OPA sur le monde

Ainsi, des boites ont elles décidées de faire une OPA sur le monde.

Google nous a acheté, en nous faisant croire au père noël :

Je ne suis pas méchant
Je vous offre tous mes services gratuitement

On est donc des centaines de millions à utiliser ces services, et bien sûr la gratuité à un prix.

Le prix ? Mon profil, complet, riche, que Google utilise pour faire de la publicité ciblée, partout, tout le temps.
La suite ? Des services qui pourraient devenir payant, une fois que je suis suffisamment « scotché » (à voir la bascule du gratuit au payant pour Google Maps).

Facebook a pris la relève, avec le même modèle, sauf que Facebook connait finalement bien plus de choses sur les internautes, puisqu’il connait mes amis, et ce que disent mes amis !
Le prix sera finalement a peu près basé sur le même principe que google.

On peut poursuivre la liste, avec Apple, qui est loin de proposer des choses gratuitement 😉
Apple propose des appareils design, bien finis, à la mode, et surtout ou l’usage est plutôt bien plus simple que sur les autres appareils.
Alors je suis bien avec mon iphone, mon ipad, j’ai mes livres, ma musique, mes films.
Tout est bien, sauf que… un appareil apple est une boite fermée, verrouillée, et je viens de perdre ma liberté : je ne peux pas lire les livres que je veux. Les applications, les livres, la musique que je « consomme », tout ça est passé par la censure Apple.

Et je suis « scotché » parce que si je change pour un appareil d’une autre marque, je peux dire adieu à tous les contenus numériques achetés.

On pourrait poursuivre, avec Amazon qui domine, loin devant, le marché du e-commerce, avec un catalogue « universel », un service mis en place au niveau mondial…

Avant ça, Microsoft avait ouvert la voie avec une domination sans partage sur les OS  et l’application Office.

Hors de notre univers numérique, on peut également voir d’autres acteurs mondiaux, comme monsentos, qui a fait une OPA sur la nature, avec les OGM.

Vous avez vu : toutes ces boites sont US.

Comment tout ça va-t-il évoluer ?

Verra-t-on un jour une boite d’un autre pays réussir ce tour de force ?

Je n’ai pas de réponses magique, et j’espère juste que les conditions de développement de tels boites seront réunies à l’avenir pour qu’on puisse jouer aussi 😉

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

2 commentaires

  1. Je ne suis pas totalement d’accord, non parce que je suis naif et que je ne vois pas ce qui se cache derriere. Mais je me dis qu’en chine ils comptent ni sur google ni sur apple et je sais pas pour amazon. Bien sur l’exemple n’est pas forcement le meilleur. Mais je crois que aujourd’hui google, demain on verra bien, comptons sur l’imagination des jeunes …

  2. C’est pour ça que l’acheteur reprendra le chemin de la liberté… dans le monde réel, où on peut encore entrer dans un magasin et en sortir sans rien acheter, gratuitement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *