Risque et vitesse : jusqu’ou iriez vous ?

J’ai eu le plaisir de déjeuner, ce midi, avec un ami.

On partage pas mal de choses, technique, e-commerce…

On discutait de la distortion qu’il y a, entre le travail que peut faire une personne seule, de bon niveau, et un travail pro.

Une personne seule peut développer tout un système d’information.

Si la personne est compétente, le système peut être rapidement opérationnel, et avoir une couverture fonctionnelle tout à fait respectable.

Maintenant, entre une telle méthode et une méthode plus qualitative, il peut y avoir une différence de cout de 10, voir de 100 !

Comment le justifier, comment l’expliquer ?

Mon ami m’a proposer l’analogie suivante, que j’ai trouvé marquante :

Tu dois construire une voiture.

C’est sûr, si tu ne prends pas le temps de faire des crash tests, tu ne prévoies pas de frein à main, aucun système de sécurité… tu peux aller très très vite, et pour pas très cher.

Maintenant, irais tu rouler régulièrement avec une telle voiture ?

Je trouve l’analogie excellente parce qu’elle est proche de la réalité : faire du très rapide à moyen très léger, ça marche, et ça permet de lancer, par exemple, un nouveau site rapidement avec un investissement très limité.

Mais il faut savoir ce que l’on a : on a un système qui fonctionne certe, mais qui ne sera pas résistant aux erreurs, mal adapté aux évolutions…

3 commentaires

  1. L’analogie est intéressante, mais loin d’être exacte. L’informatique a une différence essentielle avec l’automobile : ces outils de production sont accessibles et performants avec très peu de moyens.

    Résultat, une personne seule peut très bien réaliser rapidement une application riche, stable et évolutive. Et parfois de bien meilleure qualité qu’un projet d’équipe réalisé en entreprise.

    Cependant, il y a bien un risque. Ce n’est pas celui de l’instabilité applicative, mais celui de l’instabilité de la ressource. Si le créateur de l’application casse sa pipe, vous pouvez ne jamais utiliser votre application !

    Pour prendre une autre comparaison, c’est comme si vous aviez fait fabriquer une excellente voiture par un garagiste surdoué, mais au risque de ne jamais voir le volant installé. Le garagiste peut aussi être occupé par d’autres projets et vous donner un délai de 24 mois pour changer une paire de pneus…

    Et ça, c’est quand vous vous entendez toujours avec votre garagiste.

  2. @Christophe> Et voilà, on n’est pas d’accord 😉
    Non, il n’est a mon sens pas possible pour une seule personne de réaliser, dans des délais raisonnables, un système d’information complet…

    Il n’en reste pas moins vrai qu’une seule personne, de bon niveau, peut faire pleins de bonnes choses, très rapidement.

    Et puis je suis pour le coup complètement d’accord avec la remarque sur la fragilité par rapport aux ressources.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.