e-commerce : le chemin qu’il reste à parcourir

Je cherchais pour ma salle de bain un mitigeur thermostatique de douche.

Bon, super, une nouvelle occasion de mixer un besoin personnel (enfin, familial plutôt) et mon boulot.

Je fais donc plusieurs choses simultanément :

  • Je fais une recherche sur Google ;
  • Je vais sur des sites marchands qui me semblent adaptés ;
  • Je vais sur des moteurs de shopping (type Le Guide, Kelkoo, …).

Le résultat, c’est que… j’irais à la prochaine occasion acheter mon machin dans un magasin bien réel !

J’ai trouvé différents modèles, mais ce qui est impressionnant, c’est à quel point personne ne m’aide pour choisir le bon produit !

Les moteurs de shopping mélangent tous les types de produits, même quand on affine sa recherche avec les critères qui semblent adaptés. On se trouve donc avec une liste très longue, avec peu de produits correspondant réellement à ce que je cherche.

Les sites marchands… Comment dire, les sites marchands sont très mauvais, voilà !

Soit ils buggent, et présentent un fiche produit sans photo, soit ils affichent une information pour le moins légère.

Au final, j’ai vu des produits, entre 50 et 600 €, et je n’ai absolument pas trouvé ce qui explique la différence de prix.

robinet

Dans cet exemple, j’ai de la chance, il y a une photo. Mais aucune explication détaillée sur le produit, à part qu’il faut deux trous !

Je sais bien que ces entreprises gèrent de très grands catalogues… Mais cela ne change rien au problème : il est indispensable d’apporter un service adapté aux besoins des clients, sinon, ils iront voir ailleurs.

Cela montre bien le chemin qu’il reste à parcourir pour offrir un service de qualité !

C’est une bonne nouvelle pour tout le monde : il reste des milliers de niches à exploiter, les sites ont un potentiel de croissance très grand, et… les sociétés de conseils en e-commerce ont du pain sur la planche !

6 commentaires

  1. Complétement d’accord. Le constat est affligeant lorsqu’on cherche un produit un peu technique ! Et la structuration des gammes de produits est complétement invisible du fait de la dématérialisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *