L’aire du Post-truth, le temps des menteurs

J’écoutais une emission sur Trump et les incohérences entre ses propos et les propos de son équipe. Les journalistes se demandaient ce qui va réellement sortir de tout ça.

En lisant les différents messages de Trump, on se rend compte que ce gars là est fondamentalement un menteur.

Il ment pour :

  • Provoquer, se faire remarquer,
  • Réécrire sa propre histoire et masquer les épisodes les moins glorieux (les boites qu’il a planté par exemple)
  • Gagner de électeurs

Je ne dis pas qu’il ment tout le temps mais il suffit de suivre un peu le fil de ses messages pour se rendre compte que le mensonge n’est pas un problème.

Comment dans ces conditions se fier à sa parole pour savoir ce qu’il va faire ?

  • Va-t-il réellement construire un mur entre les us et le Mexique ?
  • Va-t-il supprimer le debut de sécurité sociale mis en place par Obama ?
  • Va-t-il favoriser la torture comme il ‘avait déclaré ? Renvoyer hors des us des millions de travailleurs en situation irrégulière ?

Ce que je pense au fond c’est que c’est impossible de savoir ce qu’il veut vraiment faire, je pense qu’il ne le sait pas lui même. Il va se laisser guider par son intuition, sa mégalomanie. A vouloir absolument refuser les codes, il risque de se faire manipuler, il risque de mettre le bazars… On verra.

Je sais bien ce que beaucoup d’entre vous pensent : tous les hommes politiques mentent.

Je ne suis pas du tout d’accord avec cette assertion : ramener tous les hommes politique au même niveau est trop simpliste.

Bien sûr, il y a très souvent (toujours ?) un grand écart entre ce que promettent les politiques et ce qu’ils font. Mais cela n’empêche pas qu’il y a dans le tas des gens intègres, des gens qui ont une vision d’avenir.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *