Du monobloc au légo

Quand on est une entreprise, chargé de vendre des produits par exemple, l’informatique apparait comme un outil, pas une fin en soi.

On cherche donc le moyen de simplifier les choses, d’optimiser les investissements.

Quand un éditeur vient vous promettre que sa solution fait tout, c’est cool 😉

Pas besoin d’assemblage, de nombreux appels d’offres. Un seul paquet et hop, tout marche avec tout. C’est la promesse de l’ERP, le graal du DSI.

Ce schéma est en fait un fantasme.

Dans la pratique, un seul logiciel ne peut pas couvrir tous les besoins de l’entreprise :

  • Les disparités entre les entreprises sont trop importantes
  • Les besoins, les rythmes sont trop divergeant, entre les différents services

L’ERP, le mythe des année 80, à eu la peau dure. Il en a fallu des projets, à plusieurs dizaines de millions d’euros, voir plusieurs centaines, jetés à la poubelle. Il en a fallu des entreprises tellement meurtries après un tel projet qu’elles peuvent tout juste se refaire une beauté pour se faire racheté, incapable de la moindre flexibilité.

Alors, si la solution « tout en un » ne marche pas, que faut il faire ?

La solution est en train de se dessiner sous nos yeux : du mashup basé sur des composants SaaS.

Chaque problématique doit être traité par une solution adaptée. On se retrouve donc avec un ensemble de composants.

Il s’agit donc de brancher ensemble un ensemble de briques.

L’architecture globale est très importante : il ne s’agit surement pas de brancher n’importe quoi avec n’importe quoi, on arriverait à un « plat de nouille ». Il faut « urbaniser » l’ensemble.

 

On commence à voir apparaitre des solutions qui permettent justement d’industrialiser ces assemblages. C’est dans cette direction que s’engage Lengow, avec sa nouvelle offre, permettant aux différents éditeurs de se brancher sur le « hub » proposé par Lengow.

Je suis convaincu que cette direction est la bonne. Il reste du chemin 😉

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *