Doable : le filtre à startup !

J’aime discuter de projets de startups : changer l’avenir, se projeter dans une nouvelle aventure, …

Mais je dois avouer que j’ai, en « batch » (tâche de fond), un programme d’analyse qui, dès qu’on me présente un projet, se lance.

La question est simple : le projet est il réalisable ?

Avoir une vision très ambitieuse, c’est super, vraiment.

Mais avoir un plan pour avancer, pour monter les premières briques, c’est carrément fondamental.

Objectivement, peu de personne savent en même temps projeter une vision originale et bâtir le plan pour conduire le développement, étape par étape.

Je connais par exemple quelqu’un qui imagine souvent de biens beaux projets… Mais quand on rentre sur le ‘comment’, ça marche plus : il faut soit des autorisations impossibles à obtenir, soit investir des milliards…

C’est d’ailleur un des trucs qui m’a marqué dans l’aventure Google : quand les fondateurs ont démarré sur le projet (indexer le web), ils n’avaient aucune idée de la difficulté de la tâche.

Mais quand ils ont commencé réellement, ils se sont rendu compte qu’il fallait résoudre plusieurs problèmes, avec en particulier la nécessité de faire travailler une grosse quantité de serveurs en parallèles.

Et bien ils ont retroussés leurs manches, et cherché à résoudre les différents aspects du problème… et trouvé des solutions adaptés à chacun !

Bel exemple à mon sens…

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *