Bargento 4 – News en vrac

Et voilà, le barcamp Magento, 4ème opus, est fini.

Grande réussite pour cet évènement, qui grossi, de manière qui semble exponentielle !

Avant tout, bravo aux organisateurs, qui font un boulot d’enfer : Philippe, Gabriel et Fabrice Beck, et pleins d’autres 😉

Avec Olivier, on a pu faire une conf sur le merchandising, avec (ou sans) magento.

On a également animé, avec l’ami Olivier Levy, un stand « Web Doctors ».

J’ai pour ma part audité, en direct livre, des sites aussi variés que unamourdetapis ou Wonderbox…

Sympa comme expérience.

Bon, j’avais une concurrence rude avec Olivier, qui avait sorti la grosse artillerie en amenant sur place son eyes tracking tout neuf ;).

Sinon, les news collectés par ci par là :

Comme prévu, Magento allume fort sur la mobilité.

Exemple avec l’application mobile TheNorthFace, qui va sortir (j’ai vuvoici une vidéo très convaincante !)

On devrait donc pouvoir créer soit des interfaces adaptés au mobile, soit générer des applications, pour iPhone, mais également Androïd.

Autre news, une intégration très fine est en cours, entre Magento et Endeca.

J’attends avec impatience de voir ça ! Si ils arrivent à intégrer complètement les deux produits, en particulier au niveau du back, ça peut faire un gros truc.

Et vous, qu’avez vous retenu de ce quatrième barcamp ?

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

3 commentaires

  1. Bonjour François, peux tu nous en dire plus sur cette application mobile. Est-ce que cela va être un module? Concrètement quelle sera la démarche d’un store owner pour lancer son appli mobile (iPhone ou Android si j’ai bien lu).

    Merci!

  2. Je ne connaissais pas du tout Endeca, je vais fouiller leur site web pour voir les applications possibles à un site ecommerce.

    J’imagine que quand tu parles d’intégration back office, tu fais référence à ton précédent article avec les outils analytics ? 🙂

    Ya plus qu’à imaginer une solution ecommerce qui aurait un « moteur de back office » qui s’adapterait automatiquement à des flux de données extérieurs.

    Tu lui pousses un flux XML contenant les onglets, sous onglets, les types de données à afficher et tu résous le fait que chaque solution SaaS réinvente à chaque fois un nouveau back office, que le client doit alors apprendre à maitriser, et qui au final ne peut pas évoluer selon les besoins de chaque client.

    Allez au boulot ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *