Interview de François Bancilhon, PDG de Data Publica

J’ai interviewé François Bancilhon, PDG de la société Data Publica (note : une société dont je suis actionnaire), pour comprendre ce que faisait sa société dans l’éco-système de l’Open Data.

Bonjour François. C’est quoi l’Open Data ?

Bonjour François ;). C’est l’idée selon laquelle les données publiques (celles qui sont recueillies, maintenue et utilisées par les organismes publics) doivent être ouvertes aux citoyens et aux entreprises. Aux citoyens pour des raisons de transparence, aux entreprises pour qu’elles puissent s’en servir pour améliorer leurs processus métiers ou créer de nouveaux services (transports, tourisme, etc.)

Donc ça ne touche pas aux données du secteur privé ?

La loi ne s’applique qu’aux données publiques, mais rien n’empêche une société privé d’ouvrir certaines de ses données, pour des raisons de transparence ou pour contribuer au développement d’un éco-système autour d’eux.

Que fait Data Publica ?

Nous avons d’abord construit un annuaire des données françaises (payantes ou gratuites, publiques ou privées, régionales, nationales ou européennes), nous avons fait l’inventaire de plus de 10 000 jeux de données, nous avons renseigné leur méta-données (date, éditeur, sujet, etc) et nous offrons un moteur de recherche pour naviguer et rechercher des données dans l’annuaire.

C’est gratuit ?

Absolument, il suffit de se connecter à www.data-publica.com et de naviguer !

Donc comment vous gagnez de l’argent ?

Tout d’abord en développant des jeux de données sur les spécifications de nos clients. Le client vient nous voir, nous décrit les données qu’il veut, nous identifions les sources, nous extrayons les données, nous les traitons et les livrons au client.

Exemple ?

Nous construisons en ce moment pour un client le jeu de données des appels d’offres publics : il y a 8000 sources, il faut les crawler, les extraire, les formater, les dédupliquer et les livrer.

Vous vendez de la donnée publique ?

Non, nous aidons gratuitement les gens à accéder plus facilement à la donnée publique par notre annuaire. Nous ne vendons que la valeur ajouté que nous avons incorporé dans les données, publiques ou non.

Autre service que vous fournissez ?

Nous avons ouvert un « Data Store » (comme un App Store, mais pour les données), où l’on peut acheter des données et y accéder immédiatement.

Quel type de données y trouve-t-on ?

De toute sorte : des données sur la fiabilité des entreprises, sur les circonscriptions susceptibles de basculer d’un côté à l’autre aux prochaines élections, ou sur la notation financière des collectivités locales.

Qui peut utiliser le service ?

Toute personne cherchant de la donnée : pour les données sur la fiabilité des entreprises, leurs fournisseurs, ou leurs clients ; pour les données sur élections, les partis politiques et leurs stratèges, pour la notation financière des collectivités locales

Les données sont fournies dans quels formats ?

Dans les formats classiques les plus adaptés à l’usage du jeu de données : XLS, ODP, SQL,CSV, DSPL, etc. D’autres données temps réel seront fournies sous forme d’API ou de services Web.

Dernière question : J’ai des données, je peux gagner de l’argent grâce à Data Publica ?

Absolument, nous rencontrons tous les jours des gens qui ont des données intéressantes et qui n’ont pas pensé à les valoriser. Hier encore par exemple, une PME innovante qui a des données très riches sur les performances et la qualité des applications Web.

Merci François 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.