Du courage

C’est quoi le courage ?

Depuis très longtemps, je me dis que c’est une notion très relative.

Exemple : Quand j’avais 19 – 20 ans, le courage me manquais pour faire mes études, et je partais à l’aventure plutôt facilement. Les autres me disaient que j’avais du courage de partir comme ça seul.

Pour mes copains de l’époque, partir, ils en rêvaient mais n’avaient pas le courage de faire ça. Et moi, je n’avais pas le courage de rester derrière mon bureau.

Plus tard, j’ai commencé à faire de l’informatique pour Cap. Quand je me suis rendu compte que je bossais plutôt bien mais que mon niveau d’étude allait me pénaliser, j’ai décidé de reprendre les études. Grâce à un gars qui m’a bien aidé (Jean Gilbert), et Maggy, ma femme, qui a eu bien du courage aussi de suporter tout ça ;), j’ai fait un congé formation de 2 ans, rémunéré (au smic mais c’est déjà ça), qui m’a permis de passer une licence et une maîtrise d’informatique. J’habitais Tours et j’allais tous les matins à Orléans, profitant du train allez – retour pour bosser mes études. Et le soir, je bossais pour la fédération de Canoë Kayak, pour faire leurs programmes de courses. Et les vacances, je retournais à Cap (c’est ça qui a permis de faire une formation rémunérée sur 2 ans). L’argent gagné avec le canoe kayak m’a permis de prolonger les études et de me payer un DEA, sésame pour le status d’ingénieur en SSII. Courageux de faire ça ? Peut être, mais mes copains co-étudiants avaient aussi bien du courage de poursuivre leurs études, sans trop savoir pourquoi. Moi, après quelques années à bosser en étant sous payé, je savais très bien pourquoi je faisais des études ;).

La même action peut être un acte de courage pour l’un et un acte plutôt faible pour l’autre.

Alors, c’est quoi le courage ? Et qui décide ce qui est du courage et ce qui ne l’est pas ?

5 commentaires

  1. Il y a longtemps, j’avais créé « X, XL, XXL où l’extrême pour Tous ». Le concept était simple, tu as une passion, par exemple la voile, j’en ai une autre, la varappe. J’ai envie d’essayer la voile, tu acceptes de m’initier parce que tu as envie d’essayer la varappe. La monnaie d’échange était donc la/les passions.
    J’ai pu ainsi « toucher » du doigt la différence entre individu. Certain ont pu essayer de la montgolfière contre du tricot (si si), du moto cross (125cm3) contre de la pêche à la truite en rivière de 1er catégorie, etc, etc … c’était génial! (ca c’est arrêté en raison du « petit souci » d’assurance – c’est facile d’assurer le tricot, plus dur pour le Base Jump … 🙁 ).

    Bref, le courage, c’est ce qui te pousse à affronter tes démons, quels qu’ils soient.

  2. Je cherchais récemment des infos sur le net pour la gestion de notre site e-commerce (parapharmacie en ligne) et je suis tombé sur une citation attribuée à Churchill (non vérifié) : le courage, c’est aller d’échec en échec sans jamais perdre son enthousiasme. Je ne suis pas sur que c ne soit que ça,mais ça aide assurément à prendre les difficultés du bon côté. Ce qui est apparemment impossible devient alors plus accessible. Le courage selon Winston: Un fabuleux effet placebo diablement efficace!

    1. Ah oui, j’en avais entendu parler de cette citation, elle est sympa 😉 et surtout très bien en France ou on est pas très mature par rapport à l’échec !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *