CMS et moteur e-commerce

En voilà un sujet !

Bon, de quoi parle-t-on ?

Moteur e-commerce : C’est une solution parfaite (normalement) pour gérer un catalogue, des produits, un processus achat, …

CMS : Solution (normalement) parfaitement adapté pour mettre en ligne du contenu : des pages conseil, des guides, …

Beaucoup de sites e-commerces auraient besoin des deux :

  • Un moteur e-commerce pour la partie marchande ;
  • Un moteur CMS pour toutes les pages de contenu.

On peut faire ça en mettant cote à cote deux moteurs… Mais le résultat sera lourd et décevant :

  • Les deux systèmes doivent avoir la même interface. Deux systèmes séparé demanderont une double gestion des interfaces.
  • Les deux systèmes ne doivent pas être indépendant. Exemples : on doit pouvoir importer le panier, le compte client dans le CMS, et on doit pouvoir importer des contenus du CMS dans les pages e-commerce.

Alors ?

La solution est de travailler à une intégration plus fine…

A suivre donc, ce billet est (aussi) un “teasing” pour un ami !

10 commentaires

  1. @Christian> Oui, et on peu dire la même chose dans l’autre sens…

    Sauf qu’aucun CMS à ma connaissance n’est aussi bien foutu qu’un moteur e-commerce bien fait pour la partie e-commerce et réciproquement, aucun moteur e-commerce ne gère bien les contenus autre que le catalogue.

    Après, forcément, je ne connais pas toutes les solutions…

  2. Au fond, deux interfaces back-office est-ce vraiment le plus grave ? Si c’est bien intégré en front, je pense qu’avoir deux outils n’est pas un si mauvais choix si cela permet de faire des économies substantielles par rapport à la mise en place d’un “super outil” global.

    Mieux vaut deux outils séparés qui font super bien ce qu’on leur demande qu’un seul outil qui fera moyennement CMS et e-commerce. Maintenant on est d’accord, le top serait une solution qui combine parfaitement les deux …

  3. Je reviens de Hollande et Expression Engine (le meilleur des CMS) a intégré et a développé des plugins interagissant avec MAGENTO (solution E-Commerce) très intéressant…et c’est l’avenir…

  4. J’ai une fois utilisé un moteur e-commerce: Oscomemrce avec un CMS: SPIP. Dans la partie e-commerce le descriptif produit est saisi à l’aide de fckeditor permettant un enrichississement du texte fort.

    Depuis le CMS intégré à Oscommerce a évolué (je parle pour celui que je connait le mieux). Je n’utilise donc plus de CMS spécifique dans les sites de vente en ligne. Sauf si bien sûr je veux y coupler un blog. Dans ce cas 2 interface d’admin ogligatoirement.

  5. La question intéressante, me semble-t-il, est de savoir si l’on vise la solution parfaite/universelle, un genre de Magento+Drupal+Wordpress qui serait clairement surdimensionné pour des projets classiques et qui amènerait sans doute les agences à désactiver les fonctionnalités inutiles à la majorité de leurs projets… ou s’il s’agit de trouver un outil qui couvre la plupart des besoins que l’on peut considérer comme essentiels et d’être très productif sur ces points. Si vous êtes dans cette dernière optique, jetez un oeil à Kiubi qui regroupe les fonctionnalités de CMS, Blog et e-commerce depuis 2008.

    @Yoann : Gérer des back-offices distincts est une perte de temps monumentale, à la fois pour le prestataire (il faut maintenir chaque applications + leurs éventuelles interfaces de communication) que pour le client qui doit se former autant de fois.

    J’ai l’impression que les débats se portent d’avantage sur le plus grand nombre de fonctionnalités disponibles alors qu’il semblerait que le succès repose avant tout sur le talent avec lequel on utilise des fonctionnalités relativement limitées en nombre.

  6. L’eternel debat des 80/20 : choisir sa plateforme en fonction de ses besoins actuels, ses ressources et ses objectifs est un point clé facteur de succés.

    Les besoins déterminent l’outil, pas le contraire. Non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *