Utiliser un « device » dans quelle position ?

La première fois que j’ai lu quelque chose sur ce sujet, c’était un billet de Jean Louis Gassée, je pense que c’était un billet paru sur Libé.

Jean Louis parlait de la position qu’on a, en face d’un appareil « avec un écran ».

Pour un ordinateur classique, on est assis, le dos droit (normalement), avec un bureau devant soi.

Les mains tombent naturellement sur le clavier et la souris.

Pour la télé, on est « vautré » dans un canapé, sans rien pour poser ni clavier ni souris.

Cette position conditionne l’usage du terminal. Tout ceux qui ont essayés d’ajouter un clavier à une télé se sont plantés.

Il faut complètement repenser l’ergonomie du service en prenant en compte ce contexte d’utilisation du terminal.

On peut aujourd’hui ajouter les mobiles, qu’on utilise… en mobilité (phrase profonde, je sais) : on peut être debout, assis dans un bus ou un train, … Là encore, les conditions d’utilisations impactent l’ergonomie. C’est ce qu’à incroyablement bien réussi l’iPhone, avec une ergonomie sensuelle et adaptée à la mobilité.

A partir de cette analyse, il apparait clairement que l’iPad est fait pour être utilisé dans un canapé, comme la télé. C’est bien dans cette position que Steve Jobs nous l’a présenté.

Et c’est bien l’enjeu de l’iPad : ce n’est pas un terminal mobile, c’est un terminal fait pour conquérir notre salon.

(Merci Benjamin pour cette discussion passionnante !)

2 commentaires

  1. Oui mais alors… Un HP Touchsmart ou un Surface, c’est un terminal Immobile ?
    C’est du Shakespeare, merci pour ce moment d’introspection 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.