Pourquoi Apple fait il de si mauvais choix ?

Dans mon billet précédent, je suis allé directement à la conclusion : les ordinateurs Apple sont sur la fin.

Pourquoi suis-je arrivé à cette conclusion ?

Plusieurs raisons :

  • Apple n’a pas mis à jour les ordinateurs de bureaux, iMac ou MacPro, ou Mac Mini
  • Apple a fait des choix problématiques sur le seul ordinateur mis à jour : le Macbook Pro

Les choix problématiques sont :

  • Uniquement des ports USB-C
  • Prix trop élevés
  • Autonomie de la batterie en baisse
  • Encore mois de flexibilité avec le SSD soudé ou avec un nouveau format inconnu

Apple a su dans le passé bouleverser le marché, en faisant des choix audacieux.

Mais ce move là n’est pas raisonnable, il est théorique, débranché de la réalité : le port USB est devenu un standard mondial, utilisé par tous les appareils.

Retirer tous les ports USB, c’est donc nous obliger à acheter une brouette d’adaptateurs : pour le réseau, pour les appareils USB (y compris l’iPhone !), pour toute imprimante, …

Combinez ces différents paramètres : connectivité, autonomie, non évolutivité, et prix : vous comprenez que vous ne pouvez pas acheter cette machine : c’est un mauvais choix.

Ce gars là a fait des tests intéressant, à regarder avant d’acheter un macbook pro !

Alors quoi ? La question qui se pose est : comment Apple peut elle faire de tels erreurs ?

Je vous répondrais : et pourquoi pas 😉 ?

Les entreprises sont dirigés par des personnes, et « nobodies perfect ». Tout le monde peut faire des erreurs, y compris de grosses erreurs.

Et ne vous trompez pas : la taille des équipes n’y change rien. On a vu de très grosses boites faire de bien grosses erreurs.

Mon sentiment est qu’Apple essaye de suivre la direction impulsée par Ste Jobs, mais c’est juste impossible sans Steve Jobs !

Bon après c’est une boite extrêmement riche, ils peuvent analyser la situation, et corriger le tir. Je l’espère d’ailleurs… Mais autre chose que j’ai appris, c’est que quand ça va mal dans les boites, il y a un risque très élevé que les réactions soient très mauvaises. Pour pleins de raisons que je ne détaillerai pas dans ce billet, ça mériterait un autre article 😉

A suivre : au delà du pic des achats liés à la nouveauté tant attendue, on verra comment les ventes vont évoluer, et comment l’offre va évoluer.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *