Le bazar du nouveau monde

Un constructeur de voiture fabrique des voitures, et pas grand chose d’autre.

Un fabriquant de meuble ne va pas se mettre à fabriquer… des voitures !

Une enseigne de distribution distribue des produits… Même s’il distribue des produits en marque distributeur, il ne devient pas fabriquant pour autant.

Bref, dans le monde réel les choses ne changent pas tant que ça : chacun reste plus ou moins à sa place.

Dans le monde du numérique, des nouvelles technologies, du web, il en est tout autrement.

Google, après avoir bâti le plus gros moteur de recherche, assorti avec le plus gros moteur de publicité, s’est lancé dans le développement d’opérating system, pour les mobiles, et pour les PC.
Google est également parti vers le développement hardware : smartphones (renforcé avec le rachat de Motorola) et ordinateurs.

Amazon après avoir construit la plus grosse usine à vendre en ligne, se met à construire des tablettes (Kindle), et maintenant, on annonce le développement de smartphones.

Et Facebook, il y a aussi des rumeurs sur la fabrication d’un smartphone Facebook.

Le jeu évolue vite, entre :

  • constructeurs qui rêvent d’avoir le contrôle sur la chaîne logicielle et services,
  • éditeurs de logiciels (Microsoft) ou de services (Google, Facebook),
  • opérateurs de télécom.
De mon point de vue, la clé de la réussite passe par une maîtrise du logiciel.
C’est ce qu’a compris Apple,
C’est l’ADN de Google ou Facebook bien sûr, mais aussi Amazon,
C’est ce qu’à du mal a comprendre un constructeur (voir les difficultés de Nokia, Motorola, …)
Mais ceci est un autre sujet 😉

Les choses changent vite donc…

En fait, ce n’est évidemment pas quelque chose de nouveau.

Exemple : Danone était un fabricant de pots en verre, avant d’avoir l’idée d’augmenter la valeur du produit, en le remplissant de yaourt.

J’avais regardé un documentaire, qui racontait l’histoire de Citroën et de Renault. Citroen n’avait pas commencé par les voitures, mais par de gros, de très gros engrenages. Et Peugeot, qui fabriquait des moulins à café ou a poivre ?

Mon voisin m’a raconté comment un fabricant de balises maritimes était devenu le plus grand fabricant de barbecues (la marque Weber je crois) : le patron a vu comment les employés faisaient griller des saucisses dans une balise en fer, coupée en deux…

Donc, tout change, dans « l’ancienne économie » comme dans la nouvelle, les boites se réinventent, évoluent.

Les boites sont comme des être vivants, qui naissent, évoluent, se transforment, et meurent aussi parfois.

La nouvelle économie n’a donc pas inventé la transformation. Elle l’a juste accéléré, amplifié.

N’empêche, quel bazars !

3 commentaires

  1. Bien vu.
    Si je puis me permettre d’apporter ma petite pierre à ton analyse – que j’aime beaucoup – , c’est qu’effectivement la « nouvelle » économie semble avoir accélerer les choses.

    Il me semble que la transformation répond aussi à une cycle où au moins à des conditions favorables. Comme pour les champignons à qui il faut : substrat, mycelium, chaud, pluie, re-chaud. 🙂

    Pour la transformation je dirais que le cycle pourrait être (de manière simpliste) success, money, diversification, money-again, adoption …

    Pafois le cycle est celui de la contraction, ce serait alors, crise, recentrage, delestage, … ce cycle la peut favoriser aussi le cycle dit de consolidation : Petit succes, achat de competiteur ou fusion entre semblable, grand succes …

    Donc peut être la dite « nouvelle » économie n’est elle que dans le cycle qui va bien …

    PS: Citroen : Engrenage (symbole des chevrons), Obus (Guerre de 14 oblige) et enfin voitures (mythiques tractions, DS, SM, 2CV, …) mais pas uniquement le Gaillard André aura aussi testé le marketing et notamment le mailing ( 🙂 ) http://lettres-histoire.info/lhg/histoire/tice_histoire/Bac%20Pro%20Citroen/citroen%20histoire.htm
    Pour Peugeot : http://www.auto-pedia.fr/lhistoire-de-peugeot/
    on est dans de la diversification …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *