Trademark Publisher : protéger ma marque ou dépenser 700 € pour rien ?

Courrier reçu il y a quelques jours.

Le truc semble officiel : il faut « cracher » près de 700 € pour protéger ma marque sur la période 2009 – 2011.

L’origine de la demande est une boite qui s’appelle Trademark Publisher.

Après recherche sur Google et sur le site de l’Inpi, il apparait que ce courrier n’est absolument pas un truc officiel  de protection de la marque.

Ils pompent les infos des marques sur les bases publiques, et envoie un courrier ambigüe. En fait, le montant demandé est juste pour enregistrer la marque dans une base. Un truc particulièrement inutile.

700 € d’économisé : ça vaut le coup d’être attentif !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

47 commentaires

  1. C’est vraiment une arnaque !
    Je me rappelle d’il y a quelques années une boite faisait la même chose avec le référencement dans les soit-disant pages jaunes. Un courrier très ambigü, généré avec des infos récupérées dans des bases de données. Il fallait de toute urgence renvoyer un papier signé pour laisser les coordonnées de sa boite sur l’annuaire. Il ne s’agissait bien entendu pas des pages jaunes que l’on connaît, mais c’était le même genre d’arnaque !
    Pas mal de gens ont dû renvoyer sans regarder je pense !

  2. Merci françois, grace à votre blog, j’ai pu conforter mes doutes, car j’ai reçu le même courrier ce matin de trademark publisher me réclamant 695€ pour proteger ma marque.
    Mais je me suis souvenu que les base officielles de l’INPI sont consultable par tous, ainsi leur courrier parait vraiment officiel avec le logo de ma marque…
    Surtout attention il s’agit bien d’une grosse arnaque et après une petite recherche je suis tombé sur un numero basé en autriche avec une dame en ligne avec un fort accent Russe qui me demande de rappeler demain (TOMOROW)+43/ 1/ 4082393 et qui s’empresse de raccrocher. Bref en tant de crise les astuces pour les voleurs se multiplient.
    Alors attention à l’arnaque trademark publisher.

    Merci
    Alain

  3. Bonjour,

    Reçu également ce courrier aujourd’hui et comme nous avions eu également ce type de courrier pour une inscription dans les pages jaunes, nous nous sommes rapidement demandé ce qu’était Trademark Publisher. Pas de doute, ça ressemble à une belle arnaque !

    Merci
    Stéphane

  4. J’ai aussi reçu ce courrier, et comme à chaque fois avec ce genre d’arnaque, j’ai renvoyé la lettre réponse en oubliant de l’affranchir 🙂
    J’imagine que l’appât du gain les fera peut-être payer la surtaxe de la poste. Je vous encourage à faire de même.

  5. moi aussi j ai ete victime de ce procedé froduleux
    mais heureusement grace a votre page je n ai pas envoyer mon cheque…..il faut les attaqué

  6. Moi aussi j’ai reçu ce document soi-disant « officiel ». Pourquoi l’Inpi laisse faire ? Merci pour votre blog. Je fais circuler l’info.

  7. @All> On est donc plusieurs à avoir reçu ce truc.

    Plusieurs parlent d’attaque… Je ne pense pas que ça soit « viable » :
    – Le service en question propose, contre rémunération, d’enregistrer la marque dans une base. C’est un service…
    – La boite est étrangère. Attaquer une boite comme ça, c’est pas simple.

    Je trouve la proposition d’Alex intéressante ;).
    Simple, pragmatique !

  8. Moi aussi je viens de recevoir ce courrier. merci pour ces infos parce que j’avoue que je me demandais bien ce que c’était que ça. Je pense faire comme Alex

  9. Idem courrier reçu aujourd’hui. Merci pour l’aide. Je retourne le courrier.
    Malheureusement, il y aura surement des « victimes ».
    Salutations.

  10. Moi aussi, je viens de recevoir ce courrier aujourd’hui. Je pense qu’on doit dénoncer aux autorités ces voleurs qui s’enrichissent sans aucun effort !

  11. Bonjour et merci à vous tous d’avoir éclairer ma lanterne sur cette arnaque.
    J’ai reçu cette lettre et a failli accouché sur place… 695euros c’est une belle somme quand même à débourser en plus de ce que nous ponctionne l’état, à nous, pauvres petits libérales que nous sommes.

  12. Merci beaucoup.
    Nous avons reçu le même courrier mais dans le doute, on a préféré vérifier. C’est quand même fou qu’on ne puisse rien faire contre des gens comme ça. Allo Julien Courbet…

  13. Merci. merci.
    Nous avons reçu aussi le même courrier.
    Grace à vous nous avons économisé 695 euros.
    Heureusement qu’il y a Internet..
    Mais comment arreter cette arnaque ?

  14. Merci à vos posts, ainsi j’ai pris connaissance de cette arnaque car mes boss pensait payer cette somme!! Bonne continuation à tous et toutes!

  15. Bonjour
    Contacté moi aussi. Ce sont des escrocs, facile à vérifier sur leur site/annuaire : NUL et inutile !
    Celà dit je crains qu’ils ne soient juridiquement inattaquables. Faute de mieux j’ai fait comme Alex : J’ai renvoyé l’enveloppe non affranchie.

  16. Bonjour,
    Je viens également de recevoir ce charmant courrier !
    Ce qui m’a d’abord alerté c’est la faute de frappe dans l’écriture de mon nom de domaine … Ainsi que dans mon adresse postale !
    Quoiqu’il en soit, je trouve cette histoire absolument dingue et surtout grotesque.
    Il en reste néanmoins très utile d’en parler. J’avoue que sans ce blog et ses commentaires, j’aurai mis du temps à comprendre …
    Bonne journée et merci.

  17. Bonjour,
    Je me suis retrouvée dans le même cas cette semaine et j’ai averti l’INPI de l’arnaque…
    Voici leur réponse envoyée ce jour (je pense judicieux d’en faire profiter le plus grand nombre!).
    En effet, l’arnaque est encore plus grande car malgré les 700€ les déposants ne sont pas du tout protégés pour leur marque, brevet… C’est l’inscription à une simple base de données à un prix astronomique!

    ======
    Bonjour et merci de votre message.

    L’INPI diffuse sur son site internet un message d’avertissement aux déposants de marques : http://www.inpi.fr/fr/marques.html

    Les titulaires de marques, de brevets et de dessins ou modèles, reçoivent des courriers de sociétés privées étrangères (voir liste indicative ci-après), qui leur proposent de publier, d’enregistrer ou d’inscrire leurs titres, au niveau européen ou international, moyennant des sommes importantes.

    Ces courriers reproduisent servilement la publication du titre au Bulletin officiel de la propriété industrielle (photocopie) ou reprennent les informations qui y sont publiées (numéro et date de dépôt et/ou d’enregistrement, références aux classifications internationales, etc …).

    Attention :
    L’INPI n’a aucun lien avec ces sociétés. C’est directement dans le BOPI qu’elles se procurent les coordonnées des déposants.

    Les prestations qu’elles proposent n’ont aucun caractère officiel, ne sont pas obligatoires et sont dénuées de tout effet juridique.

    En effet, la loi française n’exige, pour faire produire à une marque, un brevet ou un dessin et modèle ses pleins effets, que la publication officielle au BOPI. Cette publication est assurée par l’INPI et ne donne d’ailleurs lieu au versement d’aucune redevance, son coût étant couvert par la redevance de dépôt.

    Pour étendre la protection d’une marque, d’un brevet ou d’un modèle à l’international, l’INPI est habilité à recevoir les demandes pour la France et les transmet directement à l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), qui en assure la publication.

    Au niveau européen, l’Office Européen des Brevets (OEB) assure la publication et la délivrance des brevets européens et l’Office d’Harmonisation dans le Marché Intérieur (OHMI) est seul compétent en matière de publication et d’enregistrement de marques communautaires, ainsi que de dessins ou modèles communautaires.

    Toute autre insertion est dépourvue d’effet juridique et, si elle a lieu, ne peut revêtir
    qu’un caractère publicitaire qu’il appartient à chacun d’apprécier.

    Liste indicative des sociétés concernées

    TRADEMARK PUBLISHER GMBH
    BP 73
    A-1190 Wien (Autriche)
    Pour l’envoi de courrier, cette société indique également le 108, rue Damrémont – 75008 Paris (simple boite postale).

    > GLOBUS EDITION S.L.
    Production and Shipping Department
    Rauchgasse 41 Top 1
    A-1120 Vienna (Autriche)

    ou GLOBAL EDITION KFT
    Wesselényi Top 2
    Sopron (Hongrie)

    > SOCIETE POUR PUBLICATION ET INFORMATION SARL SPI
    Parkring 10 A-1010
    Vienna (Autriche)

    ou SOCIETE POUR PUBLICATIONS ECONOMIQUES SARL SPE
    Nussdorferstrasse 38A-1090
    Vienne (Autriche)

    > EDITION THE MARKS KFT
    9737 BÜK
    Ipar utca 10 – HU (Hongrie)

    > INSTITUT ECONOMIQUE POUR LE COMMERCE, L’ARTISANAT, L’INDUSTRIE
    INSTITUT OF COMMERCE FOR INDUSTRY, TRADE, COMMERCE
    (Wirtschaftsinstitut für Industrie, Handel, Handwerk AG)
    P.O. – Box 607
    CH-6341 Baar/Zug (Suisse)

    > CENTRALE ECONOMIQUE POUR L’INDUSTRIE ET LE COMMERCE
    De l’offre/registre des données des marques communautaires
    WIG-Wirtschaftszentrale fûr Industrie une Gewerbe AG
    Postfach 2116, CH-8033 Zürich

    > ZDR-Datenregister GmbH
    P.O.-Box 102422,
    60024 Frankfurt/M (Allemagne)

    Cette dernière société propose des publications sous les intitulés suivants :

    – en matière de marques :
    « ZENTRALES DATENREGISTER FÜR INTERNATIONALE MARKEN
    CENTRAL DATA-REGISTER OF INTERNATIONAL MARKS
    REGISTRE CENTRALE DES DONNEES MARQUES INTERNATIONALES »

    – en matière de dessins et modèles :
    « CENTRAL DATA REGISTER INTERNATIONAL DESIGNS BULLETIN
    REGISTRE CENTRALE BULLETIN DES DESSINS ET MODELES INTERNATIONAUX »

    – en matière de brevets :
    « ZENTRALES DATENREGISTER EUROPAISCHER PATENTE
    CENTRAL DATA-REGISTER EUROPEAN PATENT BULLETIN
    REGISTRE CENTRALE DES DONNEES BULLETIN EUROPEEN DES BREVETS »

    Il semble qu’elle contacte avant tout les titulaires de marques communautaires. Vous pouvez trouver plus d’informations à ce sujet sur le site de l’OHMI, à l’adresse suivante : http://oami.eu.int/fr/default.htm .

    Je reste à votre disposition au 0820 210 211

    Vous pouvez également vous adresser à l’accueil de l’INPI à Paris ou en délégation régionale.

    Vous trouverez toutes les adresses et les horaires d’ouverture sur notre site http://www.inpi.fr.
    Cordialement
    Pour INPI DIRECT
    Charlotte YEATES

  18. Bonjour,
    J’ai moi aussi reçu le même courier. J’ai contacté la société et eu la même dame avec un accent Russe. Demain, demain, les patrons n’étaient pas là. En insistant, j’ai eu une dame qui m’a expliqué en anglais que le courier reçu n’étais pas une injonction de payer mais une offre gratuite pour etre réferencé sur internet. Je lui ai dit que j’étais prêt à payer et là, ette a changé de ton: beaucoup moins méfiante, elle comprenait meme le français. Elle m’a tout indiqué pour payer au plus vite. J’ai donc renvoyé l’enveloppe bien chargée de tout ce que je trouvais comme mégots de cigarettes, sans y mettre de timbre. Eux aussi, ils vont savoir ce que ça fait de payer pour des clopes !

  19. heureusement qu’il existe internet pour être au courrant de ce type d’arnaque, moi c’était ce matin au courrier 695€ dans un courrier plus que douteux, presqu’une agression ou un truc obligatoire à payer, l’habitude d’être toujours redevable de quelque chose peut avoir une emprise psychologique sur nos réflexes. toujours regarder sur le net les news des internautes qui nous informent. et l’INPI dans tout ça ? merci pour l’info

  20. J ai recu ce même courrier. J ai déposé ma marque et ces voleurs tentent avec ce pauvre courrier de voler les honnetes gens.
    Si qqn lit ce mail qu’on dénonce aux autorités Genevoises cette arnaque made in suisse…Comme s’ils n’avaient pas encore assez d’argent la-bas….
    MDR…..

  21. Merci pour l’info car je viens également de recevoir le même type de courrier de la même société bidon.
    Donc panier!
    Pcontre quelqu’un peut-il confirmer que l’INPI prévient
    pour tout rénouvellement ?Quid de la durée d’un dépot de marque auprès de l’INPI?
    Merci d’avance

    Patrick

  22. Un grand merci pour l’info..!
    J’etais prete a envoyer le paiement losque j’ai voulu verifier le site.J’ai regle l INPI pour le depot d’une marque..cela dure 1o ans et ils etaient loin d’ etre ecoules!!
    C’est the BIG arnaque!!

  23. pareil!!! un grand merci! j’étais à deux doigts d’envoyer le chèque croyant que c’était un papier officiel. heureusement que j’ai eu un doute de derniere minute!
    encore merci

  24. idem, merci à vos post. J’ai eu aussi un doute de dernière minute. Me concernant j’ai une adresse de trade machin sur PARIS, 108 RUE DAMR2MONT, 8ème.
    Je pense rpévenir l’INPI ou mm le journal de 13h00. Il ne faut pas laisser faire çà, c’est inadmissible.
    Merci à tous,

  25. J’aime pas du tout les arnaqueurs comme ça. Aucun pays ne devrai laisser faire ce genre de chose, c’est du vent et en plus c légal, mais ou on vit… c’est n’importe quoi. A tout les chef d’entreprise, il faut mieux chercher une arnaque comme ca au lieu de bosser comme des c… Envoyer un courrier puis regarder son compte tout les matins, ca donne envie hein? pas pour moi et comme c légal et qu’on peu rien y faire mais malheureusement y’a des personne qui paye, ca mérite même pas une procédure, juste un tête a tête avec le responsable heuuuu excusez moi, l’escro de cet entreprise… c’est une honte, c’est des merdes, des enc… qui profite des gens vulnérable. Voila c’était mon coup de gueule. Rrrrrrrrrrrrrr

  26. Reçu la même courrier…
    Vraiment bien fait le coup du formulaire officiel et on a que ça à faire de se demander si nos factures sont vraiment à payer!!
    et pour info, ce n’est plus 695 € mais 795€ qu’ils demandent!!!

  27. Bonjour à tous

    Merci pour vos commentaires. Si ce blog peut aider au moins à éviter cette arnaque, c’est déjà pas mal.

    Il m’est arrivé un truc drôle : j’ai été appelé sur le mobile : quelqu’un m’a laissé un message d’insulte, en me disant que cette arnaque était inadmissible… Cherchez l’erreur 😉

    François

  28. Bonjour,
    j’ai moi aussi reçu un papier de trademark publisher présenté sous forme de facture montant réclamé + de 700€ de quoi ???!!!
    j’avais compris que ça durait 10 ans et que c’était gratuit une fois toutes les démarches accomplies à l’INPI.
    J’ai renvoyé l’enveloppe par accusé/réception à l’adresse:
    TRADEMARK PUBLISHER à ANNECY avec ma lettre dans laquelle je leur explique que je ne souhaite pas cette adhésion, la lettre m’est revenue le 13/02/2010 intacte avec le tampon de la poste indiquant « NON RECLAME RETOUR A L’ENVOYEUR ».
    Intriguée je fais une recherche sur le Net et tombe sur ce blog et je me dis que je ne suis pas la seule.
    Je vais aller à l’INPI leur montrer mais quand même j’ai une question: peuvent-ils insister ? dois-je renvoyer leur enveloppe vide ?

  29. Je viens de recevoir ce courrier ce matin, avec ma marque (deja deposée a l’Inpi) me reclamant 795 Euros!!
    C’est une fausse boite neerlandaise.

  30. pareil que vous tous mais les tarifs augmentent, les reponses s’espacent peut etre … grace au net et des forums tels que celui ci peut etre ont – ils moins d’argent donc ils deviennent plus gourmand … moi j’ai reçu une demande de 795 euros pour une période de 2011-2013 … et encore meme si on était réellement interressé d’etre inscrit dans un annuaire, absolument rien ne le garanti… donc oui à l’inpi, et fuck off a trademark publisher ….
    merci le net 😉

    cordialement a tous !
    chef d’entreprise soyez vigilant …

  31. je viens de recevoir ce courrier aujourd’hui somme à verser de 795 euros 🙂
    j’avoue ça me saoul en cette période de crise que des gens puissent encore pouvoir faire ce genre de fraude sans être impuni .
    le pire ont peut pas faire grand chose , regardez bien le courrier il est écrit en petit si vous acceptez la publication pour la période veuiller transferer le montant indiqué avant une date .
    donc ils se couvrent comme ça , se sont des malins !!!!
    je vais renvoyer le courrier non affranchi et avec un doigt d’honneur sur une page A4 lol

  32. Comment faire pour réagir et porter en justice?
    ATTENTION: Leur méthode a évolué passant de trademark publisher a trademark selection
    leur méthode est de vous faire faire un virement banquaire à des cptes en bq en SUISSE ce qui rend les actions en France impossible il me semble.
    J’ai reçu une facture de 960 euros en frais d’inscription
    Ils augmentent leurs prix LOL!!!!
    !!!!!!!!!!!!!!DANGER !!!!!!!!!!!!!!!!
    bye:shetskool.com

  33. maintenant c est trademark selection et les prix augmentent,c est bien 960 euros ,comment arrêter ce fléo,depuis des années je reçois réguliérement ce genre de courrier,la derniére fois c était pour une parution dans un annuaire des restaurateurs avec plusieurs relances trés menaçante..Il faut rester sur ces gardes…
    Bon courage à tous.

  34. Bonjour,
    j’ai reçu également ce type de courrier, et aujourd’hui une relance : la société s’excuse de ne pas avoir joint les conditions générales de vent …

    J’attire également l’attention de tous qu’il existe le même type d’arnaque sur les noms de domaine, avec les mêmes imprécisions : « un nom de domaine garantie : 1 an 5ans 10 ans … à vie !!!  » diantre !! et quand on lit en détail, il ne s’agit que de publier votre nom de domaine dans un annuaire quelconque …

    Prudence ! Surtout pour les sociétés avec plusieurs intervenants, pas forcément tous au courant des pratiques.

    Merci à ce blog pour ouvrir les commentaires sur ces sujets !
    Cordialement
    Michel

  35. bonjour
    A mon tour,Je viens aussi de recevoir ce courrier ce matin, avec ma marque (deja deposée a l’Inpi) me reclamant 795 Euros!!!!!!
    Attention car aujourd’hui encore, l’arnaque continu.
    Je consulte assez souvent l’inpi et comme par hasard, je reçois ce courrier !!!!!!
    Merci pour tous les intervenants de ce blog qui ont consolidé mes pensées.
    Je vous encourage à renvoyer la lettre sans timbre

    Prudence et bon courage a tous

  36. Je viens de recevoir la lettre postée par trademarkpublisher, un bon 30 juillet => pour évidement une réception en plein mois d’Aout, retour des congés, l’arnaque doit être bien huilée….
    Alors le tarif 2012 ça approche les 800 Euros => 795 Euros exactement

    Comment payer un truc qui sert à rien identifier comme un contrat de publication de marque… en résumé un contrat de publication de marque dans leur propre base de donnée QUI NE PEUT EN AUCUN CAS SE SUBSTITUER A l’ENREGISTREMENT OFFICIEL DES MARQUES auprès de l’INPI.

    Je renvoi l’enveloppe vide sans timbre.

  37. Lors de mon passage en France, je trouve moi aussi la lettre de TM Publisher me réclamant la somme de 795€.
    J’ai tout de même trouvé curieux que nulle part apparaisse le nom de l’INPI…et c’est en cherchant à vérifier sur le site de TM Publisher que je suis tombée sur votre forum. Merci à tous pour vos commentaires explicites qui m’ont permis d’éviter de tomber dans ce piège qui dure depuis des années. Incroyable !

    Je pense que le coup de l’enveloppe vide non affranchie est une excellente répartie !

  38. Arnaque classique qui concerne les marques et les noms de domaine.

    Pour moi, 966€ pour 2 ans pour 1 marque.
    Société basée à Vienne.

    Pour ceux qui veulent pourrir leur boite email : office@trademarkpublisher.info

    Vous pouvez poster l’enveloppe (vide ou avec votre message personnel), et sans timbre bien sur, en indiquant leur propre adresse en expéditeur.

    A toutes fins utiles :

    Le nom de domaine appartient à :
    Wolfgang Kurz
    7/33 Doeblinger Hauptstrasse
    A-1190 Vienna
    Austria
    Phone:+43.14082393

    Trademark Publisher est caché derrière la société SOL4 IT-Consulting GmbH
    (adresse de facturation)

    SOL4 IT – Consulting GmbH
    Peter-Jordan-Straße 21
    1190 Wien
    E-Mail: office@sol4.at
    Support: support@sol4.at
    Tel: +43 1 2530000
    Fax: +43 1 2530000-50

    1. Et les voila de retour, j ai recu un courrier aujourd hui, toujours le meme principe, un contrat sans rien d autre a part l envelloppe.. Crise oblige, ca passe maintenant a 966euros. Attention Arnaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *