Le futur de la technologie, Her

Le futur dans les films est souvent tellement décalé, tellement loin de notre présent : cela reste un exercice abstrait.

Avec Her, c’est différent.

Imaginez des Googles Glasses sans « glasses » : il ne reste qu’un écouteur, qu’on met dans son oreille.

Avec ce « device », on peut dialoguer, comme on le fait avec Siri ou les Glasses.

La petite innovation apporté par le film : le programme est bien plus intelligent que ce qu’on sait faire aujourd’hui : on peut donc avoir un dialogue soutenu.

Bien sûr, cela va dériver vers la séduction.

Intéressant de mon point de vue car ce n’est pas si loin que ça.

Dans plusieurs scènes, on voit une foule, ou tout le monde parle, mais pas avec les autres.

Dans le métro, ou peut être une personne sur deux a des écouteurs, le sentiment n’est pas très éloigné.

Bien sûr, la technologie n’en est pas là : on ne sait pas encore faire un programme aussi intelligent, loin s’en faut.

Pour autant, cette « mise en abime » questionne sur l’isolement, généré par la technologie. Et ça, c’est une question très actuelle.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *