Steve And Bill

J’aime beaucoup cette vidéo, ou l’on voit ensemble Steve Jobs et Bill Gates.

Il n’ont plus rien à prouver à la date de cet évènement (2007, juste avant la sortie de l’iPhone) :

  • Bill Gates est à cette époque l’homme le plus riche du monde ;
  • Steve Jobs a « retourné » Apple qui est de nouveau une très belle marque, avec des produits magnifiques et une stratégie claire.

Il y a plusieurs moments vraiment intéressants.

Premier exemple :

Ils doivent dire ce qui les a marqué, chez l’autre.

Bill Gates est très sincère je pense, et parle de l’incroyable talent qu’à Steve pour créer des produits. Je pense que ça le fascine carrément, lui qui n’est pas connu pour son « bon gout  : il parle d’une qualité qu’il n’a pas, et qu’il ne sait pas traduire en programme.

Steve Jobs me semble aussi très sincère. Il dit : “Bill Gates a créé une boite de soft, à une époque ou personne ne savait ce qu’est le soft”. C’est un vrai compliment, la vrai reconnaissance de quelque chose que lui, Steve Jobs, mettra des années à comprendre. Sa culture, au début, n’était pas Soft mais Hard : proposer des produits innovants, beaux, mais des produits, pas des logiciels.

Autre exemple, quand ils parlent de leur première collaboration, qui date du tout début des boites donc. L’histoire est que Microsoft a vendu à Apple une extension du basic d’Apple, pour gérer les nombres à virgule (float).

Il faut se rappeler que Bill Gates a créé Microsoft en 1975, en écrivant un Basic pour l’Altair 8800.

Bill Gates commence à raconter l’histoire, puis Steve Jobs reprend la parole. Il raconte effectivement l’histoire de manière très vivante… Mais ne peut s’empêcher finalement de « piquer » Bill Gates. Steve Jobs raconte en effet que le basic écrit par Woz était « le meilleur du monde »… On voit bien à ce moment là que ça fait pas très plaisir à Bill Gates,… Mais il se domine 😉 : il connait le gars, et il sait gérer ses émotions.

Au final, ils ont appris à travailler ensemble, mais la situation est dissymétrique : Bill Gates a une vrai admiration pour la talent de Steve Jobs, Steve Jobs reconnait le talent de Bill Gates (le software) et sans doute aussi son talent d’homme d’affaires, mais il n’a pas de respect pour l’homme. Il pense au final que Bill Gates n’a pas de gout, et pour Steve Jobs, c’était sans doute rédhibitoire.

C’est intéressant de se rappeler ça, quand on voit qu’aujourd’hui, Apple est dirigé par un très bon gestionnaire, Tim Cook, qui au fond n’a pas de vrai passion pour le produit… Et ça ce sent dans les évolutions des produits depuis la mort de Steve Jobs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *