La guerre fratricide Samsung Apple

Apple maîtrise la chaîne de bout en bout des appareils vendus.

Faux !

Même si apple a une maîtrise assez large de la chaîne verticale, Apple assemble des composants, acheté sur le marché.

Ainsi, les iPhones actuels sont pas mal fournis chez Samsung : écran, mémoire, processeur… Cela fait pas mal !

Mais Samsung a copié Apple, et propose des appareils qui, c’est évident, sont très inspirés par Apple. Il suffit d’avoir en main un produit Samsung pour se rendre compte a quel point la copie est évidente.

Alors les deux boites s’attaquent mutuellement. Apple essaie (et réussi !) de bloquer les ventes du Galaxy Tabs, et Samsung contre attaque en essayant de bloquer les ventes du nouvel iPhone 5 et attaque Apple sur l’usage de brevets, qu’utiliserait Apple dans les iPhones.

C’est étonnant cette situation, et sûrement destructeur pour les deux entreprises.

Au début, on disait que c’est de la « coopétition » : partenaire et concurrent à la fois.

On disait aussi que Samsung est tellement gros que ce ne sont pas les mêmes personnes, les mêmes équipes qui s’occupent de fournir les pièces détachés à Apple et qui conçoivent et vendent les appareils copiés sur Apple.

Mais les choses ont pris une telle ampleur !

Est-ce que Samsung a réellement les moyens d’embêter Apple avec les brevets ? Je n’en suis pas certain. Même si vous allez penser que je ne suis pas neutre, je pense que la situation d’Apple est plus forte.

Aujourd’hui, Apple cherche par tous les moyens à changer de fournisseur. Cela va prendre du temps mais Apple va y arriver.

Pour Samsung, c’est la prévision de revenus en baisse, avec ce client là en tout cas.

Est-ce que cela sera compensé par la vente de smartphones maison ? Peut être, quand on vois les nouveaux terminaux qui sortent…

 

10 commentaires

  1. FAUX !

    Apple n’assemble pas. Apple n’a pas d’usine, c’est un groupe taïwanais dont le nom européanisé est Foxconn (parce-que l’original n’est pas prononçable) et qui a ses usines basées en Chine (surtout à Shenzen).

    Les écran de l’iPhone ne sont pas fabriqués par Samsung, mais par LG.

    Parler de plagiat dans cette industrie n’a aucun sens. Chacun des industriel du secteur n’a inventé qu’une infime partie des terminaux qu’il fabrique.

    Il n’y a pas de smartphone en général ou d’iPhone en particulier sans la 3g, sans l’écran tactile, sans le proc basse consommation, sans la mémoire flash, sans le coverflow, sans l’appstore, sans le gyroscope, sans le html5, sans l’appareil photo, sans les gestes du tactile (pinch to zoom…), sans l’accéléromètre… Tous ce éléments ayant été inventé par des ters, puis racheté par les grosses compagnies.

    Aucun des fabriquants actuels n’est à l’origine de plus d’un % des éléments hardware et software d’un terminal mobile. Se faire la guerre aux brevets, c’est dangereux. Surtout parce-que si HTC, google et Samsung s’allie vraiment, ils en ont suffisament pour interdire tout terminal mobile de chez Apple (et le contraire n’est pas vrai).

    Pour avoir une idée de la complexité des relations dans le secteur, il suffit de regarder qui fabrique les processeurs. Samsung fabrique les procs des derniers iPhones (le A5 est un dérivé d’exynos) et Texas instrument fabrique les procs du dernier Samsung (le galaxy nexus). La simplification n’est pas possible et l’interdépendance est tellement forte qu’il est illusoire de penser que la « guerre des brevets » va mener quelque part.

    1. @fabien> merci pour ces éléments complémentaires.
      Il y a un point avec lequel je ne suis pas en phase : Apple a pas mal révolutionné l’industrie du smartphone avec l’iPhone et a été copié ensuite.

  2. Apple a révolutionné la vente de Smartphone, pas les terminaux.

    La keynote de présentation du premier iPhone en 2007 expliquait clairement que la 3G suçait trop la batterie et qu’il n’y en aurait par conséquent jamais dans l’iPhone. 6 mois plus tard il y avait 5 Smartphones 3G sur le marché. L’iPhone suivant a donc été en 3G. Et un Smartphone sans 3g n’est pas un Smartphone.

    Le point fondamental à comprendre là-dedans, c’est la confusion qu’ils entretiennent entre les évolutions et les révolutions.

    Prenons l’exemple des résolutions d’écran. Quand l’iPhone sort, il a un écran en 320*480. C’est nettement mieux que la génération précédente (comme le ppc 6700) qui sont en 240*320. La génération suivante (les galaxy de Samsung par exemple) sont en 800*600. L’iPhone 4 est en 960 * 640. Aujourd’hui avec le galaxy nexus, on a du 1280 * 720.

    AUCUNE de ces évolutions n’est une révolution. (Sauf peut-être la dernière par Samsung qui permet d’afficher la plupart des sites web en résolution native lorsqu’on place le Smartphone en position paysage). Honnêtement, voyez-vous vraiment une différence entre l’écran du galaxy s2 et celui de l’iPhone 4 ? Pour avoir les deux, je vous garantis qu’il faut que même au compte fil (petite loupe), je ne la vois pas. Pourtant la résolution qHD de l’iPhone a été vendue par Apple comme une véritable révolution « qui change tout ».

    Trois point donc :
    • Dans cette industrie, il n’y a aucune révolution ; que des évolutions (en réalité assez mineures si on y regarde de plus près et que l’on connaît bien l’histoire)

    • Les évolutions hardware viennent des fabricants. C’est LG qui fait les écrans rétina, la « révolution du rétina », c’est donc un peu fort de café de la vendre comme une révolution Apple. Il en va de même pour les procs, la 3g, la 4g… (Oups, ah non. Apple est le dernier à ne pas proposer de Smartphone 4g, c’est vrai)

    • Vous pensez sérieusement que si Samsung fabrique les procs pour Apple en les concevant à partir d’une architecture fournie par ARM, ils ne vont pas en mettre des mieux dans leurs Smartphones à eux ? Que LG n’utilise pas le rétina (qu’ils ont mis au point) dans leurs propres Smartphones ? Apple ne fabrique ni ne conçoit de hardware. Ils utilisent ce que fabriquent les autres (comme pour leurs pc). Pour cette simple raison, ils ne peuvent pas être en avance technologiquement. Au mieux, ils peuvent ne pas être en retards. Mais en avance sur les concurrents qui fabriquent ce qu’ils font assembler par Foxconn, ce n’est pas possible.

    Pour mémoire sur « les révolutions d’Apple » , une vidéo sur un smartphone antique (il date de 2006) : le 8525 et sur ce qu’il faisait qu’un iPhone ne faisait pas encore : http://www.youtube.com/watch?v=P3-MbVvtI6k&feature=results_video&playnext=1&list=PLB36D5CD8D4FD4F1E on note par exemple la 3g, un vrai navigateur mobile, un système de zoom plus efficace, le support de flash, la messagerie instantanée, le push mail, les divx, le streaming video, une gestion intégrée de google maps, l’enregistrement de vidéo… (et il coutait 10 fois moins cher)

    L’iPhone était plus joli et on l’utilisait ou doigt en multitouch au lieu de l’utiliser au stylet et au touches physiques. Mais ça, ce n’est pas une idée Apple. Regardez plutôt ça : http://www.youtube.com/watch?v=UcKqyn-gUbY&feature=mr_meh&list=PL4F3057FFA6BA822E&lf=results_main&playnext=0 C’est une conférence TED de 2006 où il est question de Microsoft surface. L’iPhone, c’est les Smartphones sous win mobile 6 en un peu plus ergonomique et Microsoft surface réunis. C’était une évolution logique permise par l’avancée des technologies. Par une révolution ex-nihilo.

    Il ne faut pas se méprendre sur mon propos. Ils font des produits vraiment très bons. C’est le qualificatif de « révolutionnaire » qui me gêne. Ça nie le rôle des inventeurs réels des produits.

  3. Je ne suis pas d’accord 😉

    Evolution, révolution, ceci dit, ce sont des notions relatives.

    Mais bon, à mon sens, l’iPhone a vraiment révolutionner tout l’écosystème et la vision qu’on a d’un smartphone, la simplicité d’usage, et l’ergonomie multi touch.

    Après, comme toujours pour Apple, ils n’ont pas inventé en interne les technos sous jacentes.

    Comme le Mac a révolutionner la perception de l’ordinateur, l’iPhone a révolutionner l’univers Smartphone.

  4. C’est faire preuve d’un certain manque de mise en perspective historique que de dire ça.

    Apple n’a pas révolutionné le monde de l’ordinateur personnel, il l’a créé. 5 ans avant que Wozniak n’entre dans son garage pour créer un ordinateur personnel puis que Jobs le vende, il n’était pas évident que le pc allait exister. Au contraire, les géants d’alors comme IBM pensaient que le marché pour les ordinateurs était limité à quelques milliers de machines.

    Si on retourne en 2006, il y avait déjà des smartphones, on avait déjà des écrans capacitifs, on avait déjà de la 3g, on avait déjà des appareils photos dans les téléphones, on pouvait même déjà passer un coup de fil en visio sur de vieux devices, on avait déjà ses mails dans son téléphone…

    Ne pas voir la différence qu’il y a entre passer de rien à l’apple 1 et passer du 8525 à l’iPhone, c’est se bander les yeux sérieusement.

    Il y avait un courant d’évolution certain, une vague ; sur laquelle Apple a surfé brillamment et clairement en tête. Mais encore une fois, ça ne fonctionne pas avec un seul participant. Les smartphones, ça vient du fait qu’en Asie la 3G a été disponible avant l’ADSL sur l’essentiels des territoires. Les gens ont donc demandé là bas des téléphones pour aller sur internet. Apple a vu que ça fonctionnait pas mal et s’est dit (avec raison) qu’on pourrait reproduire le modèle dans les pays industrialisés.

    Vous devriez lire « histoire populaire des sciences » ( http://www.liens-socio.org/Histoire-populaire-des-Sciences ). Ce livre explique très bien cet écart entre la notion d’évolution et la notion de révolution. Aller dans le sens de ce qui se fait ; même si on prend un peu d’avance ; c’est une évolution. L’arrivée de l’iPhone était clairement lisible dans le jeu des technologies employées en 2005 => évolution. L’arrivée de l’apple 1 est une rupture avec la création d’une nouvelle branche de l’informatique => c’est une révolution.

  5. Que de débats d’experts sur ce Blog 🙂 Les débats entre experts c’est pas mal, mais je pense qu’il faut toujours avoir en tête l’utilisateur final qui lui n’est PAS un expert.

    Il juge un produit / service rapidement. A l’usage.

    Pour avoir une idée de ce que disait 150 personnes reçus dans nos Labos sur l’iPad l’année dernière, je vous invite à cliquer sur le lien.

    C’est assez éclairant entre Révolution et Evolution 😉

    Signé : Marx (ahaha)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *