Apple croque une partie des revenus des opérateurs. Pour longtemps ?

Comme vous le savez sans doute, Apple a réussi un tour de force extraordinaire, en réussissant à « manger une part du gâteau » des revenus des opérateurs mobiles, liés aux services.

Nokia, Motorolla n’y ont jamais réussi !

Ce deal est à mon avis difficile à imaginer dans la durée.

Il impose trop de contraintes à Apple, des contraintes trop éloignées de son modèle habituel…

Apple doit en effet, pour perreniser un tel contrat commercial, garantir que les intérêts des opérateurs sont bien respectés.

Comment apporter de tels garanties ?

Exemple : l’iPhone a une API permettant de développer des applications.

Et si un acteur propose une application permettant de téléphoner gratuitement avec l’iPhone, via un accès Wifi ?

C’est clairement une agression pour les opérateurs, mais un vrai gain pour les utilisateurs, et donc les clients directs d’Apple.

Que va faire Apple ? Entrer dans une logique de protection de ses « gros » clients, et bien verrouiller l’iPhone, au risque de mécontenter les utilisateurs, ou avoir une attitude plus ambiguë, en mettant en œuvre des protections pour préserver les intérêts des opérateurs, mais sans y mettre tout son coeur…

Je penche pour la deuxième option, parce que la chaîne de valeur n’est pas complètement vertueuse (les intérêts d’Apple et des opérateurs ne sont pas les mêmes), et parce que je crois qu’Apple est résolument orienté utilisateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.