Les couches logicielles

Couches, du hard vers l'applicatif

Donc, à la base, il y a du matériel.

Pour donner vie à ce matériel, on rajoute un système d’exploitation.

Par dessus ce système, on ajoute des applications.

Une application bien particulière est le navigateur Internet.

Ensuite, nos services Internet peuvent prendre vie, soit directement dans le navigateur, soit via une extension, Flash ou Java.

Chaque flèche indique un endroit pour développer une application.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Un commentaire

  1. Superbe illustration qui pose bien le problème: quelle plate forme de développement? L’OS (windows), le navigateur (le Web), où un nouveau runtime client riche (FLEX/AIR, silverlight, XUL/Prims, …) ? C’est en tout cas une bataille passionnante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *