La limite de la mémoire numérique ?

On sait bien que les ressources de la terre sont limitées.

J’ai regardé cette infographie:

En regardant ces chiffres sur la croissance du volume d’information digital en 2015, je me suis posé la question : quand atteindrons nous la limite physique, limite imposée par les ressources sous jacentes au stockage de cette information ?

bon, on y est sans doute pas, parce que les technologies de stockages ont encore pas mal de marges d’évolutions, mais il n’empêche, forcément, on touchera le « carter » forcément un jour.

Alors, quand ?

Ce jour là, comme pour le pétrole aujourd’hui, le prix du stockage s’envolera, c’est sûr.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

6 commentaires

  1. Article interessant, je decouvre le zetabyte! 🙂
    Par contre l’infographie parle de volume TRANSFERE pas de volume STOCKE, notamment du volume grandissant de video transitant par le net.
    A mon avis c’est plutot sur la bande passante et l’evolution des capacites reseau qu’il faut s’interroger: le reseau va t’il tenir ? Ou arriverons nous un jour a saturation complete des tuyaux qui delivrent l’information!
    Du coup c’est plutot sur la capacite d’evolution des reseaux et des techniques de compression qu’est la pression!!
    Quand on voit des fois l’engorgement de certain sites, ou de la tele par adsl, on se demande effectivement si la limite n’est pas bientôt atteinte…
    P.a

  2. @Philippe, Je comprends le point exprimé ici car de ma campagne même les corbeaux vol à l’envers pour pas voir la misere dans laquelle nous sommes en terme de débit.
    Par contre je ne pense pas que ce soit une raison « technologique », j’y vois plus une raison économique, ca coute trop cher de mettre de la fibre dans ma campagne – alors que Paris dispose de toutes les techno hyper débit. Evidemment l’idee (des ope telco) serait de faire payer à l’usage, et la plus personne n’utiliserait internet. En plus en terme d’architecture, je me souviens d’un temps – que les moins de 20 ans – bref, ou ce débat existait pour le RTC et la voix ! J’ai confiance dans les technos, beaucoup moins dans la « commercialisation des ces dernieres – qui ne se concoit que dans un plan « politique » ambitieux et la on a depuis longtemps touché, fondu, brisé le carter !

  3. C’est vrai que l’article parle de bande passante, mais bon, pour diffuser la vidéo, il faut bien la stocker cette vidéo 😉

  4. @ oui oui mais avec des idées comme le cloud, plein de datacenter everywhere tes aires de stockage tu les as et tu peux aussi mieux gérer ta BP. Donc pour moi y a pas franchement de pb en dehors d’avoir acces au service (le fameux ration cout /service)

  5. Waw, ce sont des chiffres impressionants !! Je ne pensais pa sque la video occupait autant de place sur internet. En tout cas, même si on est encore loi des zettabytes, c’est internet qui prends de plus en plus de place dans nos vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *