La guerre des boutons

Normal, indispensable même, quand on fait du e-commerce, de s’intéresser aux réseaux sociaux.

Et une façon simple d’avancer, c’est de mettre un bouton « like » sur la page produit.

Bonne idée.

Et si l’internaute veut parler du produit sur Twitter, pourquoi ne pas l’aider ?

Au fait, Google vient de lancer son propre bouton :

Mais pourquoi s’arrêter là ? Et si…

Vous voyez l’idée ?

Clairement, ce n’est pas la bonne solution.

Les internautes sont avant tout sur le site pour acheter. Tous ces liens, vers des réseaux sociaux, c’est très bien, mais ce sont des distractions, des éléments qui font partir les internautes, sans garantie qu’ils reviennent.

C’est bien de proposer des fonctions liées aux réseaux sociaux, mais bon, proposer trop de choix n’est pas une bonne idée.

Mon avis est que cela montre bien la non maturité de ce sujet 😉

Il reste à inventer le lien « soft » entre les sites e-commerce et ces espaces « sociaux » !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

13 commentaires

  1. Google propose son bouton, tout le monde le colle n’importe où, ce qui me dérange le plus ce n’est pas tellement la présence des ces boutons mais surtout l’incapacité de ces commerçants à l’intégrer convenable dans leur charte graphique.

  2. Tout à fait d’accord avec l’article, mais à mon avis il faut nuance les boutons qui font effectivement partir le visiteur sur un autre site (Twitter par exemple), et les boutons qui ont une « meilleure » intégration et ne font pas partir l’internaute (exemple : bouton like de FB et bouton +1 de Google).

    Il faut aussi mettre en relation le thème du site (e-commerce ? actu ?) avec le type de bouton, tout n’est pas forcément adapté au monde du e-commerce et certains boutons ont plus leur place sur un site/blog d’actualité.

  3. Depuis que les marketeurs du ecommerce ont appris que les utilisateurs confrontaient leurs avis sur les médias sociaux avant d’acheter c’est l’envolé des boutons!

  4. Comme le dit, Le_ian, ne pas oublier que le plus important des boutons reste « acheter » ! En ce qui concerne les réseaux sociaux, il faut avoir au moins Le principal (facebook).. Pourquoi-pas +1 (qui va peut-être rentrer en tant que critère en SEO).. Après les autres, il s’agit plus d’une distraction qu’autre chose !

  5. @Edouard> J’aurais tendance à dire Nope 😉

    Une solution comme adthis permet d’ajouter rapidement et facilement des boutons, mais pas du tout de maîtriser ce qui se passe.

  6. Sans compter que je rencontre des personnes qui sont réticentes ou imperméables aux réseaux sociaux et du coup ça leur donne des boutons…
    Là où je suis d’accord, c’est que ces boutons sont plus une distraction qu’autre chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *