Trouver un nom de boite : l’enfer existe !

Comme vous le savez (ici), je suis en plein dans le processus de création de l’entreprise, pour porter ma nouvelle activité de conseil e-commerce.

Mais une boite, il lui faut un nom.

Idéalement, il faut un nom qui :

  • Ait du sens par rapport au métier et aux valeurs de l’entreprise ;
  • Soit libre sur internet (.com, .fr, …) ;
  • Soit libre auprès de l’INPI ;
  • Soit facile à prononcer et à retenir, en France et également à l’international !
  • Soit pas trop long ;
  • Ait une orthographe simple et pas ambigüe (je me souviens des discussions lors de la création de Medience, où on parlait justement des différentes orthographes possibles : Mediance, Mediense, …)

La perle rare existe ? Bien sûr, mais quelle galère pour la trouver !

Je sens que je vais lâcher quelques contraintes…

Et puis, il y a des exemples qui rendent “cool” : IBM, HP, ils ne se sont pas foulés…

11 commentaires

  1. Je te confirme pour avoir déposé un certain nombre de noms de domaine que c’est une vraie galère.
    Il faut trouver un nom de domaine disponible avant même de penser à la création de la société!

    Bon courage

  2. Merci pour vos messages ! Ne pas oublié également, si possible, d’avoir une lettre du début de l’alphabet… C’était raté avec Medience et Wokup !

    Mais je vais trouver… Bien sûr, sans respecter toutes les contraintes !

  3. IBM et HP c’est pas des noms simples à la base !
    International Business Machines & Hewlett-Packard on peut pas dire que c’est le premier nom qui tombe sous le sens…

    Prendre un acronyme est a mon avis une mauvaise idée pour une boite qui n’a pas encore de notoriété.

    ziserman et associés ou ziserman et fils tu y a pensé ?
    Pkoi pas “ziserman & net “? 🙂

  4. Pour avoir dû trouver un nom de société et un nom de produit, je sais comme cette recherche peut être laborieuse.

    De mon expérience personnelle, je retire que tant que le nom de résiste pas au test des 48h, il faut continuer de chercher.

    Beaucoup de noms semblent géniaux sur le coup mais au bout de quelques heures s’avèrent mauvais. Celui qui semble toujours aussi bon après 48h mérite d’être gardé.

  5. C’est sûr qu’il faut tester le nom auprès de proches, faire des recherches approfondies.
    Après, il y a quelques tendances dans les noms de domaines en ce moment :
    les noms franco-français qui sont des phrases et encore et toujours les noms de domaines avec OO.
    J’ai fait deux billets à ce sujet et .
    Ce qui est difficile à trouver maintenant, ce sont les noms de domaine courts…

  6. je suis solidaire, on a aussi travaillé un moment, 4 à 5 séances de brainstorms étalées sur 2 mois. finalement le nom nous plait bcp, donc c t un avatange de prendre le temps de creuser.
    on a aussi testé à chaque fois auprès de 2, 3 clients comment ils accueillaient le nom…
    good luck

  7. Merci à tous pour vos encouragements.

    J’ai une piste, que je ne peux pas publier sur ce blog, malheureusement : il faut d’abord faire la protection INPI et réserver les noms de domaine.

    Quelques indices :
    * Nom court, plutôt au début de l’alphabet
    * Pas signifiant, ou en tout cas pas directement
    * Quand je vous le dirais, ça rappelera de vieux souvenir à plusieurs lecteurs…

    Quelques jours de suspense…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *