordinateur : le Vaio série P, à gauche.

Pendant que j’y suis, mon retour sur le Vaio :

  • Le format est vraiment nickel. Quel dommage qu’Apple…
  • L’écran est de bonne qualité, mais il faut regarder de près.
  • Le Vaio intègre une carte 3G. C’est vraiment beaucoup mieux que d’avoir une clé 3G qui dépasse ou qu’on risque de perdre.
  • Le fonctionnement d’un PC n’est pas du tout au niveau de ce que propose le Mac. Le temps de démarrage pour sortir de la veille est par exemple impressionnant.
  • Enfin, l’autonomie est faible. 2h30, c’est super juste.

Il faut dire que la Fnac ne m’a pas aidé, en proposant ce tout petit PC à moitié prix.

Mais qu’avais-je besoin d’un nouvel ordinateur ?

J’ai trouvé plusieurs prétextes.

Le permier, c’est que, décidément, j’écris trop mal, et j’ai du mal à m’y retrouver dans mes propres notes de réunion.

Pourtant, je n’aime pas ouvrir le Macbook en réunion, car je trouve que cela coupe la communication.

Je me suis dit qu’un tout petit ordinateur, juste pour prendre quelques notes, ça pourrait être un bon compromis.

Je prends mes notes avec MindManager, super outil pour organiser les idées.

L’autre raison, c’est la mobilité. Le Macbook Pro 17 est une très belle machine, mais trop grosse dans pas mal de cas : c’est à peine si je peux ouvrir l’écran dans l’avion, et j’ai toujours peur que quelqu’un le cogne dans le train, car l’écran dépasse du siège.

Et puis, comme je pars faire un beau voyage au japon d’ici 10 jours, je ne me voyais pas amener le mac dans un tel périple. Quand à l’idée de ne pas avoir d’ordinateur pendant 15 jours, je dois avouer que c’est au dessus de mes forces ;).

Alors, c’est grave à votre avis ?