Ce monde qui bouge, comme une vague…

On croit que les choses sont bien établies…

Mais non, tout bouge, tout change, tout évolue, très vite.

Ainsi, le mail existe depuis 1973… Bien avant Internet donc.

C’est basé sur un protocole simple…. Et c’est devenu un média d’échange incroyablement populaire et riche (vous recevez combien d’eMails par jours, vous ?).

Google a déjà pas mal fait évoluer les usages, avec son GMail.

GMail a ainsi poussé très loin l’idée que le meilleur outil pour gérer ces emails, c’est le navigateur Internet.

GMail a apporté pas mal d’innovations : les tags, le regroupement automatique des emails par sujet de discussion, …

Ces derniers temps, Google a pas mal travaillé pour atténuer l’écart entre l’Instant Messaging et le mail.

Mais voilà, ça n’était pas suffisent.

Google vient donc d’annoncer Google Wave.

Ils n’ont pas eu peur de repartir de zero… Google Wave n’est donc pas basé sur un protocol de mail.

C’est un protocole spécifique, et ouvert.

Il y a plusieurs idées fondatrices derrière Google Wave :

  • On n’est plus sur une communication One-To-One comme pour l’eMail, mais sur une place d’échange. On peut dire que Google Wave est donc une communication Many-To-Many.
  • La communication est soit temps réel (pour ceux qui sont connectés), soit différée. Il n’y a donc plus du tout de différence entre le mail et le chat
  • Le support est fondamentalement un arbre, et non un texte comme pour le Mail. Dans cet arbre (un « wave »), chaque nœud représente un élément, ajouté par l’un des membres de la discussion, à un instant donné. Cette notion est très riche, et permet d’avoir nativement des documents riches, écrits à plusieurs, ou l’on peut retracer l’historique des modifications.

La notion d’arbre semble particulièrement clé, et permet de gérer des documents composites, mais également des jeux, et probablement pleins de nouvelles choses à inventer, puisque Google Wave est fourni avec une API. Rien d’étonnant là dedans, quand on sait que l’un des gars à l’origine de ce projet n’est autre que le celui qui a développé les API pour Google Maps…

Google Wave, c’est probablement un énorme changement dont on ne mesure pas encore bien toutes les concéquences…

4 commentaires

  1. Je suis allé, vendredi matin, à une conférence sur les médias sociaux (« Medias sociaux et l’entreprise », par Claude Demaison, Michelle Blanc et Philippe Martin, 3 canadiens).

    L’une des remarques de Claude Demaison (http://emergenceweb.com/blog/) fut :

    « Les jeunes ne communiquent pas par email. Les emails, c’est pour les vieux. »

    Les jeunes étant les moins de 21 ans, la génération née avec Internet.

    La direction prise par Google n’est que la confirmation de cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.