MixCommerce et l’ecommerce délégué

Vous savez que le e-commerce représente un beau potentiel pour votre marque mais vous savez également que vous ne pourrez pas bien le faire en interne ?

Vous êtes donc intéressé par des entreprises qui proposent cette offre de e-commerce délégué.

MixCommerce est l’un des pionnier Français sur ce métier.

J’ai déjeuner avec Philippe Rodriguez, CEO de Mix Commerce, et on a évidement pas mal parlé de e-commerce !

MixCommerce se développe très bien, avec maintenant un nombre impressionnant de références : Alain Figaret, New Man, Kookaï, Hom, Aigle, Le Tanneur, Kulte, Soco… Ouf !

Update : Philippe me signal que je n’ai pas mentionné de gros clients :Celio, Rip Curl Europe, La compagnie des petits.

S’il existe plusieurs entreprises qui proposent de l’e-commerce délégué, il existe en fait de vrais différences entre les différents modèles.

L’offre de Mix commerce peut se résumer de la manière suivante :

Le client ne paye (presque) rien à la signature du contrat.

Mix commerce se charge de développer le site, le branchement vers les différents sysèmes informatiques, l’alimentation du site avec le contenu (les photos et descriptions des produits).

Mix commerce se charge également du emarketing, en travaillant directement à l’acquisition de clients (campagnes adwords par exemple).

Ensuite… les commandes tombent, et Mix prend une commission sur les ventes.

Le modèle est vertueux : mieux ça marche, plus la marque & Mix montent leurs chiffre d’affaires.

5 commentaires

  1. L’e-commerce délégué se structure progressivement en France, principalement autour de « pure player » comme MixCommerce ou nous, Brand Online Commerce. Nous sommes sur le même marché, mais apportons chacun une réponse différenciée (dans le modèle Brand Online Commerce, la marque co-investit au démarrage du business et garde le contrôle des investissements publicitaires online). Au final, cela permet aux marques de choisir l’offre qui leur correspond le mieux.

  2. Perso c’est un modèle qui me plait bien et qui a énormément d’avenir. De plus cela permet de mutualiser les coûts en backoffice et donc de se concentrer sur le trafic du site.

  3. « Ensuite… les commandes tombent, et Mix prend une commission sur les ventes. »

    Quel est le pourcentage de la commission ?
    Le client doit fournir ses données articles et photos.
    Sous quel format les donne t’il?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.