En direct live de la soirée Prestashop

J’ai la chance d’être invité à la soirée « privée » Prestashop.

Voici donc mes notes de cette présentation.

Prestashop :

  • 62 personnes, dont 32 développeurs, probablement 120 d’ici 1 an
  • Chiffre d’affaires 2011 prévisionnel : 4,1 millions
  • 76 000 sites en ligne, 22% en France

Ouverture de Prestashop US :

Bruno, le fondateur de Prestashop est parti développer la boite aux US.

  • Tête chercheuse, depuis les US
  • Viser des clients directement depuis les US, pour des sites internationaux (multi langue, multi devise, multi boutiques)

Objectif : la filiale US doit rattraper la France rapidement !

Le sentiment, c’est que les américains comprennent très peu la technique (moins qu’en France), mais on un très bon « sens terrain », et arrivent à mettre des sites en ligne qui marchent assez vite.

Le mobile

enjeu stratégique pour Prestashop.

Démo : on installe un module, sur une boutique standard.

Nouvel onglet dans le back : permet de configurer l’apparence du site mobile.

La boutique est en ligne en 30 minutes.

Démo avec la boutique Menlook

C’est une application native iPhone, pas une Webapp.

ça permet de bénéficier des fonctions du mobile : géoloc, faire vibrer le mobile, …

4 projets pilotes jouent en mode beta, avant un lancement officiel.

A venir très rapidement : paiement et push. Version industrielle en Oct / Nov, Androïd et iPhone.

Multi Boutique

Plusieurs boutiques pour un seul back office

Partage des comptes clients

Partage des stocks entre les boutiques, ou pas (au choix)

Multi thème

Implémenté dans le coeur, pas via un module.

Tous les paramètres sont configurables par boutique : langue, devise, ….

Back office : on peut passer d’une boutique à l’autre via une liste déroulante.

Sortie d’une alpha dans quelques jours. Lancement en septembre.

La structure de données ne changera pas : possible de commencer les développements dès maintenant.

Autres actus

Mise à disposition d’une plate forme de tests unitaires.

Tests unitaires : basé sur selenium et PHPUnit, Jenkins (plateforme d’intégration continue)

Objectif : avoir 90% de prestashop passé à la moulinette des tests unitaires, d’ici cet été.

Store Manager : client lourd, sur Windows et Mac (bientôt)

Partenariat signé avec cette solution.

Développé en Ukraine.

Avantages :

  • Gain de productivité
  • Avantages d’un client lourd : pas de temps de chargement, …
  • Possible de faire des actions en masse (appliquer 20% de remise sur toute une catégorie de produits)
  • Peut fonctionner en mode off line
  • Intègre déjà la fonction multi boutique, de déclinaison produits
  • Gestion des photos par drag & drop, en masse

Ca coute autour de 150 €

Aujourd’hui, le branchement se fait pas via web services, mais ça devrait évoluer.

1 million d’articles

Test réalisé, permettant de faire tourner une boutique, avec un million d’articles.

Fait avec plusieurs partenaires : Smile, Dell (pour le serveur), Coreye (hébergeur)

Réalisé sur une boutique « out of the box » 1.4.3.

Campagne de test, réalisé sur un serveur 4 CPU, 6 coeur, 64 Go

Scénarios très intrusifs : 15% de mise au panier, 5% d’achat.

Résultat :

  • 72 hits/sec
  • 69 pages /sec
  • Temps de chargement des pages moyen : 0,25 s
  • 240 k pages par heure
  • Testé sur 1h

Tests avec cache externe :

  • 3000 vu

Conclusion (Coreye) : C’est bon ( 😉 )

il fait hyper chaud, je commence à décrocher les amis

Version Garantie Editeur

Version pour les clients qui veulent l’engagement de l’éditeur.

Version payante, 4800 € par an.

Garantie Editeur de 180 jours

Support Editeur, à plusieurs niveaux (je n’ai pas le détail)

Outils de migration

OS commerce -> Prestashop

Magento -> Prestashop, en cours de développement (POC)

Marketing

Pas mal d’activité : 9 manifestations en Juin

Prochain barcamp prestashop (4ème opus) : 24 Novembre 2011 !

Au Tapis Rouge.

Présence également au Salon ecommerce de Paris : 25 000 visiteurs attendus.

ça doit être la fin de cette présentation, on va aller manger, dans la salle du haut : ouf, il fera moins chaud 😉 Merci à tous 😉

7 commentaires

  1. Merci pour ce CR François. Clair et complet 😉 Je devais y aller mais j’ai eu d’autre obligation personnelle.

  2. Merci pour cet intéressant billet.

    Il semble que Prestashop ai de fortes ambitions pour combler ces lacunes.

    cependant, quelques points méritent réflexion :

    1. Test unitaires : très bonne démarche mais le planning me parait plus qu’ambitieux. la qualité est un processus continu qui doit être intégré aux processus de développement.

    2. Verson garantie Editeur : hé hé, ça sent le virage commercial ( on suit les traces fraîches laissées par Magento). on nous aurait menti ?

    Xavier

  3. Bonjour et merci pour cette publication.

    Toujours intéressant de votre l’évolution du discours de Prestashop ces derniers temps, surtout depuis l’annonce du rachat de Magento par eBay.

    Quelques remarques sur les annonces (désolé, j’ai un fort esprit critique) :

    1. Protocole de tests :

    Ce type d’infra n’est absolument pas réaliste et est clairement orienté pour donner de meilleurs résultats. Un serveur de BDD + HTTP sur une même machine pour un catalogue de 1M de produits, c’est juste ridicule d’un point de vue architectural.

    Par contre on imagine bien que côté perf, ne pas utiliser la couche réseau pour les connexions à la BDD aide bien 🙂

    Ce qui aurait été intéressant également pour la partie HTTP aurait été la répartition de charge sur plusieurs frontaux, la aussi pour assurer les transactions d’un catalogue de 1M de produit, c’est juste indispensable (y compris concernant la continuité de service. Côté produit, on aurait surement de bons enseignements…

    Enfin, qu’en est-il du scénario de test: nb de connexions simulées…

    Si le marché cherche une solution alternative à Magento, il existe des solutions qui ont largement fait leurs preuves sur de très gros projets tout en ayant la simplicité de prise en mains de magento : elle est allemande et s’appelle OXID eSales

    Implémentation récente, le site medimops.de (produits culturels) avec une base de 3.6 Millions de produits.

    je finirai par le dicton suivant : « les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent », en la matière que doit on penser de la stratégie de prestashop ?

  4. devant il faisait moins chaud 😉 peut-être juste préciser que les VU sur les tests, c’est des VU simultanés 🙂 c’est beau !
    Au plaisir de te recroiser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *