Une idée du e-commerce en HTML 5

Le HTML 5, qui devrait aboutir à une norme en 2014, est déjà bien présent dans les navigateurs modernes, Google Chrome en tête.

Le web a d’ailleurs pratiquement toujours évolué comme ça, tiré par les navigateurs plus que par la normalisation (qui est donc plutôt une normalisation « a posteriori »).

Voici quelques sites, qui, je pense, donne une idée de ce qu’on peut faire, en HTML 5 dans notre secteur du e-commerce.

Premier exemple : manufacturedessai.it

Le site propose une navigation verticale plutôt étonnante, faite de plusieurs couches (calques) transparents, ce qui donne une impression dynamique nouvelle. A tester pour comprendre ;).

Autre site  : www.gforce.be

La navigation est là encore différente, avec un slider plein écran, et les différents éléments qui apparaissent en superposition.

Autres sites intéressants :

Tout ça pour avoir un petit aperçu de ce que permet le HTML 5, et des évolutions à venir pour les sites e-commerce… A suivre de très près ;).
Au, fait, je donne une formation HTML 5 le 16 Septembre…

7 commentaires

  1. Vous n’avez pas le sentiment de tout confondre là ?

    Pourriez-vous répondre à cette question :

    – Quelles propriétés/éléments HTML5 sont utilisés dans ces sites pour réaliser ces navigations originales ?

  2. Vous n’avez pas vraiment l’air ouvert au débat.

    C’est une qualité intéressante chez un formateur.

    L’avantage c’est qu’on est pas remis en question quand on forme des gens qui n’y connaissent rien, ca doit vous faciliter la vie.

    Il est temps pour ce blog, dont chaque article est de plus en plus rempli d’erreurs de quitter mon flux rss. Par pitié contentez-vous des sujets que vous connaissez : le ecommerce, c’était intéressant.

    Mais le HTML5, le pagespeed (pour un site qui a un score de 45…), et autres, laissez ca à d’autres. Au risque de rentrer dans la catégorie des faux experts auto-proclamés.

  3. Des effets sympathiques !

    Je pense que c’est bien là le problème, HTML5 c’est un grand mot pour moi ça reste une « customisation » du HTML standard.

    Par la suite on fera du HTML5 sans s’en rendre compte, de manière presque transparente.

  4. HTML5, Web 2.0, même combat, coller une étiquette à une évolution du web reprenant tout ce qui existe déjà depuis longtemps.

    Le soucis d’une interface utilisateurs différentes est toujours le même en html 5 ou non, c’est que cela risque de déstabiliser le client et donc de réduire les ventes. Il est difficile de se démarquer fortement dans le ecommerce car nous sommes toujours dans une phase d’apprentissage du web et du ecommerce pour une grande partie de la population donc les automatisme sont toujours en attente d’acquisition et comme avec les « enfants » il faut conserver une homogénéité des éléments pour en améliorer l’appréhension.

    Personne ne réfléchi lorsque ‘il ouvre un ivre, un dictionnaire ou lorsqu’il prend sa voiture, alors que les gens éprouvent des difficultés à commander sur Internet, à naviguer sur Internet. Je sais que cela s’améliorer. Mais il reste encore beaucoup de travail.

    Donc, à mon avis, on doit plus parler de pragmatisme que de création même si on peut allier les 2.

  5. @Tanguy> Oui, tu as raison, il faut faire attention à ce que l’on fait, et pas tout changer, trop vite et n’importe comment.

    Cela n’empêche pas que les choses vont évoluer, et qu’on voit bien, au travers quelques exemples, tout le potentiel qu’apporte ces nouvelles technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *