Charte pour ce blog

Ce blog existe depuis près de 4 ans maintenant.

J’avais, depuis la création, une idée assez précise de ce que je voulais dire, et des règles du jeux.

Il faut dire que j’avais pris le temps d’en discuter avec des références du domaine : Fred et Eric en particulier.

Voici donc les « règles du jeux » de ce blog :

Ce blog est un espace de communication, d’échanges.

Il y a un objectif « marketing », puisque ce blog est un support pour Araok, société de conseil en e-commerce.

C’est un moyen de générer du buzz, positif, sur le métier de consultant en e-commerce.

Je suis toujours très heureux de discuter, polémiquer, sur tout un tas de sujets. J’accueille donc avec plaisir les commentaires, même, surtout si c’est pour ne pas être d’accord !

Les commentaires permettent de réellement s’enrichir !

Mais ces échanges ont des limites.

Je ne souhaite pas que les échanges « déforment » les objectifs initiaux de ce site.

Concrètement, je modère certains commentaires :

Je modère les commentaires purement publicitaires, qui n’apportent aucune valeur autre que « visitez mon site’. J’assimile ces commentaires à du spam.

Je peux également modérer les commentaires trop mal écrits. Je sais, je ne donne pas toujours le bon exemple, avec mon orthographe « perfectible »… Mais de là à écrire en mode SMS, il y a un gap.

Enfin, je modère les commentaires injurieux, grossiers, qui me visent où qui visent une autre personne ou une boite, que je présente dans un article : je trouve que ce n’est pas le lieu pour faire ça.

Maintenant, si je suis « à l’aise » avec cette modération, je dois dire que je dois très rarement l’appliquer : j’ai peut être supprimé 10 commentaires depuis la création de ce blog, sur 5000 commentaires. C’est donc complètement marginal.

Enfin, autre règle, que je m’applique : j’essaye de limiter au maximum les communications « négatives ». Je ne fais donc pas de rubrique « my e-commerce sucks » ;). Pourtant, des fois, on a bien envie !

Ma règle est donc de plutôt parler positivement ;).

Voilà, vous savez tout !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.