Rakuten rachète Price Minister pour 200 Millions d’Euros

La news vient de tomber : Rakuten vient de racheter PriceMinister pour 200 Millions d’euros !

D’après les différents articles, il semblerait que PKM ait un « lock up » de 5 ans, pour poursuivre le développement de la boite.

Le e-commerce est donc bien dans une logique de concentration, avec de très très gros acteurs, qui mangent les plus petits.

Bon, allez, je me lance, sur une estimation du chiffre d’affaires de price minister.

Ils annoncent 11 Millions de visiteurs uniques

Si on prend un taux de transformation de 1%, et un panier moyen de 60 €, on arrive à un chiffre d’affaire de :

11 M * 1% * 60 € * 12 mois = 80 Millions d’euros.

Price Minister aurait donc été acheté 2,5 fois son chiffre d’affaires, ce qui est plutôt élevé.

UPDATE :

Le JDN parle d’un CA de 50 Millions €.

Bon, le panier doit être plus bas (35 €) ?

Grosse discussion sur Twitter, pour savoir comment est calculé le CA de Price Minister.

UPDATE 2:

En téléchargeant ici le doc émis par Rakuten, on peut voir le CA 2009 : 40 M€.

Maintenant, ce CA, c’est le total des commissions de Price Minister ou le total des ventes du site ?

Comme Price Minister est une place de marché, on peut penser que c’est le total des commissions… Mais comme Price Minister se positionne en ‘tiers de confiance’ et encaisse la vente, on peut aussi imaginer que c’est le chiffre d’affaires des ventes.

Si on reprend mon calcul, avec un panier plus bas, on arrive a des résultats réalistes :

11 M * 1% * 30€ * 12 = 40 M€

Mais certains me disent que non, le volume des ventes est de 260 M€.

Je ne comprends pas comment on peut arriver à ce chiffre !

Reprenons l’équation :

11 M * Tx * 30€ * 12 = 260 M€ (de ventes générées)

Tx étant le taux de transformation

On obtient un taux de transformation de 7% !

Heu, je n’y crois pas…

22 commentaires

  1. @Romain> 😉

    Sauf que le CA est celui de 2009. Si on prend une progression de 30%, mon erreur est moins forte.

    J’ai sans doute largement sur estimé le panier moyen, qui doit être plus proche de 30 €

  2. A mon avis leur panier et même encore plus faible :

    Peut d’achat groupé car les boutiques ne sont pas mises en avant
    +
    Historiquement des produits culturels d’occase

    A savoir qu’il y a un paquet de produits qui sont vendus moins de 1 euros et que price ne touchent rien sur le port.

  3. Les e-marchands se font racheter, les vendeurs de solutions de e-Commerce aussi (i.e. Coremetrics, Exalead, …)
    Sommes-nous dans une phase de concentration ou simplement de « nettoyage »….?

  4. Généralement la concentration obéit à des règles de business qui sont « susceptibles » de générer une offre plus aboutie et parfois même plus audacieuse…ou pas…:-)
    Le nettoyage est parfois plus négatif et obéit lui à la loi du marché d’où, de temps en temps, la disparition d’acteurs qui font ou ont fait évoluer la marché. C’est notre rôle d’être attentifs et d’offrir des espaces d’échanges comme ce blog pour comprendre ce qui se passe et éventuellement être même de réagir.

  5. @Vince> Tout est intéressant : volume de ventes, taux de transformation, bénéfices, …

    Sinon, oui, effectivement, si le volume des ventes est de 260 M€, la valeur de rachat peut mieux s’expliquer.

  6. J’explique mon calcul dans l’article pourtant François 😉

    PM est une place de marché donc facture des commissions, peut importe qu’il encaisse l’argent, les factures sont édités au nom du vendeur , donc pour un vente il y a :
    la marketplace (le systeme informatique de PM) émet une facture de 100 € au nom du vendeur (F.ziserman par exemple)
    PM qui emet une facture de 15 € pour commissions (si 15% de marge)
    le CA étant la somme des factures on a le calcul suivant CA PM = 40Millions (somme des commissions) mais le volume d’affaire dégagé est de 40 millions divisés par 15% soit environ 260 millions .

  7. @Benoit> J’ai bien compris ce calcul, merci !

    Mon pb est par rapport au taux de transformation qu’il implique… et qui ne me semble pas réaliste.

    @Vincent> Tout à fait ! ce qui rend le pb du taux de transfo encore plus… improbable 😉

  8. Laissez tomber votre calcul de conversion.

    1) vous – et nous tous – avez été bernés pendant des années par le pseudo succès de priceminister.
    ce qu’ils ont prétendu
    – qu’ils sont le 1er site dde ecommerce
    – qu’ils font 25% de croissance
    – qu’ils sont fortement rentables

    la réalité
    – ils font 40M€ de CA, beaucoup moins que tous les autres. ils sont très très loin dans le classement
    – ils font 0 de croissance
    – ils perdent de l’argent

    Par contre ce sont les rois de la comm. ça oui.

    2) le Chiffre d’affaires qu’ils donnent est bien le chiffre d’affaires : 40Me ce sont les commissions, pas le volume d’affaires sur lequel s’appliquent leurs commission.

    3) vos calculs pour rétablir le taux de transfo sont voués à l’échec:
    a) le trafic donné par Mediamétrie est erroné, et comprend tous les popunders. et priceminister en fait beacuoup. ENsuite, ce sont des visiteurs uniques, alors que la conversion doit s’appliquer sur les visiteurs totaux.

    b) je vous rappelle que PM a racheté certains business, et que les 40M€ incluent tout, Avendre à louer, les autres acquisitions, les services, la pub sur le site etc. Le chiffre d’affaires du site est quant à lui plus faible que ça, probablement entre 20 et 30M€. Dès lors, si vous voulez vraiment retomber sur vos pattes, vous pouvez faire:
    11M x 3% x 30€ x 13 (et non 12, car il y a de la saisonnalité) = 20M€
    le compte est bon. on a un site qui fait 3% de convesrion (assez généreux, c’est peut etre moins), 30€ de panier (assez généreux aussi vu le nb de particuliers qui vendent), une saisonnalité, et d’autres business qui sont loin de compter pour du beurre.

    Merci PKM, vous nous avez fait rêver pendant des années. Bon voilà, maintenant, on apprend que le Père Noel en fait n’existe pas, et que vous êtes finalement un petit site français, et que surtout vous nous avez raconté des conneries pendant longtemps. Là vous êtes très fort, parceque tout le monde y a cru.

    je suis pas le seul à trouver ça plus que moyen :
    http://www.tubbydev.com/2010/06/rachat-de-price-minister-et-enfin-des-chiffres-sur-une-affaire-bien-moyenne.html

  9. précision dans mon post ci dessus j’ai oublié le 15%, le calcul est le meme:

    11M x 3% x 30€ x 13 (et non 12, car il y a de la saisonnalité) x 15% (commission) = 20M€ de chiffre d’affaires

  10. @Sebastien:  » résister aux groupes étrangers » ? On peut aussi penser maintenant qu’on connait les chiffres, que les actionnaires qui paient depuis des années les pertes de price minister ont trouvé des dupes pour payer enfin à leur place

  11. Pour avoir fait plusieurs tests sur PM sur de longues périodes, on avait du mal à atteindre les chiffres de ventes d’ebay. La plus part de nos clients privilégiaient des produits inférieurs à 25 € sur PM. Sur de la mode on était presque dans un rapport de 1 à 100. Mais s’ils reprennent la stratégie de Ratuken, à savoir grosse visibilité sur les marques et uniquement vendeurs professionnels, cela va être une grosse révolution pour PM. Cependant la France reste une exception avec la présence de 3 gros acteurs (PM, Leboncoin et eBay) et le gros du marché en Europe se localise plutôt en Angleterre mais surtout en Allemagne (22 millions de membres sur eBay), où PM n’est pas dominant.

  12. Bonjour
    Votre calcul initial était très proche de la vérité ! C’est le montant du panier moyen qui vous a « planté ». J’ai écrit le papier de Challenge où je me suis également planté en estimant leur CA à près de 100 millions € mais PKM m’avait indiqué le panier moyen (34 euros) donc avec votre formule on tombe sur 44 millions. (les autres sites étrangers et français comptent quasiment pour du beurre) Peut être que le panier moyen a diminué entre temps, ou peut-être que le taux de transformation de Price a baissé (ou les deux).

    Et oui, il ne faut pas confondre volume d’affaires et CA dans ce business.

    Bravo pour votre estimation initiale (malgré le 60 euros)

    PS Quand je pense que la presse -et moi y compris- s’est laissée embobiner par une PME à deux balles qui se la jouait multinationale… Vraiment je m’en veux d’avoir cru à cette « success story »

    Laurent Calixte
    Journaliste
    Challenges

  13. quant à moi j’étais membre de priceminister et à l’annonce de la mise en place du paiement mensuel de 19 € pour vendre nos produits(pro) alors que je ne faisais que des ventes mensuelles d’un montant maximale de 10 € j’ai arrêté. J’ai même demandé la résiliation et là pas de réponse.
    Du coup, je me suis mis en vacances et cela ne les choquent pas du tout, ni ne les interpellent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *