La dure vie des sites qui vivent de la pub

Le business modèle idéal du web ? La pub, facile 🙂

Sauf qu’à force de truffer les sites de bannières, de pop under, de popup, d’images envahissantes, la riposte est venue, par des bloqueurs de pubs, comme adblock.

Ces petits ad-ons sont plutôt efficace, et sont actuellement très répandus.

Résultat : les sites vivant de la pub souffrent, car si les pubs ne sont plus affichés, les revenus se tarissent.

Réaction du monde par exemple :

On m’explique que j’ai le choix : passer à l’offre payante ou désactiver le bloqueur.

Sauf que, ça va pas se passer comme ça : l’agilité est du côté des éditeurs de plug-ins, et les annonceurs ne pourront pas suivre le rythme.

Donc les internautes pourront voir les articles sans les pubs.

Pour les sites de contenus, je pense qu’il n’y a pas vraiment le choix : l’offre premium doit être suffisamment attractive pour que les clients « passent à la caisse ».

En tout cas, les bloqueurs de pubs ont encore de beaux mois devant eux.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

10 commentaires

  1. difficile de faire le pas du contenu payant sur le web, je n’ai aucun retour sur le sujet mais il me semble que cette idée d’accéder à du contenu payant est aux antipodes du web… Dur de trouver un réel business pour ces éditeurs, la pub est une source « sûre » de revenu enfin pour le moment.

    1. Je ne suis pas d’accord 😉

      Pour moi la gratuité n’est pas lié au web,

      Par contre, la viralité de la diffusion fait que les modèles traditionnels doivent se réinventer… ce qu’ils est toujours difficile de faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *