L’avenir du Web : WordPress ou Facebook ?

Facebook, c’est l’hyper centralisation : la boite gère l’intégralité du service.

WordPress, c’est une solution open source, incroyablement facile à installer et à utiliser. C’est à ma connaissance l’une des très rare solution qui se met à jour automatiquement, sans avoir à « bidouiller » dans la technique.

Les boites ultra dominantes du Web, il n’y en a par définition que très peu : il s’agit de Google, de Facebook, d’Amazon, d’Apple. Qui d’autre ? Peut être Yahoo (un peu sur le déclin), Netflix ?

Bref, ces boites ont un pouvoir qui est ultra dangereux. Ces boites détiennent des infos que tous les dictateurs rêvent d’avoir : connaitre les pensées de chacun.

Enfin, pour être plus précis, connaitre tellement de facettes de vos actions que cela donne une idée assez précise de vos motivations, idées politiques, …

Comment sortir de cette situation ?

Il faut d’abord en prendre conscience. L’homme étant par nature « autruche », il faudra des abus, bien lisibles. Il y en a déjà (prism, les fermetures de comptes abusives faites par Facebook, la connivence de certaines de ces boites avec des dictatures , …), mais cela prendra encore du temps, et « plusieurs couches ».

L’alternative, c’est de proposer des services décentralisés et open-source.

Décentralisé (peer to peer) car c’est un moyen raisonnable pour limiter la possibilité d’analyse par une boite tierce (ou un état). Les données sont réparties, sur des serveurs appartenant à différentes personnes. Difficile de rassembler tout ça ensuite !

Open-source car c’est le moyen de prouver que la solution n’a pas de porte secrète, pour laisser entrer les « espions ». Bon, bien sûr, c’est loin d’être une solution parfaite : il faut que des pros regardent le code, et cherchent les failles. C’est complexe, long, et nécessite un assez bon niveau d’expertise. Mais au moins, c’est faisable !

Pourrait on imaginer des services comme Google ou Facebook proposés en open source, et opéré via des réseaux de serveurs en peer to peer ? Je ne sais pas, mais vous voyez d’autres alternatives ?

16 commentaires

  1. En fait, l’alternative à facebook existe déjà, ici dans sa version française : https://diaspora-fr.org/. Malheureusement encore trop complexe pour faire migrer tous les utilisateurs des réseaux sociaux privés.
    Il en existe sûrement d’autre …

  2. Ce matin paressait un article dans Presse Citron sur un sujet qui peut inquiéter et qui rejoins ce débat sur l’utilisation des données perso, du matraquage de la pub sur le web au détriment de l’ergonomie et de la tranquillité de l’internaute. Peut-être un nouveau web se dessine 😉

  3. Bonjour,

    Le développement de l’open source crée de la concurrence et permet ainsi de limiter l’abus de certaines entreprises (Elles ont parfois tendance à se gaver) !
    Par contre, si on regarde le cas de TrueCrypt cela peut poser problème dans certains cas (pas de maintenance …).

  4. Oui, d’autant que les solutions en open-source (WorlPress ou autres) ont des résultats bluffants. On a beaucoup progressé sur le webdesign ces cinq-six dernières années…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.