Quand l’incompétence va…

J’étais aujourd’hui avec une équipe, qui m’a réconté une anecdote qui m’a bien fait rire…

La boite est une boite plutôt technique.

Ils découvrent par hasard qu’une grosse boite n’a pas acheté son nom de domaine en .com.

Ils l’achètent, comme ça, pas pour faire de l’argent, ni rien, mais pour voir.

ça ne rate pas, ils reçoivent un courrier d’avocat, quelques mois après, leur demandant de lacher le domaine, avec force de menaces.

Ils essayent d’expliquer que ce n’est pas la bonne méthode, parce que si ils lachent le domaine, un autre va le récupérer. Il demandent un interlocuteur technique pour pouvoir effectuer le transfert technique.

L’autre partie, via l’avocat, ne comprend rien, et augmente la pression avec toujours plus de menaces.

La boite technique fini par se lasser, et ils lachent le domaine…

Bien sûr, le domaine est aussitôt récupéré, par une boite asiatique en l’occurrence, et donc avec une récupération bien plus complexe !

4 commentaires

  1. Ce genre de technique est malheureusement monnaie courante, y compris des sites Internet d’agence web ou de développeurs qui oublient de renouveller le nom de domaine.

    Tant pis pour eux comme on dit…

  2. Of course nous manquons de contexte mais si le premier courrier est déja agressif, ce qui ne me surprendrait pas, alors oui, je suis d’accord avec @Daniel, tant pis pour eux.

    Ca semble la règle maintenant dans pas mal de « domaines » et balance la purée avant même d’engager une discussion courtoise …

    Maintenant, extrapolons. Je ne serais pas surpris que ta boite (techn) soit maintenant mise en accusation pour avoir « aidé » la boite asiatique à « piquer » le nom de domaine libéré et ils vont être dans une belle mouise … parce que je doute que les avocats avouent leur incompétence.
    « Les cons ca osent tout c’est à ca qu’on les reconnait » (Merci M. Audiard)

  3. Nul n’est censé ignoré la lois mais est ce que cela doit s’appliquer partout et donc que nul avocat ne doit ignorer les compétences techniques de chaque métier ?

    Le jour ou les médecins, notaires, banquiers, avocats, …. apprendrons à écouter lorsque quelqu’un leur parle on aura fait un grand pas en avant il me semble.

  4. Ce qui est nul de la part de la grosse boite, comme le dit Jean Michel, c’est de « tirer » avant de discuter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *