Jacques Antoine Granjon parle de Vente Privée et de sa vision du futur

Intéressante cette vidéo du patron de Jacques Antoine Granjon.

Quelques éléments notés :

  • Jacques Antoine pense qu’en 2020, 90% du e-commerce sera sur les tablettes et les mobiles et 50% du commerce sera en ligne
  • Les bonnes journée : 100 000 commandes par jour
  • Sur le site US : 1 an après l’ouverture, 20 M$ de CA
  • Le métier de vente privée : contrairement à ce qu’on pourrait penser, JAG dit que son métier c’est avant tout le B2Brand : gérer les relations avec les 2000 marques.
  • Objectif : 50% du CA sur les pays européens hors France

Sur la fin des pur players :

  • Les outils sont maîtrisés
  • Le e-commerce va appartenir à la distribution et aux marques
  • L’avenir est au multi canal

Je ne partage pas ce point de vue, ou en tous cas, pas avant plus de 10 ans.

Pourquoi ?

  • Parce que le multi canal est un « graal », et que comme tout vrai graal, on ne peut pas l’atteindre, on ne peut que « tendre vers ».
  • D’autre part, les outils sont, toujours de mon point de vue, très loin d’être maîtrisés, d’autant plus que tout ça bouge encore très vite

Cela n’empêche pas bien sûr que je partage l’idée que le multi canal est un vrai sujet, et une vrai opportunité pour tout le monde.


Jacques-Antoine Granjon, PDG de Vente-privée par frenchweb

7 commentaires

  1. @ François, Oui et non en ce qui concerne ta position. Prenons au hasard 🙂 la 4G chez SFR, outre que cet operateur dispose de boutiques physique, de call center et de site web, ils se doivent maintenant de proposer une expérience utilisateur « de bout en bout ». Tu pars de chez toi le matin, après avoir jeté un coup d’œil, à ton écran plat ta cuisine qui affiche, « Ta » météo, « Tes » Infos Trafic et éventuellement les sujets qui te tiennent à cœur. Evidemment ce sont la des services (meteo, trafic, alert, centre d’intéret) qui te sont proposés via ton contrat d’IPTV. Tu en profites pour mettre à jour ton agenda (celui partagé avec Mdm car tu prévois un déjeuner avec elle) via ton iPhone5 – résultat visible sur la tablette de Mdm, tu files au boulot, la rdv client urgent (appel sur le BlackBerry pro) tu vas être en retard pour le déjeuner. Pas de pb tu envois un SMS et tu reserves via ta tablette dans le train un restau plus sympa. Super dej, tu recommandes l’ambiance et l’amabilité du personnel via twitter, puis continues ton après midi de travail. Lors d’un pause, du découvres (via tes alertes) que le super film que vous aviez adoré en famille est dispo en VOD. Tu vas sur le site et tu le réserves pour le soir même avec en parallèle la commande des pizzas et des glaces…
    Journée difficile, tu profites du trajet de retour pour regarder sur ta tablette « Advengers » en HD VO mais comme le trajet est plus court que le film, tu finiras demain soir …

    On y est … c’est pas LE graal, c’est juste une intégration de services.

    1. Oui mais ce dont tu parles, ce n’est pas tellement du e-commerce 😉

      Bon, je détaillerais dans un prochain billet comment je vois les choses pour le multi canal, à suivre donc

  2. Comment ça pas du eCommerce ? Souscrire en ligne, choisir en ligne, payer en ligne, … pas du eCommerce ? Euh la je dois dire …
    D’autant que les opérateurs telco deviennent de plus en plus des intégrateurs de services, en mode Cloud qui plus est! L’intégration de catalogues complexes (1 offre telco maintenant c’est Internet, Mobile, services de Com, IPTV, la combinatoire est … sympa 🙂 ) Rien que le catalogue de VOD, avec ses pub, ses teasing, la perso qui va avec ton profil – qui plus est complexe car les films peuvent adresser plusieurs membres de la famille – entre l’ado qui veut de l’horreur et la petite dernière qui veut rebelle et toi ca fait déja 3 niveaux de sécurité des données présentées.
    Les reco, les upgrades proposés tant sur la tv que sur ta tablette, ton Mac ou ton iPhone, bref c’est, pour moi, justement du eCommerce en pleine dimension. Mais peut être me trompe-je … 🙂

    1. Bon tu as raison, je me rends 😉

      C’est juste que ce scénario ne correspond pas aux cas auxquels je pensais,

      La problématique du multicanal pour un acteur qui vend des produits physique est bien différente de ce que tu décris,

      a creuser 😉

  3. L’achat en ligne d’un device (mobile, tablette, clef USB 4G) avec éventuellement retour en mag ou pour le moins services en boutique pour la mise en oeuvre d’options … est aussi une problématique des opérateurs.
    Et je mentionne juste pour le fun les problématiques de perf au moment de … au hasard Noël 🙂
    Du vrai, du beau, du complet je te dis … on en parle à ta guise 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.