Etes vous Mobile First ?

Mobile First, la plupart des marchands en parlent.

Le mobile est devenu un canal majeur des visiteurs d’un site web. Il s’agit donc d’adapter le site à ce support.

Adapter ? Non justement ! Mobile First, c’est l’idée qu’on conçoit le service pour le mobile, pour le mobile en premier.

Mais jusqu’ou faut il aller dans cette logique ?

Je vous propose de vous raconter une histoire : celle de What’s App.

What’s App a été créé en 2009. En 2009, Skype est déjà une solution largement utilisée. Pourtant, What’s App va proposer de développer un service d’échange de messages… Mais va concevoir sa solution pour le mobile, et rien que pour le mobile.

On connait la suite : 450 millions d’utilisateurs actifs début 2014, avec une progression folle.

Alors, quelle est la clé du succès de What’s App ?

Et bien son extrême focalisation sur les mobiles (et une parfaite exécution, c’est sûr).

Imaginez, vous bosser pour skype. Vous pensez à votre service sur mobile. Vous allez vous concentrer sur la qualité de l’interface, l’ergonomie, de manière à rendre l’expérience du client satisfaisante.

Maintenant, regardez ce qu’à fait What’s App :

Comment s’inscrit on sur What’s App ? Juste en entrant son numéro de mobile, pas besoin de savoir autre chose.

Faut il saisir un mot de passe ? Non, le mobile, avec envoie d’un SMS, permet cette authentification.

Faut il ajouter ses contacts ? Non plus, l’accès au carnet d’adresse permet d’ajouter directement toutes les personnes de son carnet d’adresse.

Si vous comparez attentivement l’expérience de l’utilisateur, entre ce que propose Skype et ce que propose What’s App, en particulier sur cette partie inscription, vous prenez la mesure de ce que veut vraiment dire « Mobile First ».

Alors, êtes vous mobile first ? 😉

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Un commentaire

  1. Merci François pour cet article, je suis tout à fait d’accord avec toi sur la définition de l’expression « mobile first ». Par contre, pour rester dans cette logique de conception d’applications mobiles ou de sites mobiles, il ne faudra pas oublier de retravailler le référencement des sites « mobiles » car Google explorera en priorité dans son index le contenu affiché pour les mobiles. En tout cas, bonne nouvelle, il y a du boulot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *