Prestashop : Go Go Go !

J’ai entendu, ou plutôt lu, par ci par là, des critiques plutôt sévères à l’égard de Prestashop.

Je ne me sens pas en phase avec ça !

Bien sûr, Prestashop n’est pas parfait, et la direction n’a pas toujours pris les bonnes décisions.

Et oui, c’est vrai, la nouvelle direction a décidé de réduire les effectifs.

Mais, quand vous connaissez les choses de près, le revers du décors, vous en connaissez beaucoup de boites ou tout est parfait ?

L’entrepreneuriat, c’est fait d’essais / erreurs. Après, certains font croire qu’ils avaient tout calculé… La vie d’une entreprise n’est jamais un long fleuve tranquille.

Par exemple si on parlait de Magento, on pourrait en dire des choses, sur la non focalisation, ou d’autres histoires pas toujours claires.

Donc Prestashop :

C’est une très bonne solution, plutôt bien faite, plutôt bien adapté pour mettre en ligne des boutiques, plutôt souple pour correspondre à pas mal de cas.

Pour de petites boutiques, la solution est très bien, facile et légère a installer.

Pour de plus grosses boutiques, Prestashop peut se brancher par dessus un système d’information interne, et ça tourne très bien.

La boite avance, et qu’ils aient décidé de simplifier le contour fonctionnel de la solution est de mon point de vue un très bon signe.

Si vous me lisez, vous savez que l’un de mes motos est : focalisation.

Donc, Prestashop : GO GO GO

16 commentaires

  1. Ne pas oublier une communauté qui souhaite s’investire plus pour aider la solution. Espérons que l’ouverte sur github sera bien gérée afin d’apporte des corrections rapides de cette version 1.5 prometteuse.

  2. Un billet un peu plus positif pour redorer un peu le blason ça fait du bien ! Faudra voir durant l’année 2013, je pense que redevenir un peu plus « proche » de la communauté, comme c’était le cas au début et moins « industrialiser » la solution est une bonne chose.

  3. La solution Prestashop est une belle initiative, un cms à la porté de tous pour commencer dans le ecommerce.

    Seul bémol c’est de se cacher derrière une communauté active, voir en profiter et cela très lucrativement ou les premiers bénéficiaires ( grands gagnants ) sont cette même société.

    Sur des sujets tabous ou sur une réelle réactivité technique, la on est dans un silence général, mais pour le business la c’est Cash $$

    Perso je n’aime pas trop le commerce super éthique ou la simple motivation is money.

    On devrait également pensé plus souvent aux nombreux et généreux contributeurs qui aident et développent gracieusement.

  4. Entièrement d’accord avec ces propos ! Après le « tôllé » d’un certain billet contre Prestashop (écris par un partisan de Magento d’ailleurs était-ce une coïncidence ?) je salue la défense de ce beau CMS à qui je souhaite également une encore très longue réussite 😉

  5. Merci à tous pour vos commentaire. Je viens juste de les voir. Depuis que j’ai installé Sanbox, les commentaires sont automatiquement rangés dans un dossier, et je les traite moins en temps réel… C’est bon pour la gestion du temps, mais moins pour l’interactivité des échanges 😉

  6. Mouai, m’enfin les articles descendant PrestaShop sont argumentés, contrairement à celui ci. C’est bien beau de dire go-go-go mais là cet article n’apporte vraiment.

      1. Ce n’était pas le but, je pointais simplement que d’un côté il y a quelques articles descendant PrestaShop avec des arguments (car il en faut), et de l’autre le votre qui est juste un message d’encouragement. En soit c’est bien, mais on attendrait quelque chose de plus construit, les raisons qui font que vous soutenez PrestaShop, des arguments, un brin de contenu tout simplement car là objectivement c’est un peu creux.

        Vous parlez des aléas des entreprises, que rien n’est jamais rose et vous avez entièrement raison, il serait bien naïf de croire qu’il existe une seule entreprise de plusieurs dizaines de salariés sans histoire. Vous soutenez une situation que vous ne connaissez ni ne maitrisez, moi je vous parle d’une expérience que j’ai partagé avec des dizaines de personnes là bas, et croyez moi chez PrestaShop ce n’est pas l’honnêteté qui prime, et cela à tous les niveaux. Heureusement la désinformation veille 😉

  7. Ah tu as peut être des infos que je n’ai pas…

    Pour ma part, je connais l’équipe fondatrice depuis 2007 : Bruno, Igor.

    Et j’ai croisé quelques fois Benjamin.

    Mais bon, ce n’est pas un concours hein 😉

    Mon argumentaire est simple : j’entends dire que c’est la fin des haricots côté prestashop, et les raisons avancées ne m’ont pas semblé très convaincantes. Quand on doit « alléger la voilure », derrière, devant même, il y a des hommes, et c’est donc toujours une phase un peu « remuante ».

    Maintenant, personne n’est obligé d’être d’accord ou convaincu !

  8. Je suis en accord avec cet article. Tous les débats apparus ces derniers temps sont justifiés et ont permis à mon sens de crever l’abcès.
    Je connais Prestashop depuis sa version 1.0, la solution est arrivée à un bon niveau de maturité en terme de stabilité et la communauté a permis de voir naître des milliers de modules permettant d’optimiser et personnaliser l’outil à chaque e-commerçant.
    Je reste convaincu que la version 1.5 sera un beau succès.

  9. Je suis entièrement d’accord avec cet article. Même si Prestashop s’est vue un peu déstabilisée par quelques personnes de la famille Groseille (cf « La vie n’est pas un long fleuve tranquille »), elle fait tout son possible pour garder le cap. Chapeau bas pour ce CMS, qui résiste contre vents et marées ! Et on reste tous optimistes quant à la version 1.5 !

  10. Il est vrai que prestashop est une superbe solution pour les débutants et une majorité des boutiques e-commerce !
    C’est vraiment un cms simple d’utilisation mais qui n’est pas très limité par ses possibilités… Pour vu que l’aventure ne s’arrête pas trop tôt !

  11. Le CMS prestashop est au e-commerce ce que facebook est à nos ados. Personnellement j’ai effectué une formation courte (1 sem) sur prestashop en 2010, en // d’une formation longue Infographiste Web, et je ne le regrette pas sauf peut être que Prestashop mériterait sa place dans les cursus de formation du Greta.
    Amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *