Et si facebook était devenu une machine infernale ?

Facebook, ça a démarré assez simplement : le système permettait de gérer des fiches de profil pour les internaute, avec quelques fonctions de base :

  • Lien vers mes amis
  • Ecrire sur mon mur ou sur le mur d’un de mes amis
  • Enrichir ma fiche (photo)

Et puis, … c’est devenu le grand bazars.

Aujourd’hui, Facebook est tellement complexe au fond que personne ne maîtrise vraiment comment ça marche.

J’en discute régulièrement avec des gens qui connaissent vraiment bien, et la réponse c’est que pleins de choses sont gérées par des algos de Facebook, et qu’en tant qu’utilisateur, on peut juste essayer de comprendre, de deviner, en aveugle.

De plus, les types d’interactions avec le système sont devenus tellement riches qu’il est très, mais vraiment très compliqué de bien maîtriser ce qui se passe et de bien paramétrer tout ça.

Bref, pour faire simple, l’usage de Facebook se développe, mais de plus en plus les internautes ne maîtrisent pas « la bête »

De l’autre côté, je ne suis pas convaincu que ça soit un vrai sujet aujourd’hui pour Facebook. Le vrai sujet, c’est assez simple : c’est la monétisation. Comment Facebook va-t-il gagner de l’argent à partir de son système, et en particulier sur les usages mobiles ?

Mon sentiment est que la machine s’est emballée…

14 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *