Qui est (vraiment) le client ?

Pendant longtemps, le jeu était un peu biaisé au niveau des mobiles.

Les vrais clients pour les constructeurs de mobiles étaient les opérateurs.

Vous, moi, nous n’étions que de simples utilisateurs.

Bien sûr, j’exagère : les constructeurs ont toujours communiqué directement auprès des utilisateurs, pour « générer l’envie ».

C’est Apple qui a clairement changé la donne, avec son iPhone.

Apple a su ne pas faire de concession, et rester « focus » sur un seul type de client : l’utilisateur.

L’opérateur est clairement dans le paysage, mais Apple a su recréer un lien beaucoup plus fort entre lui : le constructeur, et l’utilisateur.

C’est comme ça qu’on a sur l’iPhone la liberté d’installer les applications que l’on veut, y compris sur la première page (et non les applications imposées par l’opérateur mobile).

En fait, non, on ne fait pas exactement ce que l’on veut, c’est vrai : on ne peux installer que les applications autorisées par Apple…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *