Travailleur du web

Levée 4h40. J’aime mieux dire 5h moins le quart. Je sais pas pour vous, mais moi, 4h du mat est une barrière psychologique.

Relever les mails avant de prendre le train.

C’est parti pour une bonne journée, qui se terminera vers 23h.

ça ne sera pas comme ça tous les jours. Demain, j’aurais la chance de rentrer à 21h30.

Nous sommes les travailleurs du web. Il y a un blog ou il y a une image d’un ouvrier, mis en scène de manière Stalinienne. C’est ça.

  • Ecrire un cahier des charges.
  • Préparer une recette.
  • Rechercher le meilleur prestataire pour un client.
  • Convaincre, une fois encore, de la pertinence d’un choix (« mais non ce n’est pas nécessaire d’ajouter un bouton là »)
  • Ecrire un article sur le blog
  • Surfer pour voir ce qui est nouveau, tester de nouvelles interfaces, de nouveaux concepts, sur l’ordi, la tablette ou l’iphone.
  • Et recommencer.

Demain, quand je regarderais derrière moi, serais-je fier du travail fait ?

Je vous laisse, j’ai du boulot 😉

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

18 commentaires

  1. Allons allons ca sent le blues du net … à ne pas confondre avec une blouse pas nette (bon d’accord 1 cent la blague). Mais ce que je veux dire c’est qu’en travaillant dans le web certe, la reconnaissance des autres (je veux dire de ceux qui n’y travaillent pas) est faible – mais la satisfaction est ailleurs, dans le fait de ce dire que l’on travaille dans un domaine d’aujourd’hui – les ingé qui font des moteurs à explosion, c’est quoi leur avenir ? En chine, en corée ? Une reconversion dans le nucléaire ? dans les moteurs électriques ? … pas terrible non plus tous les matins de se lever en entendant à la radio que les ventes de voitures stagnent, que les moteurs polluent et que l’on est un de ceux qui portent la responsabilité de la dégradation de l’éco-systeme …

    Allez 3 anecdotes :
    – Mon fils, ado : »j’en ai marre quand on me demande ton métier, je sais pas quoi répondre » – 🙁
    – Une amie libraire: « Ah vous travaillez dans l’internet, c’est sympa, vous êtes tout le tempas chez vous » – 🙁
    – Ma Grand-mère (il y a longtemps maintenant, hélas) « Tu travailles dans internet … (grand blanc …) enfin du moment que tu es payé … »

    Haut les coeurs, nous sommes dans le move !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *