Mannequin top pour H&M allemagne

Le site H&M Allemagne a mis en oeuvre un mannequin plutôt très bien fait.

Mannequin pour le site H&M

(l’image ci dessus est une copie d’écran, avec Google à l’oeuvre pour traduire dynamiquement le site)

Bien sûr, ce n’est pas la première fois que je vois un tel outil, mais là, c’est particulièrement bien fait.

On habille me mannequin en sélectionnant les vêtements sur la droite.

En déplaçant la souris sur le mannequin, on peut voir ce qu’elle porte, changer l’odre des vêtements.

On peut changer de modèle, le faire tourner, l’enregistrer… Bref, c’est très très riche.

Bien sûr, quand on sélectionne un article sur le modèle, on peut l’acheter… a moins qu’on ne souhaite acheter tous les produits que porte le mannequin.

Sélection d'un article sur le mannequin

Au final, un vrai bon outil pour aider à vendre des vêtements et accessoires.

Seule problème : il est en Flash, et ne sera donc pas visible sur les terminaux Apple iOS.

21 commentaires

  1. Pas mal. Par contre je suis toujours à la recherche d’un modele paramétrable aux mesures du client …

  2. Très bien fait effectivement même si personnellement je pense que les systèmes de réalité augmentée notamment à l’oeuvre pour les boutiques d’optiques sont encore plus intéressantes, bien qu’infiniment plus complexe à réaliser de manière suffisamment qualitative pour remplir son objectif de conversion.

  3. @Alex, je connais http://www.ditto.com/ qui est assez bluffant. Pour les chaussures il existe du sur mesure ou quasi avec mesures des 2 pieds, longueur, largeur, type de pied (grec, egyptien, carré) et bien sur le choix des matieres et des coloris.

  4. @Jean-Michel Glaudeix, c’est vrai que cette solution semble poussée. Pour les lunettes ça peut être vraiment intéressant. A mon niveau je gère une parapharmacie en ligne et on a notamment un rayon maquillage qui est très complet. Une des limites du web sur les produits cosmétiques est l’impossibilité de voir concrètement l’effet de rendu sur sa peau (le fameux testeur des parfumeries). Du coup on constate souvent sur des fonds de teint ou des vernis que les produits commandés sont en fait un réachat d’un produit déjà connu par la consommatrice. On voit tout de suite que sur ce type de produit la possibilité d’un essayage virtuel de qualité serait certainement très porteur: mais cela nécessite sans aucun doute une solution très poussée pour avoir un vrai rendu (et un sacré paramétrage). De ce fait la rentabilité d’un tel outil doit vraiment se mesurer sur du long terme. J’ai peur que cela reste plus difficiles pour les vêtements (hors accessoires).

  5. Le rendu et l’ergonomie sont de très bonne qualité (au delà de la problématique de l’utilisation d’un moteur en Flash).

    Par contre, je pense que le budget d’un tel dressing room virtuel doit être conséquent puisqu’il est nécessaire de shooter selon des contraintes très strictes (position, taille) puis de retravailler chacun des visuels pour obtenir un résultat exploitable (détourage, proportions, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *