Faire du logiciel, c’est une histoire de processus et de culture

Bon, je commence par expliquer que faire du logiciel, c’est de l’artisanat.

Et ensuite, je fait un billet ou je parle de processus ?

Oui, et les deux sont parfaitement compatibles !

Dans le billet précédent, j’explique, pour faire simple, que ce qui compte, avant tout, c’est la compétence des équipes. Chaque développeur doit être au top.

Après, il ne s’agit pas simplement de mettre X développeurs et d’attendre que le temps passe.

S’il est complètement fondamental de responsabiliser au maximum chaque développeur, il est également indispensable de mettre en place des méthodes, des processus très précis.

A ce titre, je vous conseille de regarder cette vidéo, qui explique les processus en place chez Facebook :

Facebook a un processus de mise à jour qui permet une mise en production tous les jours (!!!)

Donc, pour reprendre le titre :

La culture, c’est celle du dieu code.

Les processus, ce sont toutes ces méthodes et outils qui permettent d’automatiser au maximum la chaîne de production, tout en gardant le maximum de responsabilité entre les mains des développeurs.

Les méthodes à mettre en place sont bien sûr basées sur les méthodes agiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *