Personnalisation de produits – l’exemple de usineadesign

L’un des avantages de la vente en ligne, c’est la possibilité de proposer des outils, interactifs, pour aider l’internaute à faire son choix.

Exemple avec usineadesign, qui propose des configurateurs plutôt bien fait, pour complètement personnaliser le produit.

Dès la page catégorie, le fait qu’on peut personnaliser le produit est mis en avant :

La personnalisation est mise en avant de deux manières :

  • Le bouton « personnaliser » bien visible
  • Un « nuancié » pour mettre en avant des exemples de couleurs et de matières

Exemple de fiche produit :

La partie du haut affiche le produit, et l’internaute peut choisir ces options en dessous.

Dans l’exemple, on peut personnaliser le revêtement, et chacun des coussins. Évidemment, les options sont différentes en fonction des produits.

Le paramétrage des différentes options se fait via les onglets, juste en dessous l’affichage du produit.

Quand on clique sur une option, le produit est modifié en temps réel :

Il est pas beau mon canapé 😉 ?

Pour faire ça, ce site utilise Scene7.

Avantage, entre autre, de cette solution : pas besoin de « shooter » toutes les combinaisons. Scene7 permet de plaquer une couleur sur une photo, en prenant en compte les contours, et également les matières, les formes.

Autre point original : ce configurateur est réalisé en Ajax. D’habitude, on a plutôt des outils Flash.

Sur ce dernier point, j’ai bien souvent tendance à conseiller Flash (en Flex) pour ce type de fonction.

D’ailleurs, le configurateur m’a plusieurs fois affiché des messages d’erreur Ajax…

Mais bon, ne soyons pas perfectionniste : cette interface est plutôt réussie, et permet d’offrir un choix assez riche, de manière assez simple.

9 commentaires

  1. Dans un autre style (et tout frais car mis en ligne aujourd’hui 😉 mon agence a mis en ligne aujourd’hui « Mon Monogram » pour Louis vuitton.

    C’est un service qui permet de personnaliser quelques modèles de maroquinerie en positionnant des bandes colorées dans différentes positions et en mettant ses initiales

    C’est du fullflash, le rendu est quali (luxe oblige) et il y a des petits effets très sympas (pour faire tourner le produit notamment)

    http://www.louisvuitton.com/fr/flash/monmonogram.jsp?langue=fr_FR&buy=1#/monogram/intro

  2. @Eric> Merci pour l’info

    Bon, quand je parle de recommander Flash, c’est pas pour faire du full flash 😉

    Là, dans la réalisation pour Vuitton, on est plus dans la com que dans le e-commerce.

  3. @ François : je ne suis pas d’accord avec toi quand tu dis « pour Vuitton, on est plus dans la com que dans le e-commerce »

    Pour beaucoup de marques de luxe qui font aussi de l’e-commerce, tu ne peux pas dissocier comm & e-commerce. Il y a un juste milieu à trouver entre « marchand à tout prix » et « image et positionnement à respecter ». Respecter leur ADN et leurs valeurs doit aller de paire avec des objectifs marchands.

  4. Ne pas être d’accord est unre bonne base pour discuter 😉

    Oui, on peut respecter, on doit respecter l’ADN d’une marque.

    Mais là, pas la peine de se mentir, on est sur de la com qui croit faire du ecommerce.

    Il y a tout pleins de sites de marques de luxes, 100% orienté image, et qui sont content quand il font une vente par jour.

  5. Bon exemple de L’Usine à Design. Je crois que le « pas de Flash » est tout simplement dû à son coût exorbitant pour une start-up et que son entretien est délicat contrairement à l’Ajax.

    Il y’a un clone qui est apparu juste après l’émission Capital de dimanche (étrange hein) usine déco.fr je crois.
    Mais qualitativement c’est très loin de l’usine a design bien que ce soit aussi un ajax, et la personnalisation est plus que limitée, voir inexistante.
    Le business-model n’est pas intégré verticalement et fonctionne juste comme de l’achat / revente sur le net. Pas de vrai e-commerce quoi, et effectivement on retrouve les Ikéa et autres grandes séries.

    Ceci dis pour l’Usine à Design, à voir la qualité de leur business-model et la bonne « vague » sur laquelle ils sont, on peut espérer que le flash puisse être utilisé dans une nouvelle mouture du site !

    A suivre en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *