Archives par mot-clé : Magento

Bargento 2013

Le Bargento, c’est l’évènement incontournable pour ceux qui conjuguent e-commerce et Magento.

bargento

Mine de rien, c’est la 7ème édition de cet évènement qui est en cours de préparation, avec les « piliers » : NBS, Agence DnD (une des meilleures agence Magento), et bien sûr l’academy e-commerce.

Très beau panel cet année, avec Roy, le fondateur et CEO, Yoav, l’ex CTO, …

J’y serais, accompagné de quelques collègues, pour animer un stand type « ecommerce doctor » 😉

Roy Rubin, co-fondateur et CEO de Magento, animera la keynote et lancera le Bargento 2013 !


Yoav Kutner, co-fondateur et ancien CTO de Magento présentera son nouveau projet, Oro CRM.


Fredéric de Gombert annoncera son projet, Akeneo, un PIM Open Source révolutionnaire.


Philippe Humeau, CEO de NBS System, analysera les performances des plus grands sites dévéloppés par l’agence DND.


Démonstration des sites développés par DND et infogérés par NBS System repoussant toutes les limites techniques de Magento.


Guido Jansen, psychologue et expert Magento, vous expliquera comment optimiser le taux de conversion de votre site E-commerce.


Gabriel Bouhatous, expert Magento à l’e-Commerce Academy, vous présentera les dernières avancées de Magento 2.

Découvrez le programme complet du Bargento 2013 directement sur le site !

Inscrivez-vous vite pour profiter de ces conférences uniques !

7ème Bargento… Mais c’est la semaine prochaine !!!

Le bargento, c’est l’évènement de référence, en France, pour se plonger dans la communauté Magento.

Cette année, l’équipe qui organise l’évènement « envoie du lourd », avec des témoignages de folie (Hermès, Zadig & Voltaire, TF1, l’IGN ou bien Smartbox), des experts, des confs, …

Bref, si Magento vous intéresse de près ou de loin, c’est l’évènement à ne pas rater…

Les infos pratiques :

:
CNIT, 2 Place de La Défense, 92053, PARIS La Défense

Quand ?
Mardi 29 mai 2012

Comment s’inscrire ?
Pour s’inscrire, rendez-vous sur le site du Bargento !

Heu, pour ma part, je vais le rater d’ailleurs, parce que je donne une formation ce jour là 😉

Particulièrement dommage, car j’avais vraiment des trucs à voir…

En (presque) direct live de Magento Imagine

On vous l’avais promis, voici les infos, envoyées par Samuel et Thomas, d’Ysance, depuis Magento Imagine (bon, ok, c’est pas vraiment du live 😉 ) :

A propos de Magento

Presque qu’un an après le rachat complet de Magento par e-Bay, la stratégie se fait plus claire…

A la question « Allez-vous continuer à utiliser la marque Magento ?' », la réponse de Matthew Mengerink, Vice-président de X.commerce, fut clairement et simplement : « YES ». Il dément aussi les rumeurs d’abandon de la version CE et l’Opensource précisant que rien ne changera.

La version 2 de Magento en cours de développement est sur GitHub et la version stable 1.7 de Magento CE a été rendue publique à l’occasion de la conférence à Las Vegas.

Magento confirme donc : il n’abandonnera pas le modèle qui lui a permis d’avoir le succès qu’il a aujourd’hui…

Côté technique pas de grande nouvelle si ce n’est un éditeur de template graphique, par Drag & Drop, permettant de voir le rendu en même temps qu’on le modifie.

D’après la démo, il y a fort à parier, qu’au-delà du potentiel gain de temps, l’application va beaucoup plaire aux décideurs projets se trouvant du côté fonctionnel (marketing par exemple).

Globalement, Magento a préféré appuyer ses messages sur la qualité des projets, le choix de bons partenaires (intégrateurs et hébergeurs notamment) et la nécessité de connaître la performance de la solution pour croître le business. Des messages donc plutôt destinés aux e-commerçants venus très nombreux.

Preuve une fois de plus que le business n’est pas appréhendé de la même manière aux USA qu’en France.

A propos de X.commerce

Exit le m-commerce, e-commerce, f-commerce, s-commerce… retour au commerce donc à X-commerce ! clame haut et fort l’équipe X.commerce qui a présenté de nouvelles fonctionnalités intégrées permettant de maintenir un point d’accès unique à la technologie du commerce de bout en bout.

X.commerce se positionne comme un entrepôt de briques logicielles : the Fabric qui permet les échanges sur un bus de données entre différentes solutions ERP, CRM, e-commerce.

Magento va disposer de connecteurs X.commerce pour échanger avec les autres briques présentent sur le bus de données. Depuis Magento, il sera possible d’utiliser par exemple les services de GSI Commerce, entreprise rachetée par eBay quelques mois avant Magento.

Une belle promesse puisque qu’avec X.commerce, Magento devient la brique centrale d’un ensemble qui semble inégalable pour les concurrents car s’appuyant – une fois n’est pas coutume – sur une communauté d’éditeurs logiciels en plus de la communauté connue et déjà immense. Cette nouvelle approche permettra ainsi la mise à disposition d’un ensemble de services opérationnels et de nouvelles formes de mise en avant de produit.

Nous en saurons certainement plus dans les mois à venir, car il reste encore pas mal de travail avant d’atteindre cette cible si joliment décrite et dont le potentiel peut-être énorme : on a hâte !

Faille de sécurité sur Magento

Gabriel, l’un des meilleur expert Magento en France, vient de m’envoyer l’info :

Magento Community Edition, jusqu’à la 1.3.3.0 incluse, et Magento Enterprise, jusqu’à la 1.6, ont une faille de sécurité, qui permet à un site tier de récupéter les infos sur les clients :

Nom, Prénom, Téléphone, Adresse, date de création de compte…

Pour toutes infos complémentaires, et corrections, il faut aller sur :

http://blog.academy-ecommerce.com/wp-content/uploads/2012/04/Security_Advisory_Vulnerabilite_Donnees_Clients_Magento_FR.pdf

J’ai hésité à publié l’info, mais je me suis dit qu’il était important que les sites corrigent rapidement cette faille, donc, il vaut mieux diffuser largement cette information.

En direct live de Magento Imagine

Magento Imagine, c’est LE grand évènement Magento, la conférence mondiale.

Cet évènement a lieu à Las Vegas, du 23 au 25 Avril.

Non, je n’y suis pas, je dois travailler un peu ;).

Mais Samuel et Thomas, d’Ysance, y seront, et ont promis de nous envoyer des infos.

Donc, « stay tuned » – on devrait avoir des infos en quasi direct.

Magento Professional Edition : l’embrouille totale !

Cet article est écrit par Christophe Davy, dirigeant de Brand Online Commerce, qui est « l’invité permanent » de François sur ce blog.

Magento Professional attention danger
J’avais prévu de faire dans les prochains jours un post sur le programme de fidélité que nous sommes en train de finaliser pour l’un de nos clients, mettant en lumière les possibilités du module Reward Points de Magento, disponible sur les versions payantes, Professional et Enterprise.

Oui mais voilà, c’est en fait un énorme coup de gueule que je vais pousser, vu ce que nous avons découvert et la réaction de Magento !

Figurez-vous que, contrairement à ce qui est écrit noir sur blanc :
– sur le site officiel de Magento
– dans la documentation officielle des versions Professional et Enterprise de Magento
Magento a unilatéralement décidé de brider le module Reward Points dans la version Professional : les fonctionnalités sont limitées sans qu’aucune information ne permette de s’en apercevoir avant l’achat ! Seule la version Enterprise dispose effectivement de l’ensemble des fonctionnalités !

Concrètement, la version Professional propose un module Reward Points ne permettant pas de gérer, par exemple, le gain de points pour le parrainage d’un filleul : les champs correspondants, pourtant expliqués dans la documentation officielle avec la mention [PE] (pour Professional Edition) à côté de la mention [EE] (Enterprise Edition), ne sont désespérément pas disponibles dans le back office de la version Professional !

Magento Professional documentationVoici le mail que nous avons envoyé au support Magento :

« Dear Support Team,

We are discovering unexpected restrictions in the use of the Reward Points module on the Professional Edition.

Nowhere on your website nor in the official Documentation (Magento_UserGuide_EEv1-9-PEv1-8.pdf) did we find any information on the fact that the Reward Points module provided less options on the Professional Edition than on the Enterprise one.

People at Xxxxxx brand (Xxxxx Group) are very angry at the moment, because we sold them what we thought was a full functionality module, and we are now just a few days away from the opening of the Reward Points fidelity program on the website.

You have to provide us a solution as quickly as possible.

Waiting for your answer.

Sincerely,
Christophe Davy »

La réponse de Magento là-dessus ? C’est vraiment du foutage de gueule ! Je vous laisse juger par vous-mêmes, voici le mail reçu hier soir du support de Magento :

« Dear Christophe,

Thank you for contacting Magento Support, glad to hear you are almost set to lunch a PE store.

Regarding your specific issue, although I completely understand your statement regarding the module difference’s between the two editions, there’s unfortunately no solution we can provide as in fact the module is different in Enterprise than in Professional, as you have noticed already. The limitations you saw in Professional in compare to Enterprise are not a flaw not a design issue, that behavior is what was intended for that current version.

On a different topic, I’m also compelled to inform you that support for Professional Editions is provided within the first 90 days after the purchase which in this case was on 07/19/2011; unfortunately the support for this account has expired on 10/18/2011 and I will not be able to provide you with further help.

I’m including in this email our Customer Success department so you can follow up with them to discuss further options for assistance if needed.

Thank you for your understanding,
Stephen. « 

Non seulement on me confirme sans aucune gêne l’existence de différences fonctionnelles pour le module Reward Points entre la Professional et l’Enterprise, mais en plus on en profite pour me prendre pour un con, en me parlant du fait que le support de la version Professional acquise en juillet est terminé depuis le 18 octobre (il y a 18 jours…) et que donc il faut que je m’adresse au « Customer Success department » (tout un programme…) pour je ne sais pas quoi d’ailleurs.

Hé Magento, Brand Online Commerce est client ! Hou, hou, réveillez-vous ! Vous ne pouvez pas dégager en touche comme cela !

C’est une énorme désillusion pour nous qui sommes des fans absolus et des ambassadeurs de Magento depuis l’année 2008, et qui avons un plan de migration progressive des sites de nos marques partenaires vers les versions Professional ou Enterprise de Magento. Après cette première expérience désastreuse avec la Professional Edition, nous ne savons plus sur quel pied danser…

Par ailleurs, que doit-on dire à notre marque partenaire, appartenant à un grand groupe de cosmétiques, qui a planché en interne, et même rémunéré une agence spécialisée, pour établir les règles du programme de fidélité à partir des fonctionnalités qu’elle croyait avoir acheté ?

Et comment peut-on juste répondre par mail à un client que bon bah oui, c’est vrai il y a moins de fonctionnalités dans la version Professional, contrairement à ce qui est dans la documentation officielle, et puis c’est tout… ???

Je ne sais pas où va Magento, mais je suis certain que si ses propriétaires (Paypal/eBay) coupent l’herbe sous les pieds de ses plus fidèles adeptes, il y a de quoi être très inquiet !

Gabriel : de la Magento Academy à l’e-commerce Academy

Je vous propose quelques notes, prisent lors d’un échange avec Gabriel Bouhatous, l’un des fondateur de la Magento Academy.

La Magento academy a été ouverte en novembre 2009.

Les fondateurs avaient tous une vrai expérience sur Magento.

Initialement, on ne faisait que de la formation Magento, décliné en trois formations : utilisateur, développeur et intégrateur.

A partir de septembre 2009, on a enrichi l’offre, avec de nouvelles formations : chef de projet, ingénieur commercial et formation ad-hoc.

On s’est rendu compte que les équipes formés avaient besoin d’autres types de suport.

On a donc décidé de lancer des prestations de conseil et d’audit, début 2011.

Audit : c’est maintenant une offre « packagée » :  3 jours pour le Front, 3 jours pour le back, ou 4 jours pour l’ensemble. On a développé des outils qui permettent d’automatiser en partie ces audits, et de nous faire gagner beaucoup de temps.

Le prix à la journée est de 800 € par jour.

Le résultat d’un audit est une véritable feuille de route, avec des actions à réaliser, le niveau d’urgence et le coût estimé.

Un audit porte sur le respect des bonnes pratiques, la performance du site, et des éléments spécifiques.

On a réalisé dix audits le mois dernier.

Ce que j’ai remarqué, c’est que les responsables ont une grande confiance dans leur site, sur la façon dont il a été réalisé… jusqu’à la catastrophe. Exemple resent : un site qui a raté les soldes parce que le site c’est écroulé. Bilan estimé : 300 000 € de pertes… qui auraient pu être gagnée en traitant le problème au bon moment.

Conseil : Il s’agit de différents types de missions, d’accompagnement sur des projets e-commerce. On aide, par exemple, à cadrer un cahier des charges de manière à ce que la réalisation soit facile avec Magento. L’objectif de ces missions est bien souvent de faire gagner de l’argent, en développant plus vite,et mieux.

Le prix à la journée pour ces missions de conseil est de 1400 € la journée.

Depuis cet été, on a fait évoluer la Magento Academy en e-commerce Academy.

Nous avons intégré trois nouvelles solutions :

Chaque solution a son propre « pool » d’experts.

Chaque expert est donc spécialisé sur une solution.

Nous n’intervenons pas en conseil sur le choix d’une solution, mais sur du conseil, audit et formation sur chacune des solutions.

L’offre est complètement adapté à chaque solution.

On regarde ce qui se passe, et on ajoutera probablement d’autres solutions dans les mois qui viennent. Pas nécessairement des solutions open source PHP ;).

Dans notre univers, les choses évoluent très vite. Hier, le leader était OS-Commerce. D’autres acteurs sont leaders aujourd’hui, et il y en aura sans doute de nouveaux dans quelques mois… La roue tourne.

Ce qui est important, quand on choisi une solution, ce n’est pas tant la richesse fonctionnelle que la taille et le dynamisme de la communauté associée.

 

30 millions de visites par mois avec Magento ?

Magento est plutôt riche, mais en contre partie plutôt lourd : il faut du « serveur qui envoie du lourd » !

Smile a réalisé une étude qui montre qu’on peut tout à fait réaliser de gros sites avec cette technologie, puisqu’elle est scallable. Cela veut dire qu’en ajoutant des serveurs, on augmente, de manière pratiquement linéaire, le nombre de visiteurs que peut accueillir la plateforme.

Bon, c’est une étude intéressante, à prendre avec précaution, parce que dans la vrai vie, on modifie Magento, on ajoute des modules, … Tout cela impacte les perfs.

L’article du blog est ici.

L’étude de Smile est là.

News sur Magento

Voici quelques infos sur Magento, issues d’une présentation faite par Yoav, le CTO de Magento, au dernier Bargento.

Quelques chiffres d’abord

Magento, c’est :

  • Plus de 3 millions de téléchargements
  • Plus de 100 000 sites en lignes
  • 1 000 clients pour les licences EE / PE
  • Plus de 4 000 extensions
  • Une communauté de plus de 400 000 membres
  • 600 000 visiteurs uniques par mois, sur le site de magento

Du point de vue de magento, les principaux concurrents sont : bigcommerce, shopify et volution (intéressant, non ?)

Lignes de produits

  • Magento Enterprise/li>
  • Magento Professional
  • Magento Community : version gratuite
  • Magento Go : version SAAS

Quelques news sur Magento Enterprise

  • Gros travail pour optimiser les performances
  • Intégration du moteur de recherche open source Solr
  • Contrôle plus fin de la gestion des droits du back office
  • Gestion de status de commande personnalisés

Nouveautés à venir :

  • Intégration des transporteurs : UPS, DHL, … (bref, des américains 😉 )
  • Workflow de gestion des retours
  • Import / Export avancé (création, mise à jour, suppression)
  • Prix / Promotion : gestion avec workflow d’autorisation

Nouveautés à venir, pour Magento Mobile

Rappelons tout d’abord le principe de Magento Mobile : Magento Mobile tourne sur iPad, iPhone et Androïd. Il s’agit d’une application, générée pour chaque site e-commerce.

Les nouveautés donc (celles qui m’ont marqués) :

  • Catalogue en mode off line
  • Gestion de cartes cadeaux

Magento Go

La solution SAAS est principalement développée aux US (38%), mais également dans les pays européens (4% par pays en moyenne), en chine…
Nouveautés à venir :

  • Solution d’hébergement en Europe
  • Intégration de plus de solutions de paiement (mais je n’ai pas vu de nom de PSP européen

Magento Go Platform

C’est une place de marché, permettant aux développeurs de proposer des modules, pour la solution Magento Go.
Exemple d’applications :

  • Solution d’échange avec Salesforce
  • Solution pour faire un site full flash
  • Module pour avoir des menus personnalisés

Magento 2

Cette nouvelle version sera une amélioration, pas une ré-écriture de Magento 1.

  • La solution devrait être multi bases de données, avec Oracle.
  • La documentation sera beaucoup plus imporante, pour le code de magento, et pour les modules additionnels.
  • Tests automatiques pour valider le code
  • Amélioration de la modularité
  • Amélioration du multi langue
  • Amélioration des performances (au moins de 20%)
  • Augmenter la possibilité de personnalisation à partir de l’interface du back office.

Merci Yoav pour ces infos. A suivre donc !

La future solution X-Commerce de eBay

X-Commerce, c’est le nouveau projet de eBay.

Donc, la vision X-Commerce, c’est un hub e-commerce.

un hub, c’est un « tuyau », sur lequel on peut brancher et débrancher des briques :

  • Catalogue
  • Paiement
  • Logistique
  • CRM

Cela peut être vu comme un ESB métier, orienté e-commerce.

eBay parle d’ouverture, très large, vers la communauté des développeurs.

Cela peut laisser penser que eBay mettra en ligne un X-Commerce-Store, pour vendre et acheter des composants, compatibles avec le hub.

Bon, ça, c’est une première analyse.

e-Bay n’a surement pas acheté GSI pour intégrer Intershop dans le hub…

GSI, pour rappel, c’est une offre de e-commerce délégué.

Une autre analyse est que X-Commerce soit un « étendard » plutôt marketing, permettant de proposer un ensemble de services adaptés aux e-commerçants. C’est donc plus un « packaging » qu’une plate forme technique.

Dans cette hypothèse là, GSI, Paypal, … pourraient être complètement intégrée à X-Commerce.

A ce stade, je pense qu’on va probablement plus aller vers le deuxième scénario, plus marketing que technique donc.

Si e-Bay veut construire un un vrai hub, avec un X-Commerce-Store, c’est un challenge technique. Regardez Apple, il me semble qu’un élément clé du  succès de l’App-Store, c’est  la qualité de la solution technique qui est proposée (API, environnement de développement et de test).

Pour eBay, comment construire un tel édifice, avec des techniques aussi hétérogènes que Magento, Intershop, Paypal ?

A suivre de près bien sûr !