Mais où s’arrêtera Vente-privée.com ?

Cet article est écrit par Christophe Davy, dirigeant de Brand Online Commerce, qui est « l’invité permanent » de François sur ce blog.

Vente privée contre Carrefour

Ma voisine de bureau, l’excellentissime Directrice du Développement de Brand Online Commerce, me montrait à l’instant les dernières offres de Vente-privée.com. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils attaquent désormais en frontal la grande distribution !

Exemple avec l’indispensable « Fleur de tendresse » de Soupline en bidon de 1,5 litres. Vous me direz qu’on est loin des marques haut de gamme sur lesquelles j’ai l’habitude de faire des billets, mais quand vous allez voir la différence de prix ci-dessous, vous constaterez qu’il y a aussi de la marge dans la grande distribution…

Donc voici l’offre relevée aujourd’hui chez Vente-privée.com :

Offre Soupline chez Vente-privée
Le bidon est donc à 2,10 euros contre 3,59 euros normalement (« prix généralement constaté »).

Et voici l’offre de Carrefour (sur Ooshop.com) :

Offre Soupline chez Ooshop
Alors quand on compare les 2,10 euros aux 4,23 euros, on constate que le site marchand de Carrefour est juste au double du prix proposé par Vente-Privée.com !

Et il est même plus cher que le prix barré de Vente-privée.com… qui représente le prix généralement constaté dans la distribution. Dans la distribution physique peut-être, dans la distribution en ligne certainement pas…

Alors, à quand les courses du samedi chez Vente-privée.com ?

11 commentaires

  1. Évidemment que les acteurs de la grande distribution ne vont pas casser leurs prix sur Internet. A mon humble avis, ils ne veulent pas dématérialiser leur commerce.

    En outre, hormis la grande surface, dans le monde physique, le magasin tire également ses revenus des bâtiments, de la galerie marchande…

    Devenir trop performant dans la vente en ligne, c’est abandonné une partie de ces revenus.

  2. @ Engins de Levage,
    Pardon de m’inscrire en faux par rapport à cette affirmation. Un eCommerce bien pensé et complémentaire de la partie vente « mortar ».

    Pardonnez moi mais je suis tout les jours confronté à des personnes qui pensent que le web « tue » le commerce, je pense, évidemment tout le contraire. A refuser l’évolution on meurt tout les jours un peu plus.

    Je partage TOTALEMENT l’idée que la GD s’en met royalement plein les poches, utilisant de fait ses capacités de nego « gros volume » et gagner de l’argent en pures mouvements financiers (rien de nouveau ici, acheter avec un delai de 90 jours de paiement des yaourts qui ont une date de péremption de 10 jours, signifie clairement un très gros volant de fond de roulement en votre faveur …)

    Bravo à Jacques Antoine Granjon ! Always in advance

  3. Oui mais …s’ agissant de produits de grande consommation vendus sur VP , il y a tout de même les frais de port (environ 8 € je crois ) , qui compromettent quelque peu le positionnement very hard discount du site ,non?

  4. Il y a de nombreuses manières d’ analyser cette offre en fait!

    Notons au passage que Carefour reverse tout de même 0,5€ au téléthon sur ce produit….
    On peut penser que VP décide de marquer le coup en attaquant le secteur ‘sauvagement’ avec des prix d’ appel comme ici. Carrefour le fait aussi, il se fait que chaque marque de grande distribution, chaque semaine pousse ses loss-leaders, donc la comparaison n’ est peut-être pas heureuse..
    Seules des comparaison entre panier moyen de la ménagère valent le coup.

    Sinon, si la politique est bien de casser les prix, j’ ai l’ intuition que Mr. l’ acheteur lessive de Carrefour (et ses collègues Auchan, Leclerc etc…) convoquera bientôt Mr. Colgate Palmolive afin d’ avoir une discussion au sujet de VP…

    🙂

  5. De là à être en mesure de faire ses courses sur VP, il reste du chemin.
    Comme dit SNOOPY, le coût complet d’acquisition n’est quand même pas neutre. Si on en reste à un seul article, 8€ de frais de livraisons…
    Il sera intéressant de le mesurer sur sa liste par le social shopping list optimizer dès que VP aura multiplié ses offres, peut-être une vraie aubaine pour le consommateur.
    A suivre de très près.
    En tous cas, nous, on va le faire 😉

  6. Bonjour,
    ce 25/10, le patron de VP.com était l’invité de France Inter qui s’ébaubissait du succès commercial de l’entreprise. Il était rappeler le fonctionnement des ventes.
    Donc, cette soupline est le surplus du stock soit du fabricant soit de la grande distribution. Le prix est donc bradé voir vendu à perte.
    De plus sachez que VP.com ne stocke rien et qu’il ne paie la marchandise au producteur qu’après sa vente.
    Bien évidemment, le consommateur peut être le bénéficiaire de cette opération pour autant que le prix rendu domicile soit inférieur au prix pratiqué en magasin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *