Identité numérique, avis clients et réseaux sociaux

J’aurais du rajouter « et choucroute garnie », non ? 😉

Plus sérieusement, je crois que ce billet est tout à fait fondamental, sur l’avenir des réseaux sociaux, et du e-commerce.

Je m’explique !

On sait bien que pour le e-commerce, les avis clients représentent juste une dimension fondamentale.

Les études, les résultats concordent : les clients écoutent les avis de leurs « frères ». Ces avis ont plus de valeurs que tout ce que pourra dire le marchand.

C’est vrai, et cela a pour conséquence que les faux avis se développent.

Comment pourrait il en être autrement ? Avoir des avis riches, cela fait vendre, cela représente donc rapidement de gros enjeux. Cela devient vite très rentable de « fabriquer » des avis bidons.

Cette offre, des avis bidons, se professionnalise.

Avant, on avait des trucs de bas niveau : des stagiaires, avec la doc technique sous les yeux, qui « récitaient » la doc dans les avis clients par exemple.

Cela a bien changé aujourd’hui, avec des boites qui proposent un travail plutôt qualitatif : Ip variés, commentaires travaillé, qui font « plus vrai que nature ».

Sauf que, pour beaucoup de monde, c’est « pas bien » :

Cela tue le modèle des avis clients, il ne faut pas s’y tromper. Ces offres déforment le modèle.

Et puis, un pro ne fera jamais le même retour d’expérience qu’un vrai client.

Un élément de solution, c’est ce que fait déjà Amazon : c’est faire la différence, entre un avis « anonyme » et un avis d’un utilisateur identifié, connu. Chez Amazon, ils parlent de « Trusted User ».

Je parle de tout ça parce que Google, avec Google+, propose qu’on puisse jouer avec son réseau social à condition qu’on avance avec sa vraie identité.

Cela n’a peut être l’air de rien, mais cela change tout !

Sur les autres services, on peut « avoir un faux nez » : Facebook, Twitter. Je peux être « celui que je veux ».

Pour Google, je trouve cette stratégie incroyablement intelligente et différentiante.

Parenthèse : pour Google, savoir qui s’exprime, c’est une façon d’intégrer les avis des Internautes sur les résultats de recherche, et de minimiser le biais des faux avis… Google a finalement le même problème qu’un e-commerçant !

Cela veut dire que sur le réseau de Google, on sait vraiment à qui on parle, qui s’exprime.

Et maintenant, vous voyez le lien entre les trois éléments du titre ?

Google propose un service ou on ne peut être que ce qu’on dit être. Les réseaux sociaux sont évidement un vecteur clé pour les avis clients, sur site ou déportés sur les réseaux sociaux.

Sans doute comme vous, je vais suivre cela de très près, et j’espère que Google va réussir cette percée là, qui est, à mon avis, porteuse de valeur, à tous les sens du terme !

 

4 commentaires

  1. Dans un domaine différent mais connexe (un forum d’aide), je me souviens d’un article de l’entreprise 37signals qui expliquait que la qualité des conversations étaient inversement proportionnel au niveau d’anonymat : http://37signals.com/svn/posts/2205-there-is-an-inverse-relationship-between-level-of-anonymity-and-quality-of-conversation

    En d’autres termes : plus les gens affichent qui ils sont, plus ce qu’ils vont dire sera pertinent.

  2. Je n’ai pas saisi de quelle manière Google pourrait-il un jour reconnaître un « fake user ». Où peut-on trouver plus d’infos à ce sujet ?

    En attendant pour lutter contre les faux avis, le moyen le plus simple serait je pense de ne permettre la saisie d’avis qu’aux personnes qui ont réellement acheté le produit. Pour cela il suffit de limiter la saisie aux utilisateurs identifiés, et de contrôler qu’ils ont bien commandé dans le passé le produit qu’ils s’apprêtent à commenter.

  3. @Flo> Je n’ai pas creusé la question plus que ça, mais j’ai lu que Google faisait la chasse au Pseudo, de demande qu’on apparaisse avec son vrai identité. A creuser effectivement.

    Pour le deuxième point, c’est effectivement une solution, mise en oeuvre par plusieurs marchands, mais qui a le défaut défaut d’être très restrictive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *