Election présidentielle 2012 : Comment les principaux candidats se présentent sur Internet ?

Comment ont ils travaillé leur SEO ?

Comment proposent ils de nous faire participer ?

On pourrait en faire toute une étude comparative 😉

J’ai juste fait une passe rapide.

Bayrou

Quand on recherche Bayrou sur Google, le résultat est plutôt propre :

Le site du candidat apparait en 2ème position, après un premier lien vers l’actualité.

Bon, le texte qui apparait sur Google n’est pas vraiment travaillé.

Un clic et hop, on est sur la page d’accueil :

Le site est plutôt bien fait, plutôt moderne.

Ah, on me propose en haut de participer : c’est même mis en avant avec un code couleur différent :

Déception, on ne me demande pas de participer au débat. On me demande d’aller coller des affiches, de donner de l’argent, ou de rejoindre le club des fans sur Facebook.

Hollande

François Hollande s’en sort pas mal non plus sur Google :

C’est même mieux que Bayrou puisque le site officiel est en première ligne, avec un texte plutôt travaillé pour Google.

En arrivant sur le site, une pré home nous propose de rejoindre les forces de soutient au candidat :

Le site est plutôt clean :

On retrouve des contenus classiques : actualité, projet, équipe… On me propose de « suivre » les réseaux sociaux (Facebook ou Twitter) mais pas de participer. Dommage !

La page Facebook regroupe aujourd’hui plus de 50 000 fans.

Sarkozy

Quand on recherche « sarkozy » sur Google, le résultat est plus étonnant :

La page de Facebook, wikipedia, actualités, UMP, Bio… Ah, en bas : Nicolas Sarkozy – Campagne présidentielle. Je clique :

C’est quoi cette page ? Un site avec juste le texte de déclaration de candidature….
C’est pas possible… Je clique sur un autre lien :

Non, c’est ça le site officiel de la campagne ?

Je n’y crois pas, et essaye le site de l’UMP :

Non non, c’est pas encore ça, je décide de retenter ma chance sur Google :

Ah voilà, c’est ça qu’il faut chercher. Nous y voila :

Etonnant qu’aucun des autres sites ne pointent vers cette page et que cette page soit si difficile à trouver !

Sinon, ce site me semble comme ceux des autres, ni plus ni moins : projet, actualités, les réseaux sociaux (Twitter et Facebook), avec une entrée en plus : le bilan.

Et ici non plus on ne me propose pas de participer autrement qu’en donnant mon argent ou mon temps.

Bon, Sarkozy se rattrape sur Facebook, avec 10 fois plus de fan que Hollande !

Au final, on sent bien que le moment n’est pas à l’échange d’idées.

Bon, je retourne skier 😉

4 commentaires

  1. Oulala Mon cher François, terrain glissant 🙂

    3 sur tous ceux qui se battent pour avoir la place (faut dire qu’elle est assez juteuse cette place pour des gens qui n’ont jamais rien fait d’autre que de vivre aux crochets de ceux qui travaillent vraiment – mais je m’égarre ) donc attention à la sortie de piste ou alors tu prépares la suite de tous les autres pour être « équitable » :))

    Amuse toi bien !

  2. Il n’est pas si étonnant que ça que le site de N. Sarkozy ne soit pas encore très bien positionné sur Google. Il n’est candidat officiel que depuis moins d’une semaine, à la différence des deux autres exemples cités qui le sont depuis de nombreuses semaines maintenant.
    Il est par conséquent, je pense, un petit peu trop tôt pour en tirer des conclusions. 🙂

  3. @Jean Michel> ça tombe bien, je suis au ski 😉

    @Flo> Oui, c’est un point de vue. Mais le terrain aurait pu être préparé, et la multitude de sites ne semblent pas gérés de manière cohérente

  4. Les autres sites semblent être plutôt des sites de sympatisants. Mais en effet, le nom de domaine a été créé le 19 janvier 2012, peu de temps pour se préparer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.