le e-commerce en chine – mythe et réalité

Le e-commerce est en croissance forte en France et dans le monde.

La chine est globalement en croissance forte.

Alors, le e-commerce en chine, ça doit « exploser tous les compteurs » ?

Peut être. J’ai vu différents chiffres circuler. Je vais essayer d’y voir plus clair.

Le Journal du net

Article ici.

Les chiffres sont les suivant :

  • 260 Milliard € sur un le premier semestre 2010.
  • Croissance de 60% par rapport à 2009
  • 410 Milliard € sur 2009
  • 420 Millions d’Internautes

Bon, ça semble intéressant comme marché.

Si on extrapole un brin, ça fait 650 Milliard € sur 2010 (croissance de 60% de 410 Milliard).

Hum.

On n’a pas, dans ces chiffres, d’estimation sur le nombre d’acheteurs. Mais si on prend l’hypothèse que 60% des chinois achètent en ligne, ça fait :

(260 Milliard * 2) / (420 Millions * 0,6) = 2000 €

Soyons clair : je n’y crois pas. Les chinois ne dépensent pas 2000 €, et il n’y a probablement pas 250 millions d’acheteurs en ligne.

Le bug vient, au moins en partie, du fait que le chiffre d’affaires représente l’intégralité des transactions, B2B et B2C.

Poursuivons la visite.

Business Immo

Article ici

L’article parle d’un rapport, avec les chiffres suivants :

  • Chiffre d’affaires total (B2B, B2C, C2C) 2010 : 510 Milliard €
  • 58 Milliard € sur le marché grand public (B2C etC2C)
  • 158 millions d’acheteurs en ligne
  • 450 Millions d’Internautes
  • 25 000 sites de vente en ligne
  • 22% de croissance par rapport à 2009

Cela fait donc, en moyenne :

58 Milliard / 158 Millions = 370 € par acheteur.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve ça très très élevé.

Cela fait, si le panier est de 50 €, 7 achats par acheteur en moyenne. Cela me semble encore trop élevé, surtout quand on voit le nombre de site, qui est, en proportion, très très faible (à comparer par exemple avec les 80 000 sites français).

Autre point que j’ai du mal à m’expliquer : c’est quoi les 450 milliard € de chiffre d’affaires B2B ?

Cela correspond à quel business ?

AFP / Yahoo News

Article ici

Troisième et dernier article analysé.

Cet article cite plus clairement sa source : un communiqué venant des autorités chinoises.

On retrouve a peu près les chiffres proposés par Business Immo

Mon grain de sel

Je pense que les chiffres sont probablement gonflés, mais cela ne change pas un élément fort : la chine représente une très grosse opportunité sur le domaine du e-commerce.

Maintenant, il serait intéressant d’en savoir plus sur des sujets bien opérationnels :

  • Quid de la livraison ?
  • Et le paiement en ligne ?
  • Quels sont les contraintes pour avoir le droit de vendre en chine ? Il faut probablement créer une structure chinoise.

Autre point : j’ai eu la chance de travailler pendant un an avec la chine.

Ce que j’ai vu, c’est qu’il y a deux chines : une classe aisée, et une classe (très) pauvre.

Savez vous qu’ils se dit que  la chine est le plus gros client pour les BMW série 7 (les plus chères) ?

Ce que je veux dire, c’est que la classe aisée est très aisée, et qu’elle achète les mêmes produits que nous, les mêmes marques.

Cette classe représente un faible pourcentage de la population chinoise, mais comme la population chinoise se mesure en milliard, ça fait un très gros réservoirs de clients « riches ».

Je ne suis pas sûr que le chinois qui travaille loin des villes soit réellement intéressé, aujourd’hui, par le e-commerce.

Après, ça peut changer vite !

7 commentaires

  1. 60% des chinois acheteur sur internet, ça me semble élevé…
    Si on en lève les classes les plus pauvres de ces acheteurs, à mon avis on tombe sous les 50 %… Mais ce n’est qu’un ressenti, je n’ai pas d’autre analyse plus « précise » du sujet.

    Cela dit, même si 40% de la population chinoise achète sur internet cela fait du potentiel.

  2. Je pense que ces chiffres sont correctes mais voici ce qui est pris en compte.
    – Les transactions des jeux le ligne (cela doit être énorme : épée, personnage tous se négocie à prix d’or)
    – Les restaurants ont tous un service de livraison à domicile (les transactions de Macdo doit être assez important)

    Il serais intéressant de savoir combien une marque comme Li Ning font en ligne cela permettrais d’avoir une idée combien vous pouvez attendre pour votre business. De plus leur site est intéressant (http://www.li-ning.com.cn/main.html ) a visiter pour voir ce que le client chinois attend de l’ecommerce. (Et oui on peut jouer tout en achetant)

  3. Vivant en Chine depuis 6 ans et travaillant dans le e-commerce ici, je pense que le plus important est de se concentrer sur le groupe alibaba et plus specifiquement sur taobao.com, qui genere un CA impressionnant en Chine. N’importe quel chinois, quoiqu’il souhaite acheter sur internet passera par ce site pour benchmark/etude/achat

    Je rejoins egalement Adrien sur l’importance des transactions sur les biens dematerialises, QQ (IM du groupe Tencent) en a d’ailleurs fait son succes.

    Et finalement, les sites de e-commerce sont particulierement en developpement dernierement avec de grosses croissances (vancl.com, m18.com, 360buy qui vient de lever beaucoup d’argent…)…

  4. Excellent. Je suis pour ma part assez certain qu’au dela de la réalité des chiffres – Merci François de l’analyse – que la chine sera « conquérante » sur d’autres marchés que juste le sien.

  5. Bonjour,

    Nous avons développé un blog qui traite des actualités liés a la Chine dont l’internet et l’E-commerce, vous pouvez par exemple voir notre dernier article:

    « Renren, le Facebook Chinois, achète 56.com pour augmenter le trafic grâce au partage de videos ».

    http://smartyb-blog.com/2011/10/14/renren-le-facebook-chinois-achete-56-com-pour-augmenter-le-trafic-grace-au-partage-de-videos/

    Bonne lecture,

    L’équipe de SmartyB,

    Smarty B est spécialisée dans la création de sociétés Chine et à Hong Kong. A chaque étape de votre business, notre équipe de professionnels est là pour vous fournir une solution sur-mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.