Les malins – Suite

J’avais publié un billet, il y a quelques mois, sur un truc que j’avais reçu, soit disant pour protéger ma marque.

J’avais eu des doutes, fouillé un peu sur le web, et j’étais arrivé à la conclusion que c’était pas un truc pas vraiment clair…

Au vu des commentaires, je pense que j’ai bien eu raison ;-).

Petit moment de satisfaction personnel, ou on se dit qu’on n’est pas un pigeon…

Et puis je me suis rappelé un autre courrier…

Un tel document, ça a bien l’air officiel, genre document Ursaff ou des impots, non ?

Ce document, qui vient du site achats-collectivites.fr, propose un accès « privilégié » aux appels d’offres publics…

Oui, il y a un an, je me suis fait avoir… ça m’énerve aujourd’hui quand j’y repense (325 € quand même).

L’accès aux appels d’offres publics est … publics et gratuit. Ce service n’est donc qu’une extraction de ces données publiques.

Ah là là, moi qui pensait être plus malin…

Le plus rageant, c’est que j’avais pourtant identifié certaines de ces « pratiques douteuses ».

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

9 commentaires

  1. En effet j’ai aussi reçu ce document il y a quelques jours (fond blanc pour ma part) et j’ai peu hésité au vu de mon domaine d’activité, mais en lisant les petites lignes et le 325€ j’ai compris l’arnaque.

    Dans le même genre, j’avais reçu un courrier dont le logo était très similaire à infogreffe pour m’enregistrer dans un annuaire quelconque !

    Les escrocs ont de beaux jours devant eux !

  2. c’est avec des arnaques comme cela que les gens ont une certaine « psychose » du web. Ils tirent la confiance vers le bas et nous (les professionnels du web) en subissons les conséquences

  3. Hello,

    Petits conseils si le mal est fait :
    – lire ce document :
    http://www.dgccrf.bercy.gouv.fr/profil_entreprises/annuaires_prof.htm
    – si vous avez pas payé et envoyé le papier :
    * invoquer la nullité par vice de consentement (le droit des contrats permet de remettre en cause l’accord du contractant suite à la désinformation organisée par ce type de document), d’autant plus si vous n’avez pas joint de paiement, ce qui indique vous vous n’aviez pas l’intention de remplir un contrat, mais bien de donner vos coordonnées comme semble le demander le papier : http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ061125269&idtable=q178013|q178024|q178050|q178117|q178044|q178022|q177876|q177814|q177865|q177903&ct=17&rch=qa&de=20051127&au=20061127&dp=1+an&radio=dp&appr=text&aff=sr&tri=dd&off=0&afd=ppr&afd=ppl&afd=pjl&afd=cvn )
    * invoquer le délai de rétractation au motif que le contrat n’a pas de rapport direct avec votre activité (l’auteur du site reconnaît lui même que les PME ne sont pas compétentes en ce qui concerne les rouages des marchés publics : « L’un de nos objectifs principaux est de rendre les marchés publics plus accessibles aux entreprises, notamment aux PME (nombreuses sur achats collectivités) qui sont bien souvent dans une méconnaissance complète de la commande publique et de ses « rouages ». » Source : http://forum.lesarnaques.com/annuaire-professionnel-cinema-gym/achats-collectivites-t20613.html
    – si vous n’avez pas payé et que vous n’obtenez pas la nullité du contrat : ne pas payer jusqu’à l’injonction de payer ce qui délestera cette entreprise d’une 50aine d’euros. Ensuite, payer, vous aurez fait baisser le gain de DIRE SARL et aurez contribué au budget des tribunaux à la place. Sinon, vous pouvez encore ne pas payer, mais il vous en coûtera une centaine d’euros et l’affaire sera renvoyé devant le tribunal de commerce qui tentera de concilier les parties ou prendra une décision à défaut d’accord : http://www.bnpparibas.net/banque/portail/entrepros/Fiche?type=fiche&identifiant=PRO_MAG_Les_procedures_de_recouvrement_des_impayes_20050701181610

    Voilà, j’espère que je vous ai aidé à vous défendre en attendant que l’Etat fasse qqchose contre ces pratiques malhonnêtes.

  4. La meilleure façon de prévenir de cette arnaque et Den parler un maximum. C est un superbe exemple de tromperie. Regardez toujours le bilan d la societe , en chute libre… Le monde sera bientôt débarrasse de ces charlatans

  5. Je me suis fait avoir fin 2015 par A.M.P (www.avis-marchespublics.fr/) qui m’avait délesté d’environ 2000 €/HT.
    Cette fois-ci, c’est http://www.achats-collectivites.fr qui a bien failli m’avoir. J’avais dû recevoir leur courrier papier qui a dû passer à la poubelle immédiatement et un mail récent de leur part, auquel j’ai donné réponse, a relancé le débat. Ils me contactent, me renvoient le dossier et, échaudé par A.M.P, je suis méfiant et fait des recherches sur le net. Grand bien m’en a prit à la vue de tout ce que j’ai trouvé. Curieusement, sur A.M.P je n’avais rien trouvé…

    1. Bonjour, Je suis démarchée actuellement par AMP et ne trouve aucune contre indication ou trace d’arnaque sur le web. Est ce que quelqu’un a un retour d’expérience avec cette société à me communiquer ?

      1. @mime: A fuir! La société n’est même pas basée en France. Peut-être n’ai-je pas eu de chance, en tout cas, j’ai payé environ 2000€ pour un commercial fantôme. Un site nul. Une arnaque en fait…

      2. Merci pour votre retour
        Je reconnais le discours d’un commercial me laisse sceptique et que je doute de l’an qualite des marchés envoyés… à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *