A chacun son métier : une méthode originale pour convaincre

Déjeuner passionnant il y a quelques jours, avec une personne d’expérience.

Cette personne, appelons là Gérard.

Donc, Gérard s’occupe du catalogue : comment moderniser le catalogue d’une boite.

Gérard m’a expliqué que dans la boite ou il était, un des problème était que tout le monde se mêlait de tout.

Sa réaction m’a semblé excellente :

Gérard ne s’est pas énervé, et est allé, à son tour, se mêler de tout… chez les autres.

Exemple : à une réunion organisé par un gars qui présentait les produits a venir, il s’est mis à donner son avis.

Comme Gérard est malin, il a fait ça « juste comme il faut », en appuyant là ou ça fait bien mal. Bref, il n’a pas dit n’importe quoi.

Il a d’autant plus gêné ses petits camarades.

Ses camarades sont venus le voir, en lui demandant ce qui lui arrivait.

Et il a simplement expliqué qu’il ne faisait que faire la même chose que ce qu’on lui faisait…

Donc, qu’on le laisse faire ses trucs, et il laisserait les autres avancer sur leurs propres sujets.

ça me semble excellent, et très révélateurs de vrais problèmes dans les boites.

Le gars en charge d’un sujet, il y bosse des heures, et une personne, qui regarde en 5 minutes, sans forcément creuser, donne son avis et challenge le truc… sans aucune légitimité.

C’est un vrai sujet, et la réponse de Gérard m’a semblé très mature !

Et vous, vous auriez fait quoi ?

4 commentaires

  1. sur ton seul témoignage, on est forcément d’accord, et j’aurais fait la même chose que Gérard, avec moins de sagesse sans doute.

    Toutefois, en 17 ans de vie pro, dont pas mal sur des projets transverses, j’ai aussi croisé des cow boys solitaires qui ne savaient travailler qu’en mode autonome, pour qui l’expression des contraintes des autres métiers était une intrusion, voire une agression. En interne aussi il faut savoir travailler en mode client-fournisseur.

  2. c’est pas juste mais il a bien fait à mon avis, je n’ai pas encore vécu ce genre d’expérience mais si ça arrive je sais quoi faire maintenant : )

  3. situation trop classique dans les grosses boites, perso, je laisse la personne tout casser, et ensuite j’argumente. si la personne n’est pas disposée a comprendre ou Meme faire l’effort de comprends, je ne fais meme plus attention.

    Il faut savoir que la plupart des personnes qui viennent « commenter » le font surement pour aider, si ce n’est pas le cas, il est impossible d’avoir une discution positive.

    Mais j’aimerais connaitre la réaction de « gégé » si c’etais son suppérieur qi etait venu démonter le projet, assister au commité de diretion et faire le gars chiant sera directement vu autrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.